AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Découverte d'un soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Découverte d'un soir    Ven 21 Sep - 22:30

« Découverte d'un soir »



    Je regardais à travers la fenêtre du dortoir, admirant le ciel étoilé qui s'offrait à moi. Rapidement, je jetais un coup d’œil aux jeunes endormis, je souriais légèrement. La nuit était vraiment le moment le plus calme dans le château. Personne ne braillait, aucun sort n'était jeté, jamais de disputes et j'aimais cela. En faisant le moins de bruit possible, je me levais de mon lit soudainement intrigué par quelque chose que je n'avais jamais eu l'occasion de faire en quatre ans ici. Je restais en chaussettes et pyjama avant de sortir de cette pièce. J'ouvris la porte délicatement, évitant au maximum de la faire grincer. Je réussis à sortir sans réveiller un seul élève.

    Je marchais tranquillement le long des couloirs du sous-sol, savourant pleinement le silence qui régnait en maître. Jia Wei serait réellement heureux de voir ce silence, il faudra que je lui en parle demain même si ce que je fais actuellement est interdit dans l'établissement. Oui, un couvre feu est instauré. Mais les règles sont faites pour être contournées sinon elles n'existeraient pas. Plus loin, j'entendis des bruits de pas et des rires qui se voulaient discret. Je haussais un sourcil, intrigué. Puis, finalement, les bruits s'arrêtèrent. Trop curieux sur ce coup là, je m'avançais et passais ma tête à l'angle du mur. De la lumière filtrait d'une des salles de cours que je ne connaissais pas. Je sortis de derrière l'angle du mur puisque de toute manière, aucun élève n'était présent et me rapprochais de la porte entrouverte.

    Je regardais à ma gauche puis à ma droite, inspectant qu'il n'y avait personne dans les alentours. Ce fut le cas et je me penchais vers la porte regardant dans l'infime espace de l’entrebâillement. Je tombais sur un élève qui me disait vaguement quelque chose. Celui-ci fixait quelque chose et qu'est-ce... OOOH. Un livre suspendu dans les airs. J'écarquillais un peu les yeux. Était-ce de la fatigue ou bien ce livre volait vraiment et on pouvait clairement dire que ce n'était pas lié à un sort... Ce garçon était donc un Unique ? C'était impressionnant à voir quand même, il peut faire voler un objet juste avec son esprit. J'admire, j'admire. La concentration doit être intense pour ce genre d'exercice je suppose.

    Je me laisse aller à mes pensées, regardant la scène sans vraiment la regarder et ne faisant plus attention à grand chose. Je suis juste concentré sur une seule question : Comment cela marche ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yamazaki Akito
POINTS : 5
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Cerisier, crin de licorne, 35 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Découverte d'un soir    Sam 22 Sep - 9:00

Les entraînements intensifs du soir étaient les plus épuisants pour Yamazaki Akitô. Donnant déjà le meilleur de lui-même la journée, il continuait à drainer toute son énergie pour ce cours d’Approfondissement des Dons Uniques, et il avait par conséquent moins d’heures de sommeil que certains autres étudiants qui dormaient déjà à poings fermés dans les dortoirs de leur maison respective.
Le cours de ce soir avait été particulièrement animé et Akitô s’était encore retrouvé avec pour partenaire ce septième année de Sunblade, Kang Tsai Shen. Il était vraiment talentueux et travailler avec lui lui permettait de progresser plus vite. A côté de ça, il y avait ce type bizarre, Ichinose Tomoya, qui se la jouait perfectionniste têtu. Tsh, décidément, ils rassemblaient de tout chez les Sunblade, surtout qu’il aurait aimé être à Snowfall d’après ce qu’il avait entendu dire. Enfin bref, un type aussi caractériel chez les Snowfall aurait paru bizarre, non ?

Bref, Akitô était resté un peu plus tard que les autres, parce qu’il voulait demander confirmation à leur enseignant sur quelque chose qu’il avait remarqué avec son don. Pour mettre en pratique, il avait fixé avec une concentration particulière un livre posé sur le bureau du professeur et l’avait fait léviter. Et sa baguette magique, soigneusement rangée au fond de son sac, ne lui avait été d’aucune utilité pour cette prouesse.
Un léger bruit perturba Akitô qui fit un peu retomber le livre en l’air, mais il se reconcentra aussitôt et l’objet se remit à léviter allègrement au-dessus du bureau.
Puis une fois ses questions posées et ses réponses obtenues, il se décida à saluer son professeur et de lui souhaiter une bonne nuit, avant de ramasser ses affaires et de se diriger vers la porte.

Quelle ne fut pas sa surprise, quand il l’ouvrit, de découvrir un étudiant tapi derrière le panneau, semblant manifestement écouter aux portes ! Quel cruel manque de délicatesse, mais surtout de discrétion ! L’heure du couvre-feu était largement dépassée, et seuls les Uniques pouvaient prétendre à déroger ce dernier. Alors, que fichait ce petit Starlight ici ? Parce que oui, sa tête lui disait quelque chose. Ce petit rat de bibliothèque était donc du genre à enfreindre les lois ? Etonnant. « Si tu voulais être discret, c’est raté. Qu’est-ce que tu fous là ? » Quand Akitô était dérangé dans ce qu’il faisait ou qu’on faisait intrusion dans sa vie privée comme c’était actuellement le cas, il se mettait rapidement dans une colère noire. Ce type était venu épier le cours spécial. Et encore, une chance qu’il était le seul dans la pièce, parce que je pense que Tomoya n’aurait pas pris la chose avec autant de calme, par exemple. Ce n’était pas pour rien que ces cours avaient lieu le soir après la mise en place du couvre-feu. Les Uniques n’avaient pas envie d’être considérés comme des bêtes de foire, et donc dissimulaient bien souvent leur identité. Akitô cachait son don depuis maintenant cinq ans, et il avait fallu que ce petit crétin vienne tout chambouler.

Fronçant les sourcils, il empoigna le haut du petit fourbe qui se trouvait devant lui et le tira jusqu’à le plaquer contre le mur de pierres froid. N’oublions pas que c’étaient les sous-sols ici, il faisait froid et humide. Et puis la salle commune des Starlight était ici, c’était donc encore plus plausible qu’il en soit un. Maintenant que l’intrus était collé contre le mur, ne pouvant pas s’échapper, Akitô avait placé une main tendue juste à côté de son visage, histoire de l’encercler. L’autre était en suspens dans le vide. « Je te préviens, si tu dis quoi que ce soit à qui que ce soit, ta vie va devenir un enfer. » Son ton était plus que menaçant. Et encore, il tombait quand Akitô maîtrisait plus ou moins son don, ce serait sept ans plus tôt, il aurait pu faire un accident sous l’effet de la colère, comme ce qui s’était produit avec ses parents et sa sœur. Secouant la tête brièvement, il tenta de chasser cette idée de sa tête. « Le petit Starlight que tu es n’a rien à faire dans les couloirs des sous-sols à une heure si tardive. Va te coucher. »


From dream to nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
 

Découverte d'un soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Oui, ce soir tu vas prendre
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» Je cherche quelqu'un pour m'amener à la piscine ce soir 12/5
» Jouer à la MJC le soir
» [TV] Ce soir ou jamais : Enseigner l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: SOUS-SOLS-