AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ❝Please...Don't do that...❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: ❝Please...Don't do that...❞   Mer 28 Nov - 15:41

❝Please...Don't do that...❞


Soo Yong Jae & Kim Hae Ri



Mes ongles tapaient sur le bois de la table, bien trop nerveusement pour qu'on puisse me croire heureuse d'être assise sur cette chaise. C'était presque toujours la même chose. Je finissais toujours par avoir hâte de sortir de cette salle pour le retrouver. Je regardais l'heure et me retins de soupirer. Dix minutes. C’est presque fini, courage ! Jamais les cours de potions ne m'avaient aussi peu intéressée. Déjà que d'habitude, je n'aurais pas sacrifié une heure à la bibliothèque pour être ici mais alors là...Quoique, en y pensant, ce ''d'habitude'' n'avait plus vraiment de sens, étant donné que c'était le même rituel, chaque semaine, à cette heure-ci.

Lâchant rapidement ma potion du regard, j'observais les autres élèves. Tous semblaient pressés de partir du cachot pour aller manger. Mais pas avant d'avoir fini la potion du jour. On nous avait promis un joli coefficient, pour aujourd'hui. Coefficient bien évidemment proportionnel avec la difficulté de la potion.

J'étais la seule à avoir fini. Je ne cachais pas mon soupir, cette fois, et me concentrait à nouveau sur ma potion. Elle avait la couleur idéale, d’après le livre. C'était trop simple et ennuyeux. Je posais mon coude sur la table et appuyais ma tête sur ma paume, comptant les secondes alors que ma potion bouillait tout doucement. Le professeur passa près de moi mais je ne daignais pas le regarder, sachant très bien qu'il hausserait très légèrement son sourcil. Ne comprendrait-il jamais que son cours de potions était simple pour moi ? Il avait quand même progresser en un an, puisque l'année dernière il haussait moins le sourcil. Sans un mot, l'adulte sortit une fiole et prit un peu de ma potion avant que je n'éteigne le feu et lève le regard.
- Je peux partir ?
Allez, on est Vendredi, pitiéééé~ !!! Il soupira et je sus que j'avais gagné. Je lui souris gentiment (et faussement) avant de rassembler mes affaires sous l’œil de mes camarades qui, contrairement à moi, surveillais l'heure en redoutant la cloche qui les obligerait à s'arrêter.

Je sortis presque en courant. J'allais être en avance mais tant pis. Tant que je n'étais plus à l'intérieur. Je montais les escaliers quatre à quatre, retournant dans le hall avant de me diriger vers la porte d'entrée. Il faisait beau, aujourd'hui, même s'il avait plu durant la nuit. Je sortis, souriant légèrement alors que le vent frais secouait mes cheveux. J'entendis un roucoulement et levais la tête, reconnaissant Eli qui se posa sur mon épaule, les plumes ébouriffées. S'il n'y avait qu'une petite brise, à l’abri de l'école, il semblait clair que ce n'était pas le cas, plus haut. Je caressais distraitement ma colombe, avançant rapidement vers le point de rendez-vous habituel. J'arrivais enfin à notre ''coin secret'' et sourit. Peu d'élèves connaissaient cet endroit. Il faut dire qu'on avait tout fait pour que le moins possible d'élèves le découvre après nous. Peut-être les plus âgés le connaissaient mais, en tout cas, ils ne l'utilisaient pas. L'endroit était entouré d'arbre et de buissons. Pas totalement dans la forêt mais pas totalement dans le parc. Et collé à l'école.

Le banc immaculé attendait sagement et je poussais des branches pour entrer dans l'espace dégagé. D'un coup de baguette suivi d'une rapide formule, l'eau du banc disparut et je m'assis dessus, prenant Eli pour le poser sur mes genoux en le caressant. Puis je me m'y à attendre. Parce que je n'avais que ça à faire en attendant que Yong Jae arrive. Eli finit par en avoir marre de mes caresses et se dégagea avant de s'envoler. Je soupirais et m'appuyais contre le mur, fermant les yeux pour laisser le soleil réchauffer ma peau sans qu'il ne m'aveugle. Il fallait environ cinq minutes pour venir ici en marchant normalement. Il allait bientôt arriver.


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.


Dernière édition par Kim Hae Ri le Dim 16 Déc - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soo Yong Jae
POINTS : 15
ÉLÉMENT : Glace
SITUATION : Célibataire
Manthem Initial

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bouleau, 28,5cm, écaille de Salamendre
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Lun 3 Déc - 21:07

Yong Jae soupira. A demi étalé sur sa table, il posa son front sur son bras, enfouissant son nez dans le creux de son coude, son pied tapant nerveusement le sol. Et déjà, il se redressait brusquement, pas même trente secondes après. S'attirant un regard irrité de son voisin par la même occasion, aussi. Il était bientôt midi, et cela faisait approximativement depuis... dix heures et quart, soit juste quelques minutes après qu'ils soient rentrés de cours, donc pratiquement deux bonnes heures que le coréen ne tenait tout simplement pas en place. Il se pencha sur sa table, appuyant son coude contre le bois, sa tête dans sa main ouverte. Aussi, le voir sans cesse changer de position commençait lentement à agacer le starlight assis à côté de lui. Paraissait-il qu'il l'empêchait de se concentrer avec ses 'pitreries', avait-il dit. Jae leva les yeux au ciel en se souvenant de ses paroles une quinzaine de minutes plus tôt. Aussi précis ? Il n'avait rien d'autre à faire que de regarder le temps passer, les minutes s'égrainer, pour ne pas s'ennuyer. Et encore, ça n'avait pas vraiment l'effet désiré, mais plutôt celui de le rendre plus intenable encore. Pourquoi ne se concentrait-il pas lui aussi sur le cours, dans ce cas, comme il serait logique de le faire ? La réponse à cette question était tout ce qu'il y avait de plus simple : les sortilèges utilitaires étaient certes très utiles, mais leur apprentissage était aussi particulièrement ennuyant. Et comme le cours de ce jour étant uniquement porté sur la théorie derrière l'un des sorts, il était donc encore plus parfaitement barbant. Et Jae et l'ennui ne cohabitaient jamais bien.

Son pied recommença à taper le sol machinalement, alors qu'il fixait le professeur sans cependant écouter quoi que ce soit de ce qu'il disait. Aucun intérêt. Jae soupira à nouveau avant de ramener l'une de ses jambes sous lui. Peut-être aurait-il du sécher ce cours ? Certes, ça n'était pas très sérieux, mais pour ce que ça lui apportait... Et il était sûr que son voisin aurait trouvé l'idée particulièrement bonne, s'il le lui avait dit... Mais comme il avait déjà raté son premier cours ce matin, préférant dormir et s'occuper au calme, le coréen avait préféré tout de même y aller dans l'espoir de faire quelque chose d'un tant soit peu intéressant. Raté, visiblement. Dire que s'il avait écouté son instinct, il aurait pu s'occuper l'esprit à entraîner sa maîtrise si chaotique des éléments autre que la glace -quelqu'un avait-il dit qu'être un manthem était facile ? Parce que si c'était le cas, JaeYong se ferait un plaisir de lui expliquer que ça n'était pas le cas. Peu importerait comment, mais de préférence d'une manière qui impliquerait de se défouler un peu... Vous savez, soit avec la magie, soit avec ses poings, même. Histoire de bien leur faire ravaler leur soit-disant savoir sur les manthem.

Un grognement agacé manqua de d'échapper au Sunblade, enfin un peu calmé, juste avant que la grande aiguille rejoigne la plus petite sur le cadran de l'horloge en face de lui, tout comme sur celui de la montre à son poignet. Une sonnerie, la fin des cours de la matinée. Jae étendit ses bras en arrière et ses jambes en avant, s'étirant de tout son long en étouffant un bâillement. Pencha la tête à droite, à gauche, pour faire doucement craquer sa nuque et en évacuer les tiraillements qui s'y installaient. Enfin, ça n'était pas trop tôt ! Pourtant, plutôt que de se dépêcher de sortir comme tous le faisaient, il était à présent étonnamment trop tranquille, une espèce de moue menaçant de prendre ses lèvres. Il rangea lentement ses affaires dans son sac qu'il jeta sur son épaule, avant de sortir de la salle, le dernier. Ce qui était plutôt rare, puisqu'il avait plutôt tendance à se dépêcher et à sortir dans les premier comme pour oublier plus vite les ennuyant cours. Ceux de théorie du moins. Mais pas aujourd'hui. Non, ce jour-là, il était tout, sauf pressé d'être dehors. La raison ? Simple en apparence, plus compliquée en fond. Aujourd'hui, il devait avoir une conversation -sérieuse- avec HaeRi, et il se doutait bien que ce qu'il aurait à lui dire ne plairait pas à la jeune femme. Et comme YongJae l'appréciait vraiment -beaucoup- il ne tenait pas particulièrement à avoir cette discussion. Malheureusement, elle s'avérait indispensable. Ouvrir les yeux n'avait déjà pas été la chose la plus facile, prendre cette décision encore moins. Il retint un énième soupire de la matinée.

Jae passa une main dans ses cheveux, les décoiffant légèrement avant de remettre ses mèches platines en place. Voilà qui était mieux. Il ferma sa veste pour éviter que le froid plus hivernal qu'automnal -les saisons semblaient n'en faire décidément qu'à leur tête sur l'île de Rozelam!- pour éviter qu'il ne s'y engouffre. Ca n'était pas parce qu'il aimait l'hiver que le coréen aimait avoir froid, après tout ! Et encore moins prendre froid ! Un bruit de plume, un poids sur son épaule, des serres s'enfonçant dans son manteau sans cependant en percer le tissu. Jae lança un regard de côté au faucon, sans néanmoins tourner la tête, sa main montant caresser doucement les plumes blanches mouchetées de son cou gracile. Elle avait l'habitude de venir se poser sur son épaule comme ça, Dal-nim, lorsqu'il sortait dans la cour pavée et qu'elle se trouvait dans les alentours. C'est à dire, assez souvent. Certainement avait-elle remarqué qu'il allait régulièrement manger dehors avec HaeRi. Un léger coup de bec contre sa main lui appris que le rapace voulait plutôt autre chose que des caresses, et le Sunblade fouilla dans sa poche pour en ressortir une friandise pour piafs -comme il disait- et le lui donna en levant les yeux au ciel d'un air amusé. Une espèce de roucoulement de remerciement, les plume qui effleurent doucement son visage, et la voilà déjà repartie. Pour elle aussi, c'était l'heure de manger, d'aller attraper une proie.

Jae secoua légèrement la tête, et accéléra un peu le pas, prenant un trajet qu'il connaissait maintenant par cœur. Court, certes, mais il serait en retard sinon. Il s'engagea sur un petit chemin presque invisible quand on ne savait pas qu'il était là. Peu fréquenté aussi, du coup. Encore quelques dizaines de mètres et il passa un buisson, s'engouffrant dans une petite clairière. HaeRi était déjà là, installée sur leur banc habituel, appuyée contre le mur, les yeux fermés. Profitant du soleil qui se faisait de plus en plus rare ces derniers jours. Le Sunblade sourit, s'approchant doucement. Il s'assit à côté d'elle, croisant son regard, et l'embrassa doucement.

- Hey, HaeRi! commença-t-il doucement, toujours un sourire au lèvres, continuant d'un air légèrement amusé. Pas trop longue ta matinée?

Pour l'instant, pas besoin de l'inquiéter, autant y aller doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Mer 5 Déc - 14:53

Je l'entendis approcher mais n'ouvris pas les yeux, attendant qu'il vienne me rejoindre sur le banc pour me tourner vers lui et le regarder. Ses lèvres me touchèrent et je ne pus m'empêcher de sourire. Nous nous séparâmes et je souris un peu plus lorsque je vis son propre sourire. Il était là. Comme à chaque fois. Il prit de mes nouvelles et je soupirais en posant ma tête sur son épaule, fermant à nouveau les yeux.
- Fatiguant. Les cours sont trop simples, c’est énervant.
Je soupirais à nouveau et me redressais, le regardant avec un sourire :
- Et toi ?
Je savais qu'étant manthem, il avait plus de mal que moi à certains cours. Et ce, malgré le fait qu'il était très intelligent, aussi. Je le quittais du regard pour laisser mon visage être baigné par les rayons du soleil, encore une fois, les yeux fermés.

Dix mois plus tôt
A moitié allongée sur la table, j'ouvre subitement les yeux, une pensée m'obnubilant. Je regarde Yong Jae, en face de moi, alors qu'il lit. Je lui demande pourquoi il ne maîtrise pas bien les éléments. A voir sa tête, il ne s'y attendait pas. Cela faisait longtemps que j'avais remarqué ce petit défaut, chez lui. Cependant, jusque-là, ce défaut ne m'avait jamais autant troublée. Pourquoi est-il incapable de réussir un sort en moins d'un heure alors qu'un autre élève effectuerait le même sort en moins d'une demi-heure ? Je prends ma baguette et fais apparaître au-dessus du verre, placé au milieu de la table, une goutte d'eau qui tourbillonne joyeusement, suspendue dans les airs. Elle est bien plus grosse que ce qu'il n'a jamais réussi à faire, jusque-là. Je lui repose ma question, commençant à être de plus en plus troublée.
Il soupire et regarde ma goutte. Je fixe à mon tour ma création et écarquillé les yeux alors qu'elle se transforme en glace. Elle tombe, trop lourde pour que le sort la supporte et se brise en mille morceaux sur la table. Je le regarde, stupéfaite. Il m'explique alors et un mot retient mon attention.
Manthem. Je me souviens avoir entendu mes parents en parler. Dans leur bouche, ce mot semblait être identique à moldu et je baisse les yeux, regardant les morceaux de glace. Mon silence doit sûrement faire croire à Yong Jae que je n'apprécie pas ça aussi je me lève et l'enlace par-derrière, l'embrassant sur la joue en souriant.
- Je me disais, aussi, que tu étais trop parfait pour que ce soit vrai.


Je rouvris les yeux, souriant à Yong Jae et prenant sa main que je serrais doucement.
- Ça te dit qu'on aille à Rozelam ensemble, ce week-end ? Ça fait longtemps qu'on a pas passé un après-midi là-bas ensemble.
Je souris un peu plus en posant à nouveau ma tête sur son épaule, imaginant déjà ce qu'on pourrait y faire. J'avais entendu dire qu'il ferait beau, ce week-end et c'était tant mieux. La pluie nous avait attaqué sans répit pendant deux semaines alors un peu de soleil faisait du bien.


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soo Yong Jae
POINTS : 15
ÉLÉMENT : Glace
SITUATION : Célibataire
Manthem Initial

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bouleau, 28,5cm, écaille de Salamendre
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Ven 14 Déc - 18:57

Jae vit HaeRi répondre à son sourire, lorsque leurs lèvres se quittèrent. Pourquoi l'avait-il embrassé ? C'était à l'opposé de ce qu'il prévoyait de faire, de dire, et pourtant, ça lui avait semblé être la chose la plus naturelle à faire à ce moment. Certainement l'habitude, aussi. Encore une fois, le coréen était paradoxal dans ses actions, comme s'il ne pouvait s'empêcher de l'être. Ce qui était probablement le résultat de tous ses masques superposés les uns aux autres : à force, il arrivait que Jae s’emmêle un peu les pinceaux. Ou alors... Non, les raisons et les hypothèses seraient trop nombreuses et inintéressantes pour être toutes listées ici. Soo YongJae était un jeune homme paradoxal, et ce dans bien des situations, c'était ainsi, et certainement rien ne changerait cela. HaeRi posa sa tête sur son épaule, fermant à nouveau les yeux avec un soupire. Visiblement, et comme le prouva sa réponse juste après cela, sa matinée de cours avait plutôt été ennuyeuse et... trop simple. Jae ne put empêcher un sourire amusé de venir courber ses lèvres. C'était plutôt courant, et même parfaitement habituel.

- Les deux premières heures allaient, j'y suis pas allé, mais les deux dernières, une véritable horreur tellement c'était ennuyant! répondit-il en levant les yeux au ciel, un peu exaspéré de s'être tellement ennuyé juste avant.

Et pour cause, si leurs réponses étaient à peu près semblables, c'était parce que tout deux étaient intelligents, très intelligents même, et de ce fait comprenaient relativement vite ce qu'on leur expliquait. Et finissaient donc très vite -trop vite- par s'ennuyer. Dans le cas de YongJae, cela portait souvent les gens à penser qu'il était un imbécile qui dormait en cours, ou n'écoutait pas, ou séchait simplement les cours et ne s'en préoccupait pas la moins du monde. Sans compter qu'avec ses difficultés pour la maîtrise des éléments, cela n'arrangeait pas les choses. La plupart des élèves de son année avaient au moins compris qu'il n'était pas aussi bête que son attitude pouvait laisser penser, mais c'était parfois loin d'être le cas avec les autres élèves. Agaçant, énervant, ennuyant ? Parfois un peu, mais la plupart du temps, le Sunblade ne prêtait absolument aucune attention à cela. Qu'ils pensent donc ce qu'ils voulaient, tant que les gens qui comptaient vraiment savaient la vérité... Ou tout du moins une partie de la vérité, parce qu'il n'aimait pas plus que ça raconter son secret à tout le monde, tout allait bien.

Quant à ceux qui connaissait l'entière vérité -ou presque toute la vérité-, HaeRi en faisait parti. Et si elle savait qu'il était, tout comme elle, très intelligent, elle savait aussi depuis un peu moins d'un an pourquoi il avait tant de mal avec les éléments basiques. Jae se rappelait encore parfaitement du moment où elle avait posé la question fatidique. Du cœur qui manque un bâtement dans sa surprise, alors qu'il clignait des yeux plusieurs fois comme pour essayer de s'assurer qu'il n'avait pas imaginer la question, qu'il avait bien entendu -ce qui en soit était une réaction totalement inutile. Prit de court, voilà ce qu'il avait été. Totalement. Surtout qu'il était à ce moment parfaitement plongé dans un livre qui avait pour une fois réussis à capter son attention. La jeune femme avait ensuite saisit sa baguette et fait apparaître une goutte d'eau plutôt conséquente au-dessus de son verre. Il se rappelait encore avoir fixé l'eau mouvante un instant, peut-être un peu envieux alors qu'il n'arrivait -à l'époque- encore pas à en créer une de cette taille. Il avait beau maîtriser la glace, l'eau liquide échappait toujours à son contrôle. HaeRi avait ensuite répété sa question, visiblement un peu troublée. Mordant légèrement sa lèvre inférieur alors qu'il débattait intérieurement sur la meilleure chose à faire, le Sunblade avait fini par soupirer, et, d'un simple coup de baguette, avait transformé la goutte en glace. Pas besoin de forcer, ni de se concentrer, gelé la goutte lui avait semblé tout ce qu'il y avait de plus naturel. C'était parfaitement naturel, chez lui. Son élément de base à lui. Légèrement anxieux, ne pouvant s'empêcher de se demander quelle réaction aurait la jeune femme, il lui avait alors expliqué qu'il était un Manthem, et ce que cela impliquait. Anxieux ? Oui, toutes les familles sorcières ne considéraient pas ça comme une bonne chose... le fait de maîtriser un élément différent, d'être différent, était parfois considéré comme une tare. Ça n'était pas le cas pour lui, ni pour sa famille, mais pou d'autres... ça l'était. Et heureusement, la jeune femme l'avait bien prit, elle aussi.

Sortant de ses pensées alors qu'HaeRi serrait légèrement sa main dans la sienne pour attirer son attention, il tourna légèrement la tête vers elle pour la regarder, un mince sourire répondant à celui de la Snowfall. Sourire qui ne tarda pas à se faner alors que YongJae écoutait les paroles de sa copine. Lui rappelant immanquablement pourquoi il était là. A savoir, rompre avec elle. Ce qui ne faisait que le rendre un peu nerveux et mal-à-l'aise. Pourquoi cela ? Et bien tout simplement parce qu'il appréciait vraiment HaeRi. Pourquoi rompre dans ce cas ? Parce que depuis pratiquement un an qu'ils étaient ensemble, il n'était pas amoureux d'elle. Oh, il avait crut, au début, mais n'y avait pas vraiment repensé depuis. Et pourquoi ne pas continuer à faire comme si de rien était, dans ce cas, sachant qu'il allait très certainement la blesser ? Jae avait simplement que cela suffisait avec les faux-semblant, et qu'il devrait arrêter l'hypocrisie avec cette relation. Tant avec HaeRi qu'avec lui. Ça ne les mènerait à rien, avait-il décrété, et autant éviter qu'elle ne se fasse encore plus d'illusion. Ce serait égoïste de sa part, HaeRi avait plus que le droit de trouver quelqu'un qui l'aime vraiment. Non ?

Jae soupira légèrement, ouvrant les doigts et retirant sa main de celle d'HaeRi alors qu'il se redressait un peu, mal à l'aise.

- HaeRi... Ecoute, je n'irais pas à Rozelam avec toi ce week-end... commença-t-il, la voix un peu hésitante, plus grave vers la fin de sa phrase.

Il détourna un instant le regard vers la clairière autour d'eux, avant de le reposer sur la jeune femme. Étrangement, il ne sentait pas trop cette conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Dim 16 Déc - 14:56

Je me retins de lui lancer un regard surpris alors qu'il déliait nos doigts et fis semblant de devoir repousser des mèches de cheveux. L'angoisse m'envahit trop rapidement pour que je parvienne à contrôler mes émotions et dus tourner la tête pour éviter de croiser son regard. Sa phrase me fit écarquiller les yeux mais il ne le vit pas. Il évitait mon regard. Tout comme j'évitais le sien. Je respirais doucement et repris contrôle de mon visage, ne montrant que ce que je voulais, encore et toujours. Je le regardais, laissant mes yeux exprimer une légère curiosité.

- Tu as du travail, c'est ça ? On aura qu'à travailler ensemble, alors !
Je souris, me sentant de plus en plus stupide. On se connaissait trop bien pour ne pas reconnaître les vrais regards ou sourires. Il allait me griller mais tant pis. Après tout, qui me disait que j'avais raison d'être inquiète, hein ? Peut-être qu'après tout, je m'imaginais des choses. Peut-être voulait-il juste me dire qu'il avait beaucoup de travail et qu'on se verrait moins, c'est tout !

Je me retins de me frapper le crâne. J'étais vraiment stupide, auprès de lui. Heureusement qu'on préférait passer du temps ensemble en tête à tête. Éloignés du monde qui nous avait trop blessés. Personne ne venait nous embêter. Nous étions seuls.

Je sortis ma baguette sans vraiment m'en rendre compte, dessinant des motifs dans l'air avec. J'évitais toujours de faire de la magie devant Yong Jae, sachant qu'il ne pouvait pas forcément faire tout ce que je pouvais faire. Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit. Je me retenais donc de m'amuser à créer des choses à partir des éléments devant lui. Il n'était pas nécessaire de le rendre un peu plus envieux.

Une pensée me vint subitement et je le regardais à nouveau :
- Au fait, ma mère m'a envoyé une lettre. Mes parents voudraient inviter les tiens chez nous, pendant les vacances afin qu'on fête Noël tous ensemble.
Je soupirais. J'allais devoir rentrer à la maison, cette année. Je sentais que ce Noël allait être compliqué pour moi étant donné que mes parents savaient que j'étais en couple mais pas que mon petit-ami était un manthem. Puis sa mère était une moldue. Les fêtes promettaient d'être joyeuses, s'ils venaient...Son père et mes parents avaient beau bien s'entendre, ma mère avait du mal avec le fait que la mère de mon petit-ami était une moldue. Il y avait des fois où je regrettais vraiment d'être venue au monde.
- Si tu veux, je peux me débrouiller pour qu'ils laissent tomber, ce serait plus simple pour tout le monde.
Je lui souris, me retenant de soupirer à nouveau. Je détestais cette idée de devoir rentrer à la maison pour les vacances mais je n'avais pas trop le choix. Je me sentais mal à l'aise à l'idée que Yong Jae vienne chez moi. S'il venait, mes parents feraient un peu plus semblant que d'habitude. Ils feraient croire que j'étais adorée, choyée et que je n'avais aucunes raisons de ne pas vouloir rentrer à la maison.

Je soupirais pour de bon en fermant les yeux, un mal de crâne menaçant de venir. Pourquoi les cours devaient-ils s'arrêter, hein ?


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soo Yong Jae
POINTS : 15
ÉLÉMENT : Glace
SITUATION : Célibataire
Manthem Initial

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bouleau, 28,5cm, écaille de Salamendre
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Mar 18 Déc - 23:58

Les arbres pour la plupart dénués de feuilles à cause du froid avaient des formes intéressantes, vraiment... Et leurs branches et leur tronc dessinaient des ombres étrangement géométriques, et courtes, sur la terre dure et froide du sol. Un peu plus floues lorsque les rayons passaient entre les rares arbres possédant encore des feuilles -ou des épines. Mouai, quand même pas de quoi observer tout cela pendant des minutes entières. YongJae laissa son regard se reposer sur HaeRi. Elle aussi observait pour le moment la clairière -comme si elle avait quoi que ce soit de passionnant- évitant son regard, elle aussi. La coréenne était intelligente, certainement commençait-elle à comprendre de quoi il en retournait. Il espérait juste qu'elle n'allait pas se boucher les oreilles et fermer les yeux mentalement, refusant de comprendre ce qu'il essayait de lui dire alors qu'elle l'avait déjà compris inconsciemment. Ou qu'elle cherche à s'accrocher à lui après cela. Mais peut-être n'était-ce qu'une idée hypothétique et un peu pessimiste, induite par l'atmosphère qui commençait à devenir pesante, inconfortable. Peut-être qu'elle comprendrait et ne ferait pas d'histoire, que tout passerait après quelques jours parce qu'elle se rendrait soudainement compte qu'elle ne l'aimait pas tant que ça ? … Même lui n'y croyait pas, il fallait être ou stupide ou incroyablement optimiste, le tout en se couvrant d'illusion, pour espérer cela. Bref, il espérait simplement que ça ne se passe pas trop mal.

Finalement, HaeRi tourna légèrement la tête et leur regard se croisèrent à nouveau. Jae discerna sans mal la pointe de curiosité dans les prunelles sombres de la jeune femme. D'ailleurs, elle l'était certainement, un peu curieuse, mais il la connaissait mieux que ça. Il la connaissait, et savait parfaitement que ça n'était qu'un masque, qu'elle ne montrait pas tout ce qu'elle ressentait. Comme... la surprise, l'inquiétude, peut-être même une légère angoisse quant à ce qu'il ressortirait de cette discussion. Il ne dit rien, cependant, gardant son expression sérieuse. Son malaise, quant à lui, s'il ne se lisait pas sur son visage, devait très certainement être visible dans son attitude générale, un peu plus nerveuse que d'ordinaire peut-être. La Snowfall sourit, du même genre de sourire qu'il utilisait presque constamment, proposant une.. tentative d'explication quant à pourquoi il refusait d'aller à Rozelam avec elle ce week-end. Tout ce qu'il y avait de plus normal, après tout, elle n'allait pas directement sauter sur l'hypothèse qu'il était en train de la quitter, sans en être parfaitement sûre... L'espace d'une seconde, Jae fut presque tenté de lui répondre par l'affirmative et de reporter cette conversation à une autre fois... Mais ça aurait été lâche, idiot, et encore plus parfaitement hypocrite de sa part. Quoique pour ce qui était de l'hypocrisie, il pouvait difficilement faire mieux...

Laissant un léger soupire s'échapper de ses lèvres, presque inaudible, le Sunblade s'apprêta à répondre à HaeRi. Il n'en eu pas le temps, alors qu'elle lui lançait un nouveau regard et lui apprenant subitement que ses parents voulaient les inviter -lui et ceux qui lui servaient de parents- pour Noël, avec un soupire, visiblement pas particulièrement enchantée par cette idée. Quant à YongJae, il se retint de peu de lancer un « Quoi ?! » surpris. Premièrement, le fait qu'ils soient invités à passer le réveillon chez les Kim l'interpellait vraiment : il les avait déjà vu une ou deux fois rapidement et de loin lors des quelques réceptions auxquelles son père l'avait emmené, et ils ne lui avaient pas vraiment parut du genre à les inviter chez lui : son père peut-être, après tout il était avocat plutôt réputé et plutôt bien vu, mais sa mère en tant que moldue -et qui plus ai absolument pas fan d'appartenir à une famille maintenant aussi sorcière- … c'était particulièrement improbable. Et secondement... cette invitation soudaine ne facilitait absolument pas le fait qu'il veuille rompre avec HaeRi... Enfin, si sa mère n'avait pas encore envoyé de lettre à ses parents peut-être ne serait-ce pas trop compliqué, mais il n'empêchait que cela le rendait soudainement encore plus mal-à-l'aise et à la fois presque blasé. Blasé par rapport à toutes les complications qu'il sentait arriver, surtout... Même si elle proposait d'elle même de s'arranger pour que ses parents laissent tomber l'invitation.

Détournant les yeux de l'air devant HaeRi, où elle dessinait tranquillement des arabesques dans l'air du bout de sa baguette, il les posa à nouveau sur elle. Jeu de regards, qui se croisent, s'évitent, qui s'attrapent, se vissent l'un à l'autre, et se relâchent tout aussi soudainement. L'hésitation, l'indécision. Les doutes, tout aussi nombreux que différents. Ceux de d'HaeRi, les siens, aussi. Opposés, très certainement. Les scrupules, une légère réticence, à l'idée de lui faire mal. A l'idée de ne pas avoir rompu plus tôt, aussi, trop enfoncé dans son hypocrisie, dans les demi-mensonges et les demi-vérités. Tout le temps, toujours. HaeRi soupira, fermant à nouveau les yeux, tandis que Jae continuait à l'observer. Plus déterminé, cette fois. Il se décala légèrement sur le banc, s'avançant de manière à pouvoir voir la jeune femme presque de face.

- Effectivement... Laisser tomber l'invitation serait certainement la meilleure chose à faire, prononça-t-il lentement, la voix légèrement plus grave qu'à l'ordinaire.

Il laissa son regard posé sur la coréenne, cherchant le sien. Plus vite il lui expliquerait, plus vite elle comprendrait, et plus vite ce moment serait fini. Fini. C'était le mot juste. La période durant laquelle ils avaient été ensemble, leur relation, et peut-être leur bonne entente, aussi. En tout cas, tout comme le montrait son expression, il était sérieux. Sérieux, et déterminé. Une impression peut-être un peu grave, inhabituelle, qui émanait de lui. Enfin, inhabituelle quand il était entouré : malgré ce que beaucoup pensaient, malgré les rumeurs, les à priori, le Sunblade pouvait être très sérieux. Le plus souvent, quand il s'entraînait à maîtriser les éléments. Il était même toujours très concentré, et s'acharnait presque, pendant ses entraînements... mais il était aussi seul, dans ses cas là. Il n'aimait pas qu'on le regarde essayer, encore et encore, des heures, prenant beaucoup plus de temps que quiconque d'autre qui aurait essayé les mêmes sorts, les mêmes manipulations d'éléments. Ça aurait indubitablement conduit à des doutes, et à la découverte qu'il était un manthem. Pas qu'il le cache vraiment, mais il ne voulait pas non plus que tout le monde le sache. Ca n'était pas toujours très bien vu, après tout... Mais il n'eut pas le temps de replonger dans se pensées, reprenant presque immédiatement la parole après sa courte pause.

- Non, je n'ai pas de travail pour ce weekend. Enfin, rien de long en tout cas. -encore une courte pause, juste le temps d'un soupire, de trouver ses mots, retenant l'accent un peu hésitant qui menaçait de se mêler à ses paroles, mais prenant un ton très légèrement plus doux, mais toujours grave- HaeRi... Je veux qu'on se sépare... Je, on, ne peut pas continuer comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Mer 19 Déc - 18:49

Je ne pus m'empêcher de soupirer de soulagement alors qu'il m'annonçait que oui, ce serait plus simple. Restait plus qu'à trouver une solution pour faire passer ça en douceur auprès de mes parents. Je baissais la tête à nouveau, triturant ma baguette alors qu'il continuait.
- Non, je n'ai pas de travail pour ce weekend. Enfin, rien de long en tout cas.HaeRi... Je veux qu'on se sépare... Je, on, ne peut pas continuer comme ça...
Mes yeux s'écarquillèrent légèrement sans que je ne puisse les maîtrisais cependant je finis par les forcer à retrouver une taille normale et souris. Je relevais la tête rapidement, mes cheveux volant pour retourner à leur place habituelle et rassemblais mes jambes contre moi, posant mon menton sur mes genoux. Alors j'avais raison, au final. J'aurais donné n'importe quoi pour ne pas avoir raison.

Je ne savais pas quoi dire et regardais fixement les arbres, en face de moi. Je souriais doucement, pour une raison totalement inconnue. J'aurais tellement aimé pouvoir m'énerver contre lui, pleurer comme une idiote en lui demandant pourquoi il avait prononcé ces mots mais j'avais la sensation que ça n'arrangerait rien. "On ne peut pas continuer comme ça"...Tu ne peux pas continuer comme ça. Moi, si.

Je soupirais et entourais mes genoux de mes bras, tournant la tête pour le regarder. Je savais que n'importe qui d'autre aurait pleuré. Mais pas moi. J'en étais incapable. J'avais beau avoir l'impression que mon cœur allait se déchirer, j'étais incapable de pleurer. Je continuais de le regarder, mes lèvres toujours étirées en un sourire. Il fallait que je parle. Que je m'assure que, malgré tout, je n'avais pas mal entendu.

Je raclais ma gorge discrètement et murmurais :
- Vraiment ?
Je le regardais droit dans les yeux et soupirais à nouveau, mon sourire disparaissant enfin. J'allongeais mes jambes, regardant droit devant. Je fermais les yeux, laissant le vent balayait les mèches me cachant le visage et, sans vraiment m'en rendre compte, je commençais à pleurer.

Cinq ans plus tôt :
- Hae Ri, voici Soo Yong Jae. Il est entré à Anima cette année. Discute avec lui pour faire connaissance. Ce serait bien d'avoir un ami en arrivant, non ?
Je sourie faussement à ma mère qui me caresse la tête comme elle le ferait à un chien avant de s'éloigner avec les parents de ce Yong Jae, comme elle l'a nommé. Je le regarde curieusement. Il est plus grand que moi, ce qui est justifié par le fait qu'il ait apparemment quatre ans de plus que moi. J'observe ses cheveux bizarrement bleu foncé en haussant un sourcil. Ils étaient presque noirs. Je dis bien presque. Je croisais alors son regard et ne pus empêcher mes yeux de légèrement s'écarquiller. Je connais ce regard. Ce regard fatigué. Ce regard que je vois chaque matin, lorsque je me prépare pour aller en cours, dans le miroir de ma salle de bain.
Je soupire et lui fais un signe, m'éloignant de la salle bondée pour sortir sur un balcon. Il ne connaît pas cette maison, c'est clair. J'y suis venue souvent, moi. Lorsque nous sommes dehors, j'enlève mon châle et le roule en boule avant de me pencher pour enlever mes chaussures dont les talons me sont encore désagréable. Si je n'étais pas obligée de retourner dans cette fichue salle, j'arracherais bien toutes ces épingles prises dans mes cheveux. Je remarque qu'il m'observe et l'observe à mon tour, alors qu'il sort une cigarette et l'allume. Il m'en propose une et je le foudroie du regard. J'ai vraiment une tête à fumer ?
Il rit doucement et j'écarquille à nouveau les yeux, mon cœur battant beaucoup plus vite que d'habitude.

J'essuyais mes yeux en riant doucement.
- Ah, j'étais persuadée que je ne pleurais pas, pourtant.
Je finis par abandonner, rassemblant mes jambes contre moi, à nouveau, pour poser ma tête sur mes genoux, ne le laissant voir que mes cheveux. Et dire que j'avais si bien commencé...


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soo Yong Jae
POINTS : 15
ÉLÉMENT : Glace
SITUATION : Célibataire
Manthem Initial

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bouleau, 28,5cm, écaille de Salamendre
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Sam 29 Déc - 18:10

Jae réprima sans mal une légère grimace derrière un mince sourire lorsque la jeune femme soupira de soulagement. Certes, il était parfaitement d'accord qu'il serait plus simple, et mieux pour tout le monde de faire en sorte que la mère d'HaeRi abandonne l'idée de les inviter, lui et ses parents, pour Noël, mais c'était la pensée que le soulagement de la Snowfall serait à présent de très courte durée, et de tout ce qui découlerait de ses prochaines phrases, de ses prochains mots, qui lui donnait envie de soupirer lui aussi. D'une toute autre manière, pour de toutes autres raisons. Il aurait bien aimé pouvoir s'esquiver, ou que tout se fasse tout seul, sans problèmes, sans rien à dire ni à expliquer. Sans avoir à espérer que tout se passe bien. C'était si facile, de s'esquiver et de faire comme si de rien était... Une espèce de fuite, comme lorsqu'il s'isolait un moment pour ne plus penser à rien, ne pas tenir compte des problèmes ni de rien de ce genre, et allait planer au-dessus des nuages pendant un moment, avec quelques substances 'magiques' -pas très légales et pas très saines, surtout- en guise d'ailes et de plumes. Mais malgré tout, le Sunblade savait tout de même être responsable quand il le fallait, et il était déterminé à aller jusqu'au bout, cette fois-ci. Pas d’échappatoire. De toute façon, peut-être en faisait-il tout une histoire sans qu'il ne s'en rende compte et qu'il n'en aurait même pas besoin. Pourquoi prenait-il des gants, et tant de précautions, d'ailleurs ? L'affection qu'il avait pour HaeRi était une partie, mais peut-être avait-il d'autre raison. Ou alors était-il simplement trop désillusionné pour ne serait-ce que croire que tout serait simple.

Secouant la tête avant de reprendre, il en vint finalement au fait. Tourner autour du pot indéfiniment n'aurait servit à rien. À rien de bon ni de profitable, en tout cas. La réaction de la jeune femme ne se fit pas attendre. Pas de cris, pas de crise de larmes, mais HaeRi n'était pas du genre extrêmement expansive et exubérante dans ses réactions, généralement. Elle avait beau avoir baissé la tête vers ses mains, baissé à nouveau le regard déjà avant qu'il ne parle, mais il n'avait aucun mal à les voir, à les lire, même s'il ne pouvait voir son visage en entier. Depuis le temps qu'il la connaissait, il savait lire en elle comme dans un livre ouvert, il savait décrypter ses masques. Peut-être justement parce que, même si ces-dits masques étaient en apparence différents des siens, ils étaient au final identiques. Comme si la couleur en était différente mais que la forme restait la même, pourrait-on dire. Aussi, Jae garda le silence en attendant qu'elle réponde quelque chose. Garda son regard posé sur elle, sans rien dire, observant, décryptant. Si le sourire de la jeune femme aurait semblé parfaitement étrange -presque déplacé- dans cette situation, surtout connaissant ce qu'elle ressentait pour lui, il ne le surprenait pas. C'était le genre de sourire qu'on utilise généralement pour persuader les autres tout autant que pour se persuader soit même que tout allait bien, que ça n'était pas si grave. Elle rassembla ses jambes devant elle, posant son menton dessus, les entourant de ses bras.

Le silence s'étira. Jae continuait de regarder HaeRi sans rien ajouter, sans bouger, n'ayant rien d'autre à faire, ne sachant pas quoi faire d'autre. Il aurait du être plutôt satisfait qu'elle ne pique pas de crise d'aucune sorte, qu'elle ne s'énerve, qu'elle ne fonde pas en larme, ni il ne savait quoi d'autre... Pourtant, il en venait presque à le regretter. Qu'était-il sensé faire, à présent ? Briser l'éphémère et le si fragile silence pourtant si lourd et si tendu, enfoncer encore le clou ? Partir, simplement partir, sans rien dire, et la laisser là sans plus d'explication ? Faire comme si de rien n'était était proscrit, en tout cas. Aussi, il ne fit rien, se contentant d'attendre et d'observer, encore. Si le second ne lui posait aucun problème -il était plutôt bon observateur, après tout- le premier n'était par contre vraiment pas son fort.

HaeRi soupira, lui évitant de s’emmêler plus encore dans ses pensées quant à ce qu'il devrait faire et ne pas faire, et tourna finalement la tête vers lui, son mince sourire toujours plaqué sur ses lèvres rosées. Elle prit encore un moment, ne sachant peut-être pas plus que lui comment réagir, même si c'était -encore une fois- pour des raisons différentes mais peut-être pas si éloignées, avant de lâcher un faible « Vraiment? », plongeant ses yeux dans les siens. Un autre soupire s'échappa des lèvres de la Snowfall, et son sourire fini enfin par s'effacer. Il soutint un moment son regard, jusqu'à ce qu'elle ne détourne le regard, reposant ses pieds au sol et allongeant ses jambes devant elle. Jae fini par regarder lui aussi autour de lui un instant, la lâchant du regard et levant les yeux au ciel, ayant capté le vol d'un oiseau se détachant sur le ciel pâle. Il retint un soupire.

- Vraiment, lâcha-t-il d'une voix basse, légèrement rauque, mais décidée.

Son regard s'égara encore un moment autour d'eux, avant qu'il ne se repose sur HaeRi. Ses yeux semblaient plongés dans le vide, quelques mèches de ses longs cheveux les voilant légèrement du regard du Sunblade. Pas assez pour qu'il ne remarque pas les larmes qui embuaient ses prunelles, qui s'échappaient silencieusement, roulant le long de ses joues. Pas la peine de se demander pourquoi, elles étaient normales, prévisibles, dans cette situation. A quoi pensait-elle, cependant ? Cette question, il ne pouvait s'empêcher de se la poser. A eux, certainement. A leur rencontre, à leur retrouvailles à Anima ? A la fois où ils s'étaient mis ensemble, peut-être aussi ? Ils en avaient eu, des moments ensemble, tant rien que tous les deux qu'entourés de monde, amis ou non. Des souvenirs, bons comme mauvais. Celui-ci entrait sans aucun doute dans la seconde catégorie.

HaeRi laissa un léger rire s'échapper, finalement, alors qu'elle essuyait ses larmes. YongJae garda d'abord le silence, lorsqu'elle lui avoua qu'elle pensait ne pas pleurer, se contentant de continuer à la regarder avec toujours cet air sérieux, un peu fatigué, aussi, sur le visage. Sa main monta au niveau de ses yeux, son pouce se posant sur l'une de ses paupières et son majeur sur l'autre, les écartant en appuyant doucement, comme dans une vaine tentative d'évacuer la lassitude et la fatigue qui tombaient, un léger soupire le tout. La jeune femme avait a nouveau rassemblé ses jambes devant elle, et lui tournait la tête, comme dans un refus silencieux de rencontrer encore une fois son regard. Peut-être devrait-il tout de même lui expliquer ? C'était certainement mieux... Enfin, il n'en savait rien, vraiment, mais autant que les choses soient claires. Trouver comment amener tout cela, c'était à présent le problème.

- Écoute... Tu sais que je t'aime bien, HaeRi, vraiment, mais malgré tout, malgré tous les moments tous les deux, même depuis qu'on a commencé à sortir ensemble, ça n'est pas de l'amour. Ca n'en a jamais été, je crois. Je pensais, au début, puis j'ai fermé les yeux ensuite, mais ça n'en est pas. Tu sais comment je suis, toujours caché derrière un masque et un sourire, et hypocrite. Je veux pas l'être encore plus avec toi, tu ne mérites pas ça. Il marqua une courte pause, comme pour chercher ses mots, chercher comment s'expliquer sans avoir l'air totalement idiot et maladroit -même s'il avait déjà cette désagréable impression- avant de reprendre avec un nouveau soupire. - Je suis encore hypocrite, là, hein ? A te dire ça maintenant, après tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Mer 16 Jan - 17:21

Je me forçais à me calmer et rejetais la tête en arrière, mes cheveux volant à nouveau. Gardant les yeux fermés, je respirais calmement de longues minutes puis les essuyais et le regardais, souriant doucement.
- Non, tu n'es pas hypocrite. Tu risques de trouver ça bizarre mais je suis heureuse que tu me dises la vérité. Même si j'aurais préféré ne jamais avoir à entendre ça de ta bouche.
Je ris doucement, effaçant une larme traîtresse qui avait décidé de couler malgré tout mes efforts. Je fis un effort pour arrêter le tremblement de mes mains mais ne pus cacher celui qui se faisait légèrement entendre, dans ma voix.
- J'aurais tellement aimé que tu n'aies pas à dire ça...Mais merci d'être honnête.
Je le regardais en souriant puis pris une inspiration.
- J'aimerais que tu me laisses faire ça une dernière fois. S'il te plaît.
Sans lui laisser le temps de répondre, je posais ma tête sur son épaule et fermais les yeux, laissant les larmes couler à nouveau. Je dus me mordre la lèvre inférieure pour ne pas faire un bruit.

Je restais ainsi quelques secondes sans bouger puis finis par rouvrir les yeux. J'avançais ma main droite et pris la sienne sans lui laisser la possibilité de se retirer. J'entrelaçais nos doigts, dessinant chaque veine de mon pouce en souriant doucement.
- Tu ne m'éviteras pas, hein ? J'aimerais qu'on reste proches, quand même. Tu me dois bien ça.
Je pris le temps de réfléchir quelques secondes avant de continuer.
- Même si tu ne m'aimes pas comme moi je t'aime, ne pense même pas à m'éviter pour me ''protéger'' ou je ne sais quoi. Car, crois-moi, c’est toi qui aura besoin de protection, à ce moment-là.
Je ponctuais ma dernière phrase en plantant mes ongles dans la peau de sa main, suffisamment fort pour laisser une trace et lui faire mal mais pas assez pour qu'il ne saigne.

Lorsque je jugeais avoir laissé mes ongles plantés suffisamment longtemps, je les enlevais et le regardais droit dans les yeux :
- N'oublie jamais que je t'aime, d'accord ? Même si tu me vois avec un autre homme, souviens-toi que tu m'as blessée, aujourd'hui. Souviens-toi que ton honnêteté a été la chose la plus cruelle que j'ai reçu depuis que je suis arrivée à cette école.
Je continuais de le fixer en silence, tentant d'inscrire dans mon cerveau chaque détail de son visage, comme toujours. Je libérais nos mains et levais ma main droite pour caresser sa joue, une larme roulant à nouveau.
- Je n'abandonnerais pas, mais tu le savais, hein ?
Je lui souris doucement et fermais à nouveau les yeux, embrassant légèrement ses lèvres. Je ne pus m'empêcher de me demander pourquoi il était obligé de faire ça. Je le haïssais mais l'aimais tellement en même temps. Il avait été honnête. Il savait que ce serait dur. Pour lui. Pour moi. Mais il avait été honnête et je devais lui être reconnaissante. S'il est vrai que sans son honnêteté, j'aurais pu rester avec lui plus longtemps, ça aurait fini par me blesser. Je ne suis pas stupide, je le savais. J'aurais fini par comprendre qu'il n'était pas amoureux de moi. Et, là, ça aurait été pire que tout.


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soo Yong Jae
POINTS : 15
ÉLÉMENT : Glace
SITUATION : Célibataire
Manthem Initial

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bouleau, 28,5cm, écaille de Salamendre
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Dim 3 Fév - 20:35

Jae retint une légère grimace de déformer légèrement son masque si parfaitement lisse, se contentant de garder une expression sérieuse, grave. Enfin, pour une fois, ce n'en était pas vraiment un, de masque, alors qu'il déblatérait sa si maladroite explication, hésitant, peinant à trouver les mots justes pour s'exprimer clairement. Il avait l'impression d'être bien trop malhabile alors qu'il parlait, ce qui ne lui donnait qu'un désagréable agacement contre lui-même, détestant cette gaucherie passagère, le manque de contrôle sur ce qu'il disait, renforçant le léger sentiment de malaise qui le parcourait. Parce que oui, mal-à-l'aise, il l'était, et pour plus d'une raison. Déjà, le fait de larguer Hae Ri comme ça, après autant de temps passé à être ensemble, après tout le temps depuis qu'ils s'étaient rencontré à cette réception où son père l'avait traîné, bien des années plus tôt. Le fait d'avoir menti sur ses sentiments pour elle tout ce temps, fermant volontairement les yeux sur ce qu'il ressentait. Et enfin, la gaucherie qui lui semblait imprégner ses paroles pour une fois honnêtes... Non, dire la vérité, entièrement, sans se cacher derrière des façades, des mensonges, était décidément bien difficile. Plus encore dans cette situation, où il s'était persuadé lui-même que les apparences, ces doux mensonges, étaient vrais. Il n'y était pas habitué, simplement. Oh, bien évidemment, il ne mentait pas toujours, pas à ce point, mais l'honnêteté n'avait jamais été son fort, préférant glisser des semi-vérités plutôt que de la dire en entier dès qu'une situation se corsait. Même son éternel sourire, son attitude joviale et insouciante, n'était qu'une façade, énième mensonge alors que sa personnalité plus sombre, agressive, intelligente aussi, restait en retrait. Enfin... ça lui donnait l'avantage de la surprise, et les gens lui accordaient bien plus facilement leur confiance ou perdait bien vite leur intérêt pour lui, en ne cherchant pas plus loin que ce qu'ils voyaient -les avantages étaient plus nombreux qu'on ne pouvait le penser. Mais parfois... parfois, las, il avait envie de laisser tomber tous les masques, toutes les fausses attitudes. Le moment actuel lui montrait que c'était dur, que ce n'était pas 'plus simple', cependant.

Son regard retourna sur HaeRi, ayant soigneusement -et inconsciemment- cherché à éviter son regard alors qu'il tentait de s'expliquer. Les yeux de la jeune femme restaient clos, cependant. Elle non plus ne devait pas vraiment vouloir rencontrer son regard, à ce moment. Une nouvelle larme roula sur sa joue, les yeux du Sunblade suivant silencieusement son chemin. Il savait qu'il lui avait fait mal, qu'il la blessait plus profondément qu'elle ne le laissait paraître. Elle n'avait rien fait pour le mériter, d'ailleurs, elle aimait simplement la mauvaise personne. Et Jae était persuadé qu'il faisait bien de finir par l'avouer maintenant, même s'il aurait tout aussi bien pu le faire avant. Hae Ri était intelligente, elle aurait fini par comprendre qu'il ne l'aimait pas. Pas comme elle l'aimait elle, pas comme il aurait du l'aimer pour être ensemble, en tout cas. Finalement, elle se tourna vers lui, un faible sourire aux lèvres alors que ses yeux rencontraient les siens. Un mince filets de remord passa dans l'esprit de Jae, mais il les effaça bien vite, ne les laissant même pas passer dans ses prunelles sombres, légèrement dures, indescriptibles. Non, c'était la bonne décision, le mieux à faire. Les remords n'avaient pas leur place.

Aussi, il ne dit rien, se contentant de garder le silence, alors qu'elle répondait qu'elle préférait la vérité, qu'elle était contente qu'il soit honnête avec elle. Ne niant pas, cependant, qu'elle aurait préféré ne pas entendre ces paroles sortir de sa bouche, ses lèvres formant les mots comme des lames acérées. Attentif malgré tout, malgré son air légèrement apathique bien que décidé, malgré la dureté inhabituelle dans ses yeux, la légère contraction de sa mâchoire, dans son attitude, il nota sans mal le léger tremblement dans sa voix, alors que celui qui secouait doucement ses mains semblait s'arrêter -non sans quelques difficultés. Il ne dit rien. Ni ses lèvres ni le reste de son corps -si ce n'est les muscles de son dos qui se tendirent imperceptiblement- ne bougea non plus lorsqu'elle s'approcha de lui, posant doucement sa tête sur son épaule, certainement pour la dernière fois. Il lui accordait encore un moment, un moment pour faire comme avant, comme si les mots n'avaient pas encore été prononcé. Tout finirait véritablement une fois qu'ils seraient sortie de la clairière, petite bulle au soupçon intemporel, encore hors de portée des mots, de leur conséquences. Enfin, pas tout à fait, les quelques larmes qui roulaient sur les joues d'Hae Ri, humidifiant le tissu de sa chemise, étaient bien réelles, elles. Jae laissa son regard retomber sur la jeune femme, bien qu'il ne puisse voir son visage, l'observant, toujours sans un mot, alors que le silence reprenait sa place dans la clairière, uniquement perturbé par leur respiration, le souffle du vent entre les branches nues. Il pensa un moment à passer son bras autour d'elle, comme pour la réconforter... Mais il ne bougea pas. Elle n'avait pas besoin de faux-espoirs.

Finalement, la Snowfall prit sa main, entrelaçant leurs doigts comme ils l'avaient si souvent fais durant les mois précédents. Le regard de Jae tomba un moment sur leurs mains liées, avant qu'il ne retourne sur Hae Ri. Sa voix brisa à nouveau le silence, lui demandant de ne pas l'éviter, le prévenant de ne surtout pas essayer de le faire pour un prétexte tel que de la protection. Sa phrase fut ponctuée par ses ongles appuyant contre sa peau, s'y plantant sans pour autant percer la peau. Désagréable, légèrement douloureux, mais il avait connu pire. Son regard ne flancha pas, alors qu'il le plongeait dans les yeux d'Hae Ri.

- Non, je ne t'éviterais pas, si c'est ce que tu veux, répondit-il d'une voix posée, légèrement grave.

Peut-être aurait-il été plus sage de le faire, au moins un moment, prendre du recul, s'habituer à la nouvelle situation, au fait de ne pas être ensemble, mais il ne le lui refuserait pas ça. Certes, il mettrait tout de même un peu de distance entre eux, un minimum, mais il ne l'éviterait pas. Il lui devait bien cela, non ? Après quelques secondes, la pression qu'exerçaient les ongles de la coréenne sur sa peau s’amenuisa lentement, jusqu'à disparaître totalement, ne laissant que des marques en arc de cercle ancrée dans sa peau, bien qu'il ne le vit pas, ses yeux toujours vissés à ceux de la jeune femme. Elle reprit la parole encore une fois, sans tenir compte de son manque de loquacité, avouant cette fois clairement qu'il l'avait bel et bien blessé -non pas qu'il en doute, vu son attitude- , appuyant sur sa cruelle honnêteté, lui demandant de ne pas oublier qu'elle l'aimait encore, toujours. La lueur dure dans les yeux de Jae s'intensifia légèrement. Il le savait, que son honnêteté avait été cruelle, pourtant elle était juste. La vérité faisait toujours bien plus souffrir que les mensonges, c'était un point qu'il n'avait jamais oublié. Peut-être était-ce pour ça qu'il préférait la douce amertume des mensonges... Trop habitué à elle, alors que de vieilles cicatrices causée par la vérité restaient toujours, marques indélébiles dans son esprit comme le serait un tatouage sur la peau.

Elle continua à le fixer un moment, avant que sa main ne lâche la sienne, venant caresser sa joue. Jae cligna une seule fois des yeux, sans vraiment la quitter du regard, essayant d'éviter de penser à la larme qui venait de couler à nouveau des yeux de la Snowfall, alors qu'elle reprenait doucement, annonçant qu'elle n'abandonnerait pas. Si touchant que cela était, c'était ce qu'il craignait. Il le savait déjà, certes, mais l'entendre était bien différent. Pour cette fois, juste celle-ci, il aurait voulut qu'elle laisse tomber. S'il n'était pas tombé amoureux d'elle pendant tous les mois, l'année, durant lesquels ils étaient sortis ensemble, les chances qu'il l'aime un jour de la même manière qu'elle l'aimait étaient pratiquement inexistantes... En tout cas, il n'y croyait pas. Pourtant, il la laissa faire, alors qu'elle fermait les yeux, se penchait vers lui, que leurs lèvres se rencontraient une dernière fois, s'effleurant doucement, avant qu'elles ne se séparent. Ses yeux replongèrent dans ceux de Hae Ri alors qu'il les rouvrait.

- Je sais... Je sais que tu n'abandonnera pas, que tu m'aime encore. Tu ne devrais pas, ni pour l'un ni pour l'autre. Tu l'as dit, mon honnêteté est cruelle. Et tu mérite bien mieux que ce que je peux t'offrir, Hae Ri... Je ne pense pas qu'attendre fera changer ce que je ressent pour toi, même si je tiens à toi, ce n'est pas le même amour, pas celui que tu voudrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Hae Ri
POINTS : 18
ÉLÉMENT : Eau
SITUATION : Célibataire~
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de hêtre - 20,5 cm - Poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   Sam 9 Fév - 19:50

Ses derniers mots m'envahirent de colère. Je fus obligée de serrer les poings pour éviter de le frapper et je sentis toute ma colère se concentrer dans mes yeux, à défaut de se voir sur mon visage. La tristesse était toujours présente mais semblait avoir laissé place à une colère. Ou peut-être que ses mots l'avaient simplement provoqué. Je ne savais presque plus ce qui me retenait de le frapper.

Je me forçais à me calmer et respirais un bon coup avant de sourire à nouveau. Il ne voulait sans doute pas m'énerver. Jamais il ne m'avait réellement énervé. Il avait été honnête, comme je l'espérais et m'avait énervé, simplement. Il ne le voulait pas, j'en étais sûre.

J’observais son visage. Particulièrement ses yeux et mon cœur se serra. Jusqu'au bout, il n'aura pas été totalement honnête avec moi. Je me levais et étirais mes bras, tentant d'oublier toutes ces pensées. Je vis alors, à mes pieds, un matelas de trèfles et me baissais, les observant rapidement. Je souris en en trouvant un à quatre feuilles et le glissais rapidement dans ma poche avant de me retourner d'un coup vers Yong Jae, faisant tout pour continuer à sourire.

- Je pense que tu devrais partir. Tu n’as plus aucune raison de rester ici. Et tu as sans doute envie de déjeuner avec tes amis.
Je soupirais en me frottant l'arrière du crâne.
- Je n’ai plus qu'à sécher les cours...
Je pointais soudainement mon doigt vers lui :
- Tu peux être fier de toi, Soo Yong Jae ! Tu es la première personne à me faire sécher les cours d'un après-midi entier !
Je me mis à réfléchir, tentant de trouver une meilleure option que sécher tous les cours. Surtout que les profs allaient pas apprécier. Quoique...Après tout, j'étais une élève modèle. Si je leur expliquais que je m'étais sentie mal, peut-être qu'ils ne diraient rien. Après tout, je savais bien qu'ils savaient que je n'étais pas totalement heureuse. N'importe qui faisant suffisamment attention à moi le saurait. C'était voyant.

Je me baissais pour récupérer mon sac et prendre mon déjeuner mais une pensée me vint à l'esprit et je m'accroupis devant Yong Jae, croisant mes bras sur mes genoux.
- Une dernière chose. Tu es un menteur, Yong Jae.
Je souris un peu plus et levais une main pour lui ébouriffer les cheveux. Je me levais et m'écartais avant qu'il ne puisse répliquer. J'étais consciente de mes yeux rouges mais aussi consciente que n'importe qui me croirait réellement heureuse. Même Yong Jae serait tombé dans le panneau. S'il n'avait pas été la raison de la présence de ces yeux rouges.

Je pointais à nouveau du doigt celui qui, dorénavant, n'était plus qu'un ami :
- Tu es un menteur. Un menteur qui refuse d'être totalement honnête.
Je baissais mon bras et me rapprochais de lui, m'accroupissant à nouveau devant lui.
- Je suis une...amie, maintenant, non ? Même si tu penses que j'ai tort, tant pis pour toi !
Je le regardais droit dans les yeux et laissais mon sourire disparaître.
- Je sais aussi bien que toi que c'est dur d'être honnête. Surtout après ce qu'il s'est passé, pour nous deux. Et je sais que tu le sais très bien. Alors, s'il te plaît, promets-moi que tu seras toujours honnête avec moi, d'accord ? Laisse tomber tous tes masques, avec moi. Afin de te sentir plus léger, d'être celui que tu es réellement. Si tu ressens de la culpabilité ou des remords, montre-les. Je te connais, je sais très bien que même si tu t'en veux de me faire du mal, il fallait que tu sois honnête. Et c'est ce que tu viens de faire. Ou du moins à moitié. Je veux que tu me promettes que tu seras toujours honnête avec moi, lorsqu'on sera seuls, d'accord ?
Je souris en penchant la tête sur le côté. Il avait été honnête, moi aussi. La balle était au centre.


❝Out of side. Out of mind. Out of time. To decide. Do we run ? Should I hide ? For the rest of my life. 30 minutes a blink of an eye. 30 minutes to alter our lives. 30 minutes to make up my mind. 30 minutes to finally decide. 30 minutes to whisper your name. 30 minutes to shoulder the blame. 30 minutes of bliss thirty lies. 30 minutes to finally decide. Can we fly ? Do I stay ? We could lose, we could fail. Either way, options change, chances fail, trains derail...❞ 30 Minutes, t.A.T.u.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ❝Please...Don't do that...❞   

Revenir en haut Aller en bas
 

❝Please...Don't do that...❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: L'EXTÉRIEUR DU CHÂTEAU :: COUR PAVÉE-