AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Moon Soo Jung
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : bois de saule, 39,5 cm, plume de phoenix.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito   Jeu 25 Oct - 20:46

AKITO & SOO JUNG



La plus par des élèves avaient quitté la grande salle où le repas venait de se dérouler dans un calme plat. Nous étions lundi matin, et peu d'élèves étaient vraiment motivés. Même le repas ne semblait pas les réveiller. Soo Jung quitta la pièce en dernière, elle avait pris le temps, sirotait son café en se dirigeant vers le cours suivant : celui de potion. Il n'y avait pas de cours qu'elle préférait ou non, pour elle chacun pouvait lui apporter quelque chose, même si elle n'avait jamais trop l'air de travailler en cours, ses profs étaient ravies de ses notes et des points qu'elle pouvait rapporter à sa maison. Soo Jung fit son chemin seule, d'un pas assuré et calme, dans la foule d'élèves plus ou moins jeune qui se bousculaient pour ne pas arriver en retard. D'ailleurs il y avait des chances pour qu'elle aussi soit en retard avec le temps qu'elle avait pris pour manger.
Passant devant une poubelle, elle jeta son gobelet dedans et continua sa route vers les sous-sols. Ceux-ci n'avaient rien d'un endroit lugubre comme l'on aurait pu le penser, non les couloirs étaient éclairés d'une lumière tamisée, donnant juste une ambiance mystérieuse. Plaqué contre les murs des armoires en verre exposant des flacons, des bocaux d'ingrédients, en exposition, montrant que l'on se rapprocher bel et bien des salles de cours de potion. C'était une bonne idée pour que les premières années se repèrent. Cet endroit de l'école paressait quand même bien moins imprégné de technologie que tout le reste du bâtiment. Les couloirs du sous-sol étaient aussi connus pour ses rumeurs, par exemple le fait que les plus perfides Windfire y emmenaient leur tête de turc pour les martyriser en toute discrétion. La jeune animorphe n'aimait pas que l'on salisse de la sorte le nom de sa maison. D'ailleurs ne s'attendait pas à en faire partie, mais cela ne la fit pas changer, non Soo Jung ne tortura jamais personne dans ses couloirs.

« Mademoiselle Moon, dépêchez-vous ! » l'interpella le professeur.

Elle tourna la tête d'un coup, le professeur était à deux doigts de fermer la porte mais avait aperçu son élève, la tête dans les nuages non loin. Et il n'allait pas laisser l'une de ses meilleures élève arriver en retard. L'élève en question s'inclina légèrement pour s'excuser et d'un pas rapide rentra dans la classe. Les élèves discutaient, la plupart des places que Soo Jung aimait étaient prises. Une place au quatrième rang était libre, aux côtés d'un jeune homme qu'elle ne connaissait absolument pas. Elle l'apercevait juste en cours de temps en temps et savait qu'il était un snowfall. La demoiselle s'installa donc sur le siège, ils n'échangèrent aucun regard, aucun mot. Comment d'habitude, tout le monde se méfiait des Windfire. Soo Jung soupira et sortait ses affaires, déposantes son livre et ses précédentes notes du cours sur le bureau. Le professeur fit un petit rappel du cours, qui portait sur la potion de l’œil vif. Qu'il préférait appeler potion de l'éveil.

- « Page 156, vous avez la liste des ingrédients, comme d’habitude vous irez cherchez les ingrédients dans les armoires, je passerai ensuite voir si vous avez bien tout récupéré. »

Soo Joong jeta un œil à la liste d'ingrédients ainsi qu'a la liste des instructions, c'était une recette complète, mais normalement pas compliqué à faire, du moins pas aux yeux de l'animorphe.

    -Ajouter 6 crochets de serpent dans le mortier
    -Ajouter 4 mesures d'Ingrédient Standard dans le mortier
    -Ajouter 6 dards séchés de Billywig dans le chaudron
    -Faire chauffer à feu moyen pendant 30 secondes
    -Écraser finement les ingrédients dans le mortier
    -Ajouter 4 mesures du mélange d'ingrédients dans le chaudron
    -Remuer la potion 3 fois dans le sens des aiguilles d'une montre
    -Laisser mijoter 45 minutes environ
    -Ajouter 2 brins de Tue-loup
    -Remuer la potion 3 fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre


Mais un problème survenue : la coopération. Les deux futurs coéquipiers n'avaient encore échangé aucun mot, aucune parole n'avait franchi leurs lèvres. Et Soo Jung n'était pas vraiment une professionnelle du premier pas dans le domaine de la sociabilité. Elle se leva notamment pour aller chercher les ingrédients, faisant comprendre au jeune homme qu'elle s'en occupait. Quelques minutes plus tard l'étudiante se réinstalla et déposa le tout sur leur bureau. Toujours aucune approche de la part de l'un ou de l'autre. Un léger regard du camarade vers les ingrédients suite au passage de leur professeur, mais rien de plus. Elle fit craquer ses doigts et jeta, une fois de plus, un œil à la recette et aux indications. Mais ce travail était un travail de groupe, et Soo Jung ne comptait pas tout faire tout seul à cause des préjugés de son camarade. Alors qu'elle attrapait le mortier dans le tiroir du bureau, elle se tourna finalement vers le jeune homme.

- «  Bon écoutes, met tes préjugés de côté au moins pour ce cours s'il te plaît. Je te demande pas de m'aimer, juste de travailler avec moi pendant deux heures. » déclara-t-elle calmement.

Elle alluma ensuite le feu sous le chaudron et prépara les ingrédients dans l'ordre de préparation. Si dans le pire des cas il n'y avait pas coopération, il irait chercher ses ingrédients et se débrouillerait seul. L'anamorphe voulait bien travailler à deux mais pas pour deux.

- « Alors, tu comptes faire quoi . »


Source de la potion.




Dernière édition par Moon Soo Jung le Mar 11 Déc - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yamazaki Akito
POINTS : 5
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Cerisier, crin de licorne, 35 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito   Jeu 1 Nov - 10:32

En ce lundi matin, le premier cours se trouvait être celui de Potions. Yamazaki Akitô était relativement doué dans cette discipline, et il valait mieux pour lui, s’il comptait devenir guérisseur plus tard. Vous imaginez un guérisseur rater une Antidote à cause d’un mauvais dosage ou de l’oubli d’un ingrédient crucial ? Et il tuerait le patient au lieu de le soigner. Non, c’était tout simplement impensable et donc le jeune homme était très sérieux et appliqué dans cette matière, même si elle n’était pas des plus passionnantes. Il se sentait plus à l’aise dans sa matière de spécialité, L’Exercice de la Manipulation Médicale. Notamment parce qu’il n’y avait dans ce cours que des personnes nourrissant la même ambition que lui, alors que dans le cours de Potions, il y avait des personnes qui n’étaient vraiment pas faites pour cette matière, et quand le Snowfall devait coopérer avec l’un d’entre eux, il avait réellement l’impression de perdre son temps.
Le jeune homme était une fois de plus arrivé en avance devant la salle de cours. N’étant pas très loquace le matin et étant de toute façon un loup solitaire, il avait déjeuné sans traîner bien longtemps dans la Grande Salle, trop bruyante à son goût, et il avait filé directement en direction des sous-sols d’Anima. Cette partie du château blanc n’avait strictement rien à voir avec le reste, qui était chaleureux, coloré, lumineux et moderne. Dans les sous-sols, sans que l’ambiance soit lugubre à souhait, la lumière tamisée donnait une touche de mystère aux lieux. Ajoutez à cela les flacons et autres fioles accrochées aux murs pour donner une idée de ce qu’on pouvait trouver derrière les portes de ce couloir, et vous compreniez immédiatement que vous approchiez des salles de Potions.
Akitô s’était adossé au mur en attendant que le professeur fasse son entrée, puis une fois que celui-ci eut ouvert la porte, il était allé s’installer à son bureau fétiche, au quatrième rang. Ni tout devant parce qu’il n’était pas l’intello de service qui levait la main dès que l’enseignant ouvrait la bouche, ni au fond car il n’était pas le cancre qui ne savait même pas allumer son chaudron.

En attendant que tout le monde arrive, Akitô sortit ses affaires et commença à feuilleter les pages de son manuel au hasard, s’intéressant particulièrement aux Potions complexes et avancées, qu’ils étudieraient en fin d’année, voire en début d’année prochaine. Il était impatient d’en arriver là, car ils avaient beau être en cinquième, il n’éprouvait pas d’immenses difficultés à réaliser les potions demandées par le professeur depuis qu’ils étaient rentrés, c’est-à-dire il y a un peu moins de deux mois.
Petit à petit, la salle de cours commença à se remplir d’éclats de voix d’élèves qui racontaient leurs vies en attendant que l’enseignant réclame le silence. Passionnant tout ça. Akitô n’y prêtait même pas attention, au final. Soupirant discrètement pour ne pas agacer le professeur, il suivit ce dernier du regard quand il se dirigea vers la porte de la salle pour la fermer. Cependant il ne le fit pas tout de suite et sortit dans le couloir pour interpeller une élève en retard. Ahah, il y en avait toujours pour se faire remarquer à ce qu’on voyait. Puis la retardataire fit son entrée et se retrouva assise à côté de lui, ce qui ne fit même pas ciller Akitô. Il allait devoir coopérer avec elle, cette fille issue de Windfire ? Bah, ce n’était pas trop grave, elle était douée, ils iraient vite et il pourrait faire autre chose en attendant la fin du cours.
Cependant, il ne put s’empêcher de lui jeter un regard indifférent et surtout désintéressé. Puisqu’elle était là, elle pouvait bien se lever et aller chercher les ingrédients nécessaires à la potion, non ? Quel fourbe, cet Akitô. Cette potion de l’éveil n’avait pas l’air bien méchante de toute façon, ce qui fit sourire l’étudiant.

La jeune fille revint bientôt avec les ingrédients en main et lui assena une réplique sèche concernant sa future coopération. Elle avait tout faux. Certes, il n’aimait pas les Windfire en général, mais c’était surtout par flemme de se lever alors qu’elle pouvait le faire qu’il n’avait pas bronché. Etait-ce donc utile de répondre à sa pseudo agression du lundi matin ? Cette fille avait bien sa place dans sa maison, impulsive, tirant des conclusions à la hâte … quoique, elle correspondait bien à Sunblade également. Bof. Puis elle entreprit d’allumer le chaudron. C’était bien, il avait une femme à tout faire ! Et elle s’adressa de nouveau à lui en lui demandant ce qu’il comptait faire. Ce qu’il comptait faire ? Il se leva, s’approcha du chaudron et y entreposa les six crochets de serpents requis dans la première étape de la recette. « Ce que je compte faire, c’est réaliser rapidement cette potion enfantine pour pouvoir regarder les autres galérer. Et je ne suis pas assez stupide pour m’attirer des ennuis en cours à cause de ce que tu appelles mes préjugés. » Il fallait toujours que ce soit dans la finesse et le sarcasme avec Akitô. Jamais il pouvait être gentil avec quelqu’un ? Il en souffrait, de sa solitude, mais il se l’imposait formellement parce qu’avoir des sentiments quelconques, que ce soit d’amour ou d’amitié, brouilleraient ses idéaux et il n’y tenait pas. Il savait à quoi l’avait amené son amour pour sa famille auparavant et maintenant il ressassait inlassablement ce passé heureux qu’il avait eu avec eux, à Ôsaka. Mais c’était de l’histoire ancienne et ça le faisait encore souffrir. C’était pour cela qu’il ne s’attachait plus à personne, il ne voulait plus souffrir. Mais il souffrait quand même, paradoxalement.

HJ – désolée de l’attente, j’avais pas mal de rps en retard avant le tien et pas le temps de m’y mettre avant ><


From dream to nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar
Moon Soo Jung
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : bois de saule, 39,5 cm, plume de phoenix.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito   Mar 11 Déc - 21:08

Peut-être qu'il y avait un espoir d'entente, même si ce moment serait court, l'idée de rapidement en finir lui plaisait bien à la Windfire. Même si elle n'était pas sadique au point de s'amuser à regarder les autres galérer. De plus elle ne comprenait pas comment on pouvait avoir du mal à réaliser ce genre de préparations... Pour elle en tout cas c'était une recette facile. En fait pas mal de chose lui paraissait facile étant donné qu'elle était considérée comme une « tête ». Ce genre de personne détesté par les cancres, admirés par les plus jeunes en soif de connaissances... En fait Soo Jung avait plus l'impression d'être détesté qu'autre chose. Mais bon, elle n'avait jamais vraiment eu d'amis, ça ne lui manquait pas. L'expression « mieux vaut être seul que mal accompagné » lui allait à ravir. La demoiselle glissa une main délicate dans ses cheveux pour que ceux-ci ne lui obstruent pas la vue durant la préparation. Concentration était son mot d'ordre, le ton sarcastique de son coéquipier ne la déstabiliserait pas. Il en faudrait bien plus. Soo Jung savait que ce ne serait pas facile, leurs deux caractères avaient des points communs certes, mais cela ne ferait pas d'eux les plus grands amis du monde. Autour d'eux les élèves s'étaient mis au travail. Le calme régnait, on pouvait lire la concentration sur le visage des élèves devant, les légers rires de ceux derrières. Il y avait toujours ce genre de stéréotypes. Malgré les années qui passaient, on retrouvait toujours le même genre d'élève dans une classe, et ce malgré les maisons dont ils faisaient partie. Ils s'étaient habitué aux décorations un peu sordides de la pièce, à la manie qu'avait le professeur d'observer le moindre de leurs gestes lors de la préparation d'une potion. Il n'approcha pas trop la table des deux nouveaux collaborateurs, deux bons élèves ensemble ne pouvaient que réussir. Ce cher monsieur était loin de se douter que même s'ils s'étaient entendu pour vite finir la préparation, les deux devraient s’entendre dans la répartition des tâches. D'ailleurs Soo Jung s'occupait de peser les ingrédients suivants pour ensuite les rajouter dans le mortier avec les crochets de serpent. La couleur que donné le mélange n'était pas des plus appétissantes. Mais ce n'était pas une nouvelle, les potions paraissaient rarement appétissante, et leur goût ? Même si la potion pouvait nous sauver la vie, on avait souvent envie de vomir après avoir bu ne serait-ce qu'une gorgée.

Il était étrange pour Soo Jung de travailler en groupe. Même dans le cours de potion elle avait l'habitude de tout faire seule en se posant à un bureau où personne n'osait la rejoindre, même pas les gens de sa classe. Si seulement elle n'avait pas trop rêvé ce matin, elle n'aurait pas été en retard. Elle n'avait pas le luxe d'être constamment entouré, personne pour lui dire «  On va ensemble en cours . ». Bien loin d'elle était le temps ou sa famille s'occupait d'elle, non, depuis ses quinze ans elle devait un peu se débrouiller seule, être forte et surtout, honorer sa famille. 

Après avoir rajouté les ingrédients suivants de la recette avec les crochets de serpents dans le mortier, elle entreprit de sortir délicatement les dards de Billywig du bocal dans lequel elle les avait récupéré pour les entreposer dans le chaudron à présent bien chaud. Elle régla le feu pour suivre à la lettre la recette. Mais un boum la fit sursauté. Quelqu'un avait déjà fait exploser son chaudron. Cela ne faisait qu'une vingtaine de minutes que le cours avait commencée, pourtant certains s'étaient déjà débrouillé pour rater leur préparation. D'ailleurs elle intercepta un morceau du chaudron qui avait failli tomber dans le leur. Soo Jung soupira, quelque peu exaspéré des cas qu'il pouvait encore y avoir en cinquième année. Elle jeta le morceau brisé dans la poubelle près de leur bureau.

- « On se croirait en première année. » souffla-t-elle.

Alors que le professeur tentait d'expliquer aux élèves fauteurs de troubles la raison de cette explosion, Soo Jung et son partenaire ne semblaient pas le moins du m'ont dissipé par cet évènement. Tous deux avaient quand même pas mal des points communs, même s'ils s'acharnaient à ne point vouloir sympathiser. Ce qui était sur c'est qu'ils seraient les premiers à finir cette potion, vu qu'ils étaient plutôt concentrés par rapport aux autres élèves qui se moquaient de ceux ayant fait exploser le chaudron ou écoutant le professeur en train de les engueuler pour leur manque de maturité. Soo Jung haussa les épaules, sans se rendre compte qu'elle est son coéquipier n'avait même pas besoin de parler pour mener cette préparation avec brio. Effectivement c'est comme s'ils s'étaient réparti les tâches mentalement, chacun savait ce qu'il avait à faire sans être dans les pattes de l'autre. Mais surtout sans avoir à parler. La tigresse se rendit compte de la chose au moment où il ne fallait plus qu'attendre 45 minutes avant de rajouter le dernier ingrédient. En quelques minutes ils avaient réalisé la plupart des étapes alors que d'autres essayant d'écraser les crocher de serpent ou encore de couper les dards de Billywig... Pourquoi pas, tu n'à qu'a carrément mis le venin dans la potion aussi. Nouveau soupir.

- « Il y a plus de cas que je ne le pensais ici... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yamazaki Akito
POINTS : 5
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Cerisier, crin de licorne, 35 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito   Dim 30 Déc - 20:15

Les cours de potions étaient loin d’être les favoris d’Akitô, mais en tant que futur guérisseur, il valait mieux pour lui qu’il sache faire les préparations sans souci. Imaginez le drame s’il ratait une potion et tuait un patient plus tard ? Il ne s’en remettrait pas. Sauver des vies était quelque chose de réellement précieux à ses yeux et il ne se permettrait pas de jouer avec cela. C’est pour cette raison que, malgré son aversion pour les travaux en groupe et plus particulièrement avec des membres de Windfire ou Sunblade, il prenait sur lui pour ne pas faire sa mauvaise tête. Enfin bref, voilà qu’il faisait équipe avec Moon Soo Jung pendant ces deux heures de cours. D’ordinaire, la jeune fille était souvent seule pendant le cours de potions, mais aujourd’hui elle était arrivée en retard donc forcément, elle s’était retrouvée à faire équipe avec le seul élève encore seul, c’est-à-dire lui. Parce qu’Akitô aussi, dans la mesure du possible, il préférait rester tout seul pour travaille, ne faisant pas trop confiance aux autres élèves. Il y avait de quoi quand même, quand on voyait les boulets que rassemblait leur classe ! Finalement il était bien content de faire équipe avec une fille brillante comme Soo Jung, au moins il n’avait pas à se soucier de devoir surveiller les faits et gestes de la personne avec qui il devrait travailler pour ne pas que la mixture soit gâchée.

Ils s’étaient partagé les tâches naturellement, et savaient très bien ce que chacun devait faire. Aussi doués l’un que l’autre, ils n’avaient même pas besoin de se concerter pour savoir où en était l’avancée de la potion, chacun travaillait en silence, et cela convenait à l’autre. Ils avaient tellement pris l’habitude de travailler en solitaire que leur méthode était de loin la plus efficace, respectant leurs habitudes.
C’est alors que pendant qu’ils travaillaient tranquillement et avaient déjà bien avancée, une détonation retentit dans la salle de potions. Akitô tressaillit à peine, habitué à ce qu’un élève dissipé fasse une erreur et ruine sa potion en même temps. Difficile à croire que c’était encore envisageable en cinquième année tout de même. Mais bon, pendant que la plupart des étudiants s’interrompaient dans leur préparation pour observer les dégâts, les deux, impassibles à ce qui se tramait autour d’eux, poursuivaient leur potion, Soo Jung ayant même par réflexe réceptionné un morceau de chaudron ayant failli atterrir dans leur mixture. Si les boulets qui avaient fait exploser leur chaudron à cause d’un moment d’inattention avaient fait foirer leur potion, ils auraient eu des nouvelles d’Akitô, je vous le dis ! « Et ça passe en cinquième année … » maugréa-t-il en guise de réponse à la réflexion de la coréenne.

L’incident passé, le calme revint peu à peu dans la salle digne d’un cachot, entre la fraîcheur qui y régnait et les décorations morbides et douteuses de cette dernière. Niveau température, c’était sûre que c’était l’idéal pour la conservation des aliments, et au moins, quand venaient les premières chaleurs du mois de mai, ils ne mourraient pas de chaud dans leurs uniformes quelque peu ridicules de magiciens. En ce moment, c’était la fin de l’année et il faisait plutôt frais, ce n’était d’ailleurs pas étonnant de ne pas voir des élèves avec leur écharpe autour du cou.
Bon, encore quelques manipulations autour et à l’intérieur du chaudron et voilà qu’ils en arriveraient à l’étape où il fallait attendre 45 minutes que la mixture repose avant d’ajouter l’ingrédient final. Cela risquait d’être long. En général, Akitô sortait le bouquin qu’il était en train de lire en ce moment, souvent du Murakami, et poursuivait sa lecture en surveillant du coin de l’œil que la potion prenait sa forme correctement. Mais là, étant en équipe avec la jeune fille, ce serait impoli que de la snober royalement en lisant son livre. Pourtant, c’était du Akitô tout craché, mais aujourd’hui il était d’humeur à faire des efforts.
Lorsqu’elle fit remarquer qu’il y avait ici plus de cas qu’elle ne le pensait, il répondit simplement : « C’est pourtant pas si sorcier que de suivre une recette à la lettre. C’est comme faire un gâteau quoi ! Quoique, s’ils sont fils de sorciers, ils n’ont jamais dû ouvrir un livre de recettes. »Quel humour, ce n’était « pas sorcier ». Le nippon avait légèrement soupiré. Lui venant d’une famille Moldue avait appris des choses basiques du quotidien que les sorciers réglaient en un coup de baguette, d’une facilité déconcertante. Et parfois, ça l’agaçait de voir ces assistés de la vie …

HJ – désolée du temps de réponse et de la médiocrité de mon post .w.


From dream to nightmare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une potion, deux heures à tenir, on peut travailler ensemble. {pv: Y. Akito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le jeu des 2 heures
» La légende de Nerr-Ok-Morr
» Les deux heures [FINI]
» /!\ Danger /!\ Dessins d'une saturnienne à deux heures!
» connection wii u......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: SOUS-SOLS :: SALLE DE CLASSE DE POTIONS-