AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Catch You And Greow ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Catch You And Greow ...   Dim 21 Oct - 18:36

Seo Suk & Kang Dae
La journée avait commencé de façon horrible pour la feignasse qu’était Kang Dae. En premier lieu parce que son premier cours avait été Soin aux créatures magique, et Merlin savait qu’il détestait ça, mais en plus parce que c’était travaux pratiques aujourd’hui. Et s’il y avait travaux pratiques, c’était à l’extérieur, hors, l’extérieur ne contenait ni table, ni chaise ni même d’endroits où s’asseoir pour pouvoir pioncer en paix. Et il n’avait pas encore développé la faculté de dormir debout, malheureusement. Il s’était alors contenté d’écouter vaguement son professeur déblatérer toute sorte de choses sur des bestioles dont il n’avait absolument rien à foutre. Il avait pensé pouvoir se rattraper lors de son cours d’histoire de la magie mais peine perdue. Son professeur semblait trouver ça drôle de faire claquer son énorme bouquin contre sa table dès qu’il fermait les yeux plus de 5 secondes. Et le reste de la journée s’était déroulé ainsi. Il était sûr que les enseignants s’étaient tous ligué contre lui aujourd’hui. Même l’accès de la bibliothèque lui avait été interdit ! La salle commune étant beaucoup trop bruyante, il s’était rabattu sur son dernier choix : Le parc. Heureusement qu’il ne faisait pas trop froid et que le vent apportait un agréable courant d’air chaud.
Arrivé dehors, il avait inspiré profondément, étirant ses muscles endoloris, balançant son sac sur son épaule gauche. Il était vrai que le parc en hiver n’était pas un des meilleurs endroits pour dormir mais là, maintenant, il s’en fichait totalement. Il avait juste envie de s’allonger sur l’herbe tondue et de profiter d’un peu de bon temps. En passant devant un groupe d’élèves de Sunblade qui bavassaient joyeusement, il remarqua le gros chat qui ronronnait bruyamment sur les genoux d’une jeune fille tout à fait à son goût. Il ne put s’empêcher de se sentir jaloux de cette bestiole et dans un élan de fierté mal placé, il se transforma. Si on lui demandait ce qu’il faisait sous cette forme, il prétexterait qu’il s’entraînait pour les cours d’Approfondissement des dons héréditaires.
Il attrapant son sac dans la gueule, il leva la tête d’un air princier (ce qui est difficile pour un jaguar, il faut bien l’admettre) et de dirigea d’une démarche exagérée. Le chat le regardait intrigué, se demandant sûrement pourquoi ce drôle de gros félin se pavanait ainsi. Quand à la jolie jeune fille qu’il avait repéré plus tôt, elle ne lui lança même pas un regard, rigolant aux blagues de son amie.
Remuant la queue et baissant les oreilles, signe qu’il était assez agacé, il s’installa un peu plus bas, s’étalant dans l’herbe, la tête sur ses grosses pattes avant. Il ne devait pas être si effrayant que ça sous forme animale étant donné que personne ne semblait s’étonner de voir le plus gros félin d’Amérique du sud (il tenait tout de même à le préciser) dormir dans le parc. Sans doute avaient-ils l’habitude de le voir ici, mais c’était tout de même vexant. Il aimait bien que les regards se tournent vers quand il changeait de forme, voir la jalousie des autres animorphes aux formes plus ridicules les unes que les autres ou sentir les regards intéressés des femmes chat sur son corps félin. Soupirant, il s’étala sur le coté, fermant les yeux et s’endormant doucement mais sûrement, pensant à la jeune fille à laquelle il avait donné rendez-vous ce soir. Il espérait qu’il arriverait à la mettre dans son lit, comme les autres. Parce que bon, elle avait l’air particulièrement teigneuse tout de même. Ça risquait d’être intéressant si elle l’était aussi au pieu …
Le sommeil l’emportant, il s’étala complètement sur le dos, les quatre fers en l’air et ronronnant bruyamment. Il allait enfin pouvoir rattraper ses heures de sommeil perdues. Tout du moins, il l’espérait…


CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Dim 21 Oct - 21:22

Écouteurs fourrées dans les oreilles, sac reposant non sans poids sur l’épaule gauche, alors que le bras droit de la Windfire jouait avec la salamandre qui courrait le long de son bras. Un demi-sourire sur les lèvres, mais une fatiguée prononcée s’inscrivant sur son visage. La journée avait été longue pour la troisième année, et elle n’était pas finis. Enfin du moins, les cours prenaient enfin fin, son cerveau enfin au repos, divaguant sur un long fleuves de pensées, parfois tumultueux. La musique démarra pour commencer à apporter calme et soulagement au propriétaire de l’appareil d’où émanait une douce mélodie, mélangeant dub et reggae. La salamandre de Seo Suk vint prendre place dans son cou, au chaud, tranquille, comme à son habitude. Che était vraiment une des bestiole des plus tranquille, enfin du moins, quand il ne se passait rien. Et puis elle avait tendance à s’enfuir dès qu’elle s’ennuyait, mais ce n’était vraiment pas le genre de chose dont la Windfire se souciait. Elle avait appris à faire confiance à la salamandre, bien que cela puisse paraitre bizarre, elle savait, elle pressentait, quand quelque chose n’allait pas. Comme cette fois ou cet abrutis s’était perdu et avait atterrie on ne sais comment dans la maison des Sunblades. Heureusement pour Che –le nom de la salamandre-, c’était Jung Liän, qui l’avait trouvé. Quand la cheveux rouge pensa à son ami, un sourire attendrie pris place sur ses lèvres alors que ses pas la menaient à travers les couloirs, sans but précis. Liän était la personne sur qui Seo Suk pouvait toujours pensée, et vice versa bien sur. Ils étaient toujours présent l’un pour l’autre, dans toute les circonstances et pour tout services. Sans complexe, sans incompréhension. Il n’était pas rare pour Seo Suk de se glisser vers la chambre de Liän à toute heure de la soirée –ou de la nuit-, pour venir discuter jusqu’à tard dans la nuit, ou simplement venir se blotir contre lui après un mauvais cauchemars –même si pour cela, elle devait traverser tout le château-. Liän était son point faible également, elle ne supportait pas qu’on parle mal, ou en mal de lui, et les gens qui le savaient s’en servent parfois pour la pousser à bout. Ses pensées filèrent droit vers la dernière personne qui avait oser faire allusion à Liän, Hwang Kim. Cette homme était tout particulièrement spécial...Ne voulant pas broyer du noir, Seo Suk secoua la tête pour se changer les idées, et se rendant compte d’ou elle allait, elle bifurqua dans un couloir pour se rendre vers le grand hall, menant à la cours ainsi qu’au parc. Elle avait besoin d’air, et le parc à cette heure-ci de la journée, n’était peuplée que de quelques premières années avec encore trop d’heures de libres, ou bien encore ceux qui, comme elle, n’avait cours que jusqu’à seize heures.
En arrivant devant les immenses portes qui menaient dehors, Seo Suk sentie un léger vent venir caresser son visage. En passant les portes, elle s’aretta quelques instants sur les marches pour profiter de cette douce brise qui faisait chanter les arbres, bougeant les feuilles au rythme de son envie. L’automne était une des saisons préférée de la femme-chat, peut-être à cause des couleurs qui se multipliaient sur les arbres, de ce passage entre l’été et l’hiver, de se re-nouveau approchant pour certaines plantes, des animaux préférant le froid qui referont surface d’ici peu. Il commençait à faire froid mais pas encore au point de rester cloitrer à l’intérieur de l’école, oh non. Che se faufila le long du corps de sa propriétaire pour aller cavaler plus loin, allant surement se nourrir ou simplement dorer sous le soleil qui daignait encore se montrer à nous. Le regard de Seo Suk se posa sur un petit groupe de personne bavardant sur un banc, puis sur un autre qui se dirigeaient vers les serres, ou encore quelques solitaires, lisant ou dormant tranquillement. Mais quelque chose d’autre attira l’intention de la Windfire. Ses yeux se plissèrent et sa vue de félin pris le dessus sur celle humaine, pour repérer plus loin, entre deux arbres et buissons, une masse à la couleur tachetées. Le magnifique Jaguar endormi. Majestueux, mais en même temps, il avait l’air si inoffensif, étalé de tout son long pour récupéré chaque rayons de soleil venant se mélanger aux couleurs de l’animal.

Un petit sourire vint prendre place sur les lèvres de la femme-chat, qui ronronnait déjà à l’idée d’approcher Kang Dae. Car oui, c’était lui, elle en était persuadée. A pas de loup, elle s’approcha, d’abord sans vraiment faire attention, puis quand elle arriva à quelques mètres de l’animal, elle posa délicatement son sac contre l’arbre le plus proche, et accroupie. Les écouteurs et le mp3 rejoignirent bien vite le sac pour que Seo Suk ai tout ses sens en action. Un léger ronronnement s’échappait de sa gorge alors que, laissant ses instincts animalier prendre le dessus sur l’humain qu’elle était, avança accroupie vers le félin. Plus que quelques centimètres avant de ne toucher sa fourrure si douce et si belle. Son souffle était calme et profond, il s’endormait. Ou il dormait déjà, qui sais. Ne pouvant s’en empêcher, Seo Suk passa à moitié au dessus du félin, de façon à positionner une main dans l’herbe, derrière son dos, et l’autre entre les deux pattes de l’animal. D’un geste gracieux et sur, elle approcha son jolie minoi de l’oreille poilue et chuchota d’une voix langoureuse « tu es encore plus craquant sous ta véritable forme, chaton... »


Dernière édition par Baek Seo Suk le Dim 28 Oct - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
Invité

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Lun 22 Oct - 19:54

Seo Suk & Kang Dae
Surprendre un animal tel que le jaguar durant son sommeil semblait être une très mauvaise idée pour toute personne sensée. Et surtout quand ce dit jaguar s’appelait Kang Dae. Connaissant sa légendaire mauvaise humeur au réveil, Seo Suk aurait dû se douter que le coté animal réagirait avant le coté humain, qui, sous cette forme était en quelques sorte anesthésié. Dès qu’il eu entendu le léger murmure prononcé d’une voix sensuelle à son oreille, il ouvrit grand les yeux et inversa les rôles d’un coup de patte, pas très violent, mais assez pour retourner le poids plume sous lui et plongea ses yeux félins dans ceux de cette foutue gamine qui osait le réveiller. Il avait tellement attendu le moment de la sieste aujourd’hui et voilà qu’une gamine idiote venait le tirer de son sommeil. D’ailleurs pour qui elle se prenait cett- Seo Suk ? Cessant immédiatement de grogner sur la jeune fille, il écarquilla les yeux en la reconnaissant. Ravalant tout cri/râlement/rugissement et autres bruits prouvant sa colère, il laissa sa grosse tête poilue reposer sur l’épaule de la windfire avant de pousser un soupir, exaspéré. Cette fille avait le don de le surprendre dans n’importe quelle situation, c’en était incroyable. Que ce soit dans les couloirs, où elle sortait d’on ne savait où et lui volait un baiser avant de disparaître aussitôt ou lors des moments où il ne s’attendait pas à la voir arriver, elle arrivait à le faire sursauter ou, tout du moins, lui faire rater un battement de cœur. C’était assez déstabilisant, il fallait bien le dire. Mais sans doute que la grâce féline de la jeune fille l’aidait bien à la tache. Aussi longtemps qu’il se souvenait, il n’avait jamais connu de fille comme elle. Il fallait dire aussi que, quand il croisait des filles, en général ce n’était pas pour jouer aux cartes ou tailler la discut’. Seo Suk était une jeune femme chat pleine de ressource et elle apportait un courant d’air frais dans sa vie. Et puis, ce petit jeu entre eux deux était, il fallait le dire, des plus excitant. Retroussant les babines en ce qui semblait être un sourire, Kang Dae se rapprocha encore plus de la jeune femme, bloquant ses bras à l’aide de ses grosses pattes aux griffes, bien heureusement, rétractées et recouvrit sa forme humaine, passant de l’animal à l’hybride homme/jaguar puis à sa forme naturelle. Les mains tenant toujours fermement les poignets de Seo Suk, il se pencha et murmura à son oreille d’une voix basse et rauque.

« Tu ne devrais pas jouer à ça avec moi chaton. Tu pourrais y laisser une griffe. »

Elle l’avait appelé chaton, mais c’était elle qui s’y rapprochait le plus en ce moment. Il mordilla le cou de la jeune fille avant de remonter le long de sa mâchoire et de déposer un baiser à la commissure de ses lèvres. C’était ce qu’il adorait chez elle. Elle l’allumait sans vergogne et il cédait. Toujours. Sa bouche appelait aux baisers et son corps à bien d’autres choses, mais c’était un jeu. Le jeu de celui qui craquerait en premier. Et il ne perdrait pas. Il ne perdait jamais.
Il relâcha Seo Suk et se laissa tomber à ses cotés, dos contre terre, observant les nuages qui commençaient à arriver, cachant le soleil qui ne le réchauffait désormais plus de ses rayons. Il frissonna. Il n’aimait pas l’automne. Il ventait, faisait froid et les feuilles que les arbres perdaient tapissaient le sol d’une couverture orange et marron aux odeurs de décomposition qui lui tapaient sur le système. Il aimait les températures tropicales, tout comme son animorphe. Le soleil, la chaleur et l’humidité. Voilà ce qui faisait son bonheur. Sentant le léger vent s’infiltrer dans sa veste, il se tourna vers le coté et attira la femme chat contre lui.

« Reste.. Juste comme ça, quelques instants. »

Il ferma les yeux, profitant de ce moment de calme en compagnie de son petit rayon de soleil et accessoirement radiateur. Enfouissant la tête dans son cou, il y déposa quelques petits baisers et en respira l’odeur sucré. Les femmes avaient toujours eu un avantage sur lui. Il cédait toujours face à leurs charmes. Bien sûr, les hommes aussi en avaient, mais ce n’était la même chose. Les femmes avaient ce petit « truc » de gracieux et fragile qui lui donnait envie de les protéger et les choyer, même pour une seule nuit. Mais c’était vrai que les femme chat avait un grand avantage face aux simples humaines. Elles étaient bien plus sauvages. Ricanant, il retraça la jugulaire de Seo Suk de sa langue avant de murmurer.

« Ce jeu m’amuse vraiment, tu le sais Seo Suk ? »

CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Dim 28 Oct - 9:41

L’impact de son dos sur la pelouse la fit légèrement hoqueter, mais un petit rire confondu avec un léger miaulement s’échappa de sa bouche. Le félin était tellement imprévisible d’habitude, mais quand il se réveillait, Seo Suk pouvait être sur qu’il ne ferait que grogner. Et c’est se qu’il fit, jusqu’à ce qu’il la reconnaisse et que sa tête viennent se poser sur l’épaule de la Windfire. La tête de la femme-chat vint se coller à celle du félin, ou elle s’y frotta en ronronnant doucement, joue contre joue avec l’animal. Quelques instant, puis sa grosse tête poilu se releva et Seo Suk planta son regard dans celui de Kang Dae, attirée par ses yeux, sa grâce et son corps. Même pendant la transformation de l’animorphe, les yeux de la femme-chat ne quittèrent pas ceux de l’animorphe. Le corps humain totalement sur la jeune-femme, ses bras bloquer par la poigne puissante de Kang Dae, et sa voix qui venait titiller ses oreilles. Sa voix, sensuelle, ses gestes, sensuels et affectueux. Un ronronnement constant s’échappait de la gorge de la femme-chat, et même quand elle répliqua « Je sais que tu ne me fera pas de mal, regarde, même le félin que tu es me reconnait maintenant ». Seo Suk ne pouvait rien faire, et son corps, jusqu’à son cœur, étaient totalement soumis aux désirs de l’animorphe. La tête de Seo Suk se releva doucement quand leurs lèvres s'effleurèrent, comme si elle demandait plus. Un léger râle de mécontentement quand Kang Dae se laissa glisser sur le côté, couché tranquillement dans les feuilles. Puis à nouveau, attirée vers lui, elle se retrouva coller à son corps musclé et légèrement froid, alors que le siens était chaud, comme d’habitude. Son corps ressentait le froid, mais sa peau était toujours chaude, allez savoir pourquoi, peut-être un gène de chat. A nouveau, ses paroles, ses gestes et totu ce qu’il entreprenait faisait ronronner la femme-chat qui fermait les yeux sous le contact de la langue contre sa peau chaude, dans son coup. Sa l’amusait ? Et bien elle aussi. D’un geste doux, elle se retourna de sorte à lui faire face, et d’un coup de bassin léger, elle l’invita à se recoucher sur le dos, puis à nouveau, elle plaqua son corps contre le siens. Situation inversée, elle tenait maintenant ses poignets, et des baisers rapides et furtifs vinrent redécouvrir, comme à chaque fois, le cou de l’animorphe. Seo Suk lui mordilla le lobe de l’oreille avant de murmurer, en suite à sa remarque. « Oh, moi aussi, ça m’amuse, et... » sa phrase entrecoupée par quelques baisers, retraçant une veine de son cou, jusque sa mâchoire avant de revenir près de son oreille ou elle souffla doucement de l’air chaud sur le lobe préalablement mordillée « j’aime particulièrement ton contact. »

Seo Suk lâcha les poignets du félin pour l’autoriser à bouger, mais resta coller à lui pour faire en sorte qu’il n’essais pas de retourner la situation. Ses mains se baladèrent sur son torse, sous sa veste jusqu’à s’infiltrer sous son t-shirt pour entrer en contact avec sa peau. Retraçant les courbes de ses muscles si bien dessinés, pour remonter jusque son cou, ou à nouveau, ses mains descendirent vers son nombril, laissant une minuscule trace de griffure. La femme-chat ronronnait, et pendant que ses mains parcouraient son torse, sa bouche elle, venait mordiller son cou, remonter vers sa bouche pour déposer à son tour, un baiser à la commissure de ses lèvres, puis s’envoler à nouveau vers son oreille pour lui murmurer d’une petite voix. « Mais qui perdra le premier ? » Avant qu’il n’est le temps de réagir ou de répliquer, Seo Suk remonta le long de son cou jusqu’à sa bouche qu’elle embrassa cette fois-ci sans demander d’autorisation, venant plaquer ses lèvres contre celle de Kang Dae, avant de lui mordiller la lèvre inférieur. La Windfire se releva de quelques centimètres pour plonger ses grands yeux noirs noisettes dans ceux du félin, ronronnant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
Invité

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Sam 3 Nov - 23:29

Seo Suk & Kang Dae
Kang Dae n’avait jamais été quelqu’un de docile, et il devait avouer que la position dans laquelle Seo Suk le tenait ne lui plaisait que moyennement. Il était celui qui dominait. Mais il aurait dû se douter que la jeune fille ne se laisserait pas avoir aussi facilement. C’était ce qui lui plaisait chez elle, elle arrivait toujours à le surprendre. Il grogna quand il la sentit déposer quelques baisers dans son cou, lui procurant quelques frissons de plaisir mais aussi de mécontentement. En premier lieu parce que ces baisers n’étaient que de minuscules caresses aussi furtives qu’un courant d’air, mais en plus parce que son coté jaguar n’appréciait pas du tout l’acte de soumission dont Kang Dae faisait preuve en se laissant faire. Quand elle mordit son oreille, son grognement se fit plus menaçant mais aussi plus demandeur.

« Oh, moi aussi, ça m’amuse, et... »

Elle redescendit dans son cou, semblant s’amuser à le torturer. Cette fille était pire que tout et la frustration qu’elle arrivait à lui faire ressentir réveillait l’animal en lui. Gardant cependant le contrôle de son apparence, une lueur bestiale passa dans ses yeux. Lui aussi avait envie de jouer.

« j’aime particulièrement ton contact. »

Inconsciemment, il tenta de se rapprocher encore plus d’elle, si c’était possible. Tendu comme un arc, il lui lança un sourire narquois.

« Et bien, qu’est-ce que tu attends alors chaton ? »

C’était clairement une invitation, un « Touche-moi dans ce cas » crié et tatoué sur son visage. Se léchant les lèvres en un geste provocateur, il ne fit aucun geste envers elle quand ses mains se retrouvèrent libérée de leur entrave. C’était comme une partie de chasse. Il comptait sur la surprise et attaquerait quand sa proie s’en douterait le moins. Quitte à se laisser quelque peu maltraiter. Il eut cependant un mouvement de recul quand il sentit les griffes de la femme chat laisser une marque sur son abdomen. Ses mains descendirent saisir la taille fine de Seo Suk, la serrant avec possession.

« Mais qui perdra le premier ? »

Il se laissa embrasser, les yeux entrouverts, guettant chacun des mouvements de la Windfire. Malheureusement, le baiser finit bien trop vite à son goût. Fixant ses lèvres humides à cause du baiser, il avait vraiment envie de prolonger ce dernier. Mais le défi à peine dissimulé qu’il avait pu entendre dans sa voix l’en empêchait, il ne craquerait sûrement pas. Malgré tout, il la retourna sous lui, reprenant leur position initiale. Avait-elle vraiment cru qu’elle pouvait le retenir ? Elle était aussi légère qu’un brin de paille, face à ses 1 mètre 81, elle n’avait aucune chance, il fallait être réaliste. Il s’approcha des lèvres rosées de Seo Suk, il les frôla en un geste frustrant. Il fit de même dans son cou, ne la touchant jamais vraiment. Qui perdrait en premier ? Sûrement pas lui.
Tendrement, il porta sa main à joue chaude de la jeune fille et murmura dans un souffle, l’air moqueur.

« Tu sembles bien confiante. »

Enfouissant sa tête dans sa nuque, il suça la peau jusqu’à y laisser une petite marque. Il recommença jusqu’à qu’il y en est plusieurs, parsemant son cou de petites rougeurs qu’elle aurait beaucoup de mal à dissimuler par la suite, il en était sûr. Tous ces suçons n’avaient que pour but de hurler qu’elle était à lui. Sa propriété. Il y avait toujours été comme ça. Possessif. Il savait pourtant très bien que Seo Suk ne pensait pas de la même manière mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être jaloux. Pourtant il n’était pas amoureux (bien qu’il n’ait que très peu de notions de l’amour). C’était sans doute son coté territorial. Et puis, il fallait dire qu’elle savait y faire, avec ses regards et ses sourires, son comportement aguicheur et provocateur. Non mais vraiment « Qui perdra le premier ? » C’était quoi ? Une invitation à parcourir son corps de rêves ? Pourtant, il ne pouvait pas se permettre de perdre, c’était quelque chose d’inadmissible pour lui. Mais quelles étaient les règles exactement ? Celui qui craquait en premier. Il lui semblait pourtant que ce qu’ils étaient en train de faire, ces caresses, ces baisers, ça dépassaient largement les limites qu’ils avaient fixées.

« N’avons déjà pas perdu Seo Suk ? »

Il jeta un œil autour de lui. Les quelques élèves qui étaient au parc les fixaient avec une sorte de timidité et d’excitation non feinte. Il repéra un jeune Sunblade semblant fixer son chat avec beaucoup trop d’insistance. Provocateur, il embrassa langoureusement la jeune femme tout en continuant de regarder le voyeur puis lui fit un joli doigt d’honneur qui fit rougir le concerné. Celui-ci s’en alla sans demander son reste. On ne pouvait être tranquille nulle part ici.
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Mar 6 Nov - 13:27

Encore une fois, les positions furent échangés, et les deux corps entrelacé roulèrent une fois de plus sur le côté pour que, à nouveau, Seo suk se retrouve sous le félin. Quand la femme-chat sentis le souffle chaud contre ses lèvres, ainsi qu’un frôlement furtif, elle laissa échaper un petit bruit de frustration, releva les yeux vers lui en faisant la moue, encrant son regard dans celui de Kang Dae. Son souffle était la seule chose qu’elle sentait réellement dans son cou, si on oubliait le fait qu’il soit couché presque entièrement sur elle. Qu’est ce qu’il se passais dans la tête de Kang Dae ? A quoi pensait-il ? Seo Suk se le demandait vraiment. Quand sa main vint se poser sur la joue de la Windfire, cette dernière passa d’un geste familier ses mains dans le dos de l’animorphe, passant sous son t-shirt pour mettre en contact ses mains froide avec le dos musclé de Kang Dae.

« Tu sembles bien confiante. »

Ses gestes se font doux, mais Seo Suk n’est pas dupe, et sais pertinemment que, comme d’habitude, il ne fais que poser sa marque de frabrique sur le corps de la femme-chat. Un sourire vint se ficher sur ses lèvres, alors que ses mains remontent sur tes omoplates en dessinant des petites vagues, retraçant les lignes de son corps. Quand le troisième suçon vint prendre place dans son cou, Seo Suk essaya de bouger, mais il la bloquais totalement, alors, à hauteur de son oreille, elle mordilla son lobe avant de murmurer de la voix suave dont elle sais faire preuve pour le faire craquer

« Je suis sure que... Si jamais on craque pas tout les deux... –sa voix s’entrecoupe quand sa langue viens titiller le petit morceau d’oreille- tu craqueras avant moi. »

Elle se faisait provoquante, comme à son habitude. En vérité, elle n’était pas confiante, et avait très envie que leurs deux corps ne fassent plus qu’un. Comment résister à cet homme ? C’était impossible. Mais la femme-chat se rassurait en se disant qu’il pensais surement de la même manière qu’elle. En pensant à ce qu’il étaient en train de faire, un nouveau sourire vint prendre place sur son visage, d’abord de plaisir, de se sentir si proche de lui, puis il se changea en sourire amer, imaginant une de ses autres fille dans son lit, dans ses bras. Jalouse ? Oui. Possessive ? Aussi, mais qu’envers lui. Kang Dae lui appartenait, il était sa proie, son jouet. Mais de chaque côté, ils n’étaient pas seuls. Seo Suk avait toujours été provocatrice avec lui, mais se dont il ignore, c’est que l’idée de venir le voir juste pour être dans ses bras, et recevoir son affection lui avait déjà traverser l’esprit. Chassant à nouveau cette pensée, ses mains redescendirent vers l’arrière train de Kang Dae qu’elle effleura à peine, remontant ses mains par dessus son t-shirt, jusqu’à son cou, ou elle scella ses deux mains pour pas qu’il ne se relève. Leurs regards se croisèrent une nouvelle fois. Chaud, envieux, et sensuels.

« N’avons nous déjà pas perdu Seo Suk ? »

Sa voix s’étais faite légèrement rauque, comme elle aimait l’entendre. Tout lui faisais tourner la tête avec lui. Ses gestes, ses paroles, son regard... Alors qu’il tournait les yeux pour regarder autour Seo Suk l’ignora et releva doucement le haut de son corps pour venir murmurer à son oreille

« On va jouer jusqu’à quand, alors, si on à perdu ? »

La troisième année se sentis retomber doucement dans l’herbe, et ses yeux se fermèrent quand les lèvres, puis la langue de Kang Dae vint installer un contact entre leurs deux bouches. N’ayant pas vu son geste, mais l’ayant sentis bouger, elle savait que quelqu’un les avait vu, mais elle s’en foutait royalement. Profiter de l’instant présent n’est-ce pas ? Pour qu’il se concentre totalement sur elle, Seo Suk fit légèrement pression dans la nuque de Kang Dae, la ou ses mains était toujours scellé pour ne pas le laisser partir. Avec toute la volonté du monde, elle réussis à se relever pour trouver une position assise, ne quittant pas les lèvres de son animorphe. Cela faisait bien trop longtemps qu’ils n’avait pas échanger un réel baiser, et cela lui avait manquer. Elle se recula de quelques millimètres, le temps de bouger. Venir s’asseoir sur ses cuisses, et enrouler ses jambes autour de lui. De ce fait, elle planta son regard dans celui de l’animorphe, et, se rapprochant de sa bouche, effleurant ses lèvres, elle murmura tout en passant une main dans ses cheveux :

« Tu... es extrêmement... Attirant. »

Elle avais laisser des blancs dans sa phrase, faisant durer le moment. La vérité finirait par se savoir de toute façon, Seo Suk était totalement sous le charme de l’homme à femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
Invité

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Sam 10 Nov - 0:57

Seo Suk & Kang Dae
« Je suis sure que... Si jamais on craque pas tout les deux... tu craqueras avant moi. »

Bien sûr qu’à ces mots, l'orgueil de Kang Dae avait été blessé. Prouver qu’il n’était pas faible et qu’il ne craquerait sûrement pas. Mais les caresses de Seo Suk dans son dos étaient bien trop agréables pour qu’il ne relève la remarque provocantes. Il voulait juste profiter d’un des rares moments où il l’avait pour lui tout seul. Il sourit narquoisement en sentant la femme chat passer une main sur son postérieur. Et après elle osait dire qu’il perdrait avant elle ? Ce n’était pas lui qui était en train de lui tripoter l’arrière train et de passer une main sous son haut. Quoi que ce n’était pas l’envie qui lui manquait…
Quand il lui demanda d’une voix rauque s’ils n’avaient déjà pas perdus, la jeune femme s’était relever pour lui murmurer à l’oreille d’une voix si sensuelle qu’elle avait réussit à lui envoyer des frissons de plaisirs dans le dos.

« Jusqu’à ce que cela devienne lassant… »

Il fixa ses lèvres d’un air gourmand. Il avait connu beaucoup de filles mais Seo Suk était la seule avec laquelle les baisers étaient aussi délicieux. Peut-être était-ce dû au fait qu’il s’interdisait d’aller plus loin ? Il devait se contenter de l’embrasser, de la caresser sans dépasser la limite. Pourtant ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Elle avait un corps si parfait à ses yeux. Fin et parfaitement proportionné.

« Bien que je doute qu’un jour je me lasse de toi chaton… »

Malgré tout, cette situation le frustrait énormément. Cette fille était comme un trésor que l’on devait se contenter d’observer sans jamais y toucher. C’était incroyablement énervant et ce genre de petites rencontres le mettaient dans un tel état qu’il était sûr que juste après, il aurait le droit à une douche bien froide. Quoi qu’il trouverait bien une fille facile de qui profiter d’un peu de réconfort et surtout, sur laquelle se défouler. Comme pour punir Seo Suk de lui faire subir ça, il mordit légèrement sa lèvre. Assit dans l’herbe du parc, il sourit en voyant que la jeune femme-chat ne voulait en aucun cas le lâcher. N’était-elle pas aussi accro que lui ? Elle s’accrochait à lui comme si sa vie en dépendait. Il trouvait ça à la fois mignon et … agaçant ? Agaçant parce qu’il savait qu’après, s’il allait trop loin, il perdrait. Et ça, ce n’était pas envisageable. Absolument pas. La sentant en train de le regarder, il planta son regard dans le sien. Ses yeux félin l’examinaient, puis se re-concentraient sur sa bouche qu’elle se contentait d’effleurer. Il amorça un geste pour l’embrasser mais elle prit la parole. Ses paroles saccadées le fit ricaner. Attirant ? Si seulement elle savait. Il avait pleinement confiance en son physique. Il se savait beau et en jouait beaucoup. Grand et musclé, animorphe puissant et sensuel. Dommage qu’il soit si cruel. Tromper ses « petites amies » était devenu une habitude pour lui et il ne comptait même plus le nombre de cœurs qu’il avait brisés. Mais il n’arrivait jamais à se contenter d’une seule personne. Au bout d’un certain temps, la personne devenait moins intéressante, moins surprenante. On prenait l’habitude et finalement, ça devenait lassant voir même irritant. Il aurait aimé connaître une personne qui l’aurait changé, qui lui aurait donné envie de rester avec elle. Qu’il aurait envie de protéger et de chérir et pas seulement pour une nuit. Mais il n’y arrivait pas. C’était trop dur pour de s’attacher réellement à une personne. L’amour avec un grand A, il avait cessé d’y croire depuis longtemps.

Mettant de coté ses pensées sombres, il plongea sa tête dans le cou de Seo Suk, assise sur ses genoux. Il était usé et n’avait besoin que d’une chose : Du réconfort. Soupirant, il posa son menton sur l’épaule droite de la jeune fille, passant une main dans son dos d’un geste possessif. Puis, remontant le long de son échine, il plongea sa main dans les longs cheveux de son … amie ? Il ne savait pas très bien en fait. Leur relation était vraiment trop étrange pour être définie.

« Arrêtons ça maintenant. Sinon, je sens que je ne vais plus pouvoir me retenir. »

Il aurait voulu aller plus loin, voir même beaucoup plus loin mais il n’avait pas vraiment envie de gâcher leur relation pour cela. Il se connaissait que trop bien et avait peur d’être déçu ou de se lasser. Ou pire, de décevoir l’autre. Ça, il ne le supporterait pas. Il avait envie de se retransformer pour s’étaler sur les genoux de la jeune fille mais il doutait qu’elle apprécie vraiment. Il fallait dire qu’un gros félin de 120 kilos ronronnant comme un chaton en train de boire du lait, c’était limite quand même.
Il sentit son cœur s'accélérer quand les trois mots lui restèrent aux bords des lèvres. Cette soudaine montée de tendresse le poussait à faire des choses totalement stupides. Mais il se retint de justesse. Bien sûr qu’il l’aimait, mais pas dans ce sens là et il n’avait pas envie que Seo Suk ne prenne ses paroles autrement. Il aurait l'air vraiment con si jamais elle pensait qu'il l'aimait d'Amour, du vrai. Cependant, l’envie d’exprimer son affection envers elle était vraiment fort.

« Je… »

Bon sang, c’était embarrassant mais pourtant, il sentait qu’il avait besoin de le dire.

« Je t’apprécie beaucoup tu sais... »

Gêné, il tenta tant bien que mal de se cacher dans le creux entre le cou et l’épaule de la femme chat. Il inspira son odeur avant de la serrer contre lui. C’était son petit coup de blues de la journée.

« Restes un peu avec moi s’il te plait. Jusqu'au repas, après je te laisse repartir.»

Le mode « grosse peluche » de Kang Dae s’était activé. Il se doutait que c’était la première fois que Seo Suk le voyait dans cet état, et puis, il fallait dire que ce n’était pas tous les jours que cela arrivait mais toutes ces réflexions sur sa « non-connaissance » de l’amour l’avait quelque peu déprimé et il en avait besoin, de cette tendresse dégoulinante qui le répugnait quelque peu.
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   Dim 11 Nov - 1:41

Était-il possible pour les deux adolescents de se lasser l’un de l’autre ? Seo Suk en doutait réellement, et d’après les parole de son animorphe, il pensais la même chose. Un ptit sourire vint fendre le visage de la femme-chat lorsque se petit surnom qu’ele lui avait donner à la base pour le provoquer, revenait souvent. Leurs lèvres n’étaient pas très éloignés, presque toujours en contact, et quand son apollon vitn lui mordre la lèvre inférieur, Seo Suk laissa échapper un tout petit bruit de surprise et frustration. C’est vrai qu’un début ce jeu les avaient tout deux amusé, mais n’était-ce pas le moment, soit d’arrêter, soit de passer à quelque chose de plus sérieux ? Cela entraînerait la fin du jeu. Game Over. La femme chat vint à nouveau se coller à l’animorphe, resserrant légèrement son étreinte sur lui. Leur regards se croisent à nouveau. Et un petit sourire vint prendre place sur les lèvres de la troisième année quand elle évoqua son attirance pour le Starlight. A vrai dire, qui ne craquait pas sur lui ? Il avait tout. La beauté, la puissance, le charisme, et l’humour. Avec ses mauvais côtés, certes, mais c’est se qui fait tout le charme du quatrième année.

Seo Suk était à l’affut du moindre geste, et quel ne fut pas sa surprise quand elle sentis un long soupire sortir de la bouche de Kang Dae, accompagnant sa tête posé sur son épaule. Seo Suk se tint plus droite quand une main passa dans son dos, et s'accrocha alors un peu plus au cou de son animorphe. Les deux sorciers se ressemblaient beaucoup. Ne voulant pas s’engager, ne pas croire au grand amour, ne même pas croire à une possibilité de couple stable, n’envisageant rien de tout cela. Et comme elle, Kang Dae avait ses moments tendresses. Tout deux se trouvaient toujours quand ses moments étaient déjà passer, laissant alors toute leurs animalité prendre le dessus. Mais Aujourd’hui, leurs rencontre se passait différemment que d’habitude, non loin de déplaire à Seo Suk, qui pouvais profiter de son contact, pour elle seule.

Mais même si elle sentait que c’était le quart d’heure tendresse, la jeune femme ne s’attendait tout de même pas à ce que l’animorphe dise se genre de chose. L’hésitation qu’il eu, pour choisir ses mots, la firent sourire. Avec tendresse, elle passa une main dans les cheveux du garçon, alors que l’autre s’amusait à dessiner sur une partie de son cou en exposition. Au creux des bras du garçon, assise sur ses genoux, elle se sentait intouchable, protéger, en lieu sur. Cette sensation, en plus des paroles de l’animorphe, la firent frissonner. Avant qu’il ne reprennent la parole, Seo Suk glissa dans un chuchotement doux et.. teinté de pure vérité, venant directement de son coeur : « Tu sais chaton, moi aussi je t’aimes, comme toi. » Ce petit « comme toi » glisser à la fin de la phrase était la pour lui montrer qu’elle voyait la différence entre l’amour et la relations qu’il partageaient tout les deux. Pour la première fois depuis un bon moment, Seo Suk était heureuse de passer du temps avec lui, juste à ne rien faire. Sa voix résonna alors à nouveau dans les oreilles de la femme-chat, ce qui lui arracha un nouveau sourire, elle répliqua alors en se lovant contre lui : « j’avais pas l’intention de partir, crois moi... » puis un petit soupire, et d’une voix enfantine et presque suppliante elle rajouta « Tu me laisses partir ? tu veux pas me garder encore un peu ? »

A ces mots, elle arqua légèrement son dos de façon à elle aussi, pouvoir poser sa tête sur l’épaule réconfortante de Kang Dae. Vu de dehors, ils pourraient ressembler à un espèce d’oeuf bizarre. Cette pensée fit sourire Seo Suk. Passant toujours une main dans les cheveux du Starlight, elle chuchota en regardant les feuilles bouger et tomber de l’arbre à côté d’eux, profitant de se simple contact « Tu as raison... Arrêtons de jouer, j’ai pas envie de briser notre relation, surtout dans se genre de moment. » Réalisant ce qu’elle disais, à nouveau, un sourire vint illuminée son visage, et elle rajouta en chuchotant « Et voila, tu as activée mon côté câline aussi... Bravo ! » Un petit rire vint ponctuer sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Catch You And Greow ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Catch You And Greow ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» [Sport ? ] Catch
» Catch extrem
» Fan de catch ?
» presantation de monster fan catch hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: L'EXTÉRIEUR DU CHÂTEAU-