AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Confrontation inévitable [PV Ya Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kae Ji Sa
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Aulne, Cheveux de Vélane, 25 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Lun 22 Oct - 18:42

    Couloirs du troisième étage.

    Encore une journée de cours bien épuisante pour le jeune Ji Sa. Plus les années passaient, plus le contenu des cours et les devoirs donnés par les professeurs étaient conséquents. Ji Sa ne s'en plaignait pas, mais il voyait bien à quel point son emploi du temps en pâtissait. Du moins, son emploi du temps "personnel" de temps libre. C'est à peine s'il avait le temps de s'amuser avec ses amis et de voir ses petits frères. Remarquez, cela l'arrangeait également... Cela lui permettait de ne pas penser aux sujets désagréables. Et il y en avait plusieurs ces derniers temps, dont un assez conséquent. Le premier concernait le professeur de Sciences médicales, Ah Soo Lee. Depuis quelques temps, des rumeurs circulaient à leur sujet. La relation complice et quasi fusionnelle entre Ji Sa et son professeur ne plaisait pas à tout le monde. Le jeune homme aurait du se douter qu'il valait mieux être discret et ne pas trop montrer aux autres à quel point ils s'entendaient bien, mais Soo Lee était devenue une véritable amie pour lui. Il appréciait énormément les conversations qu'ils avaient ensemble. De plus, le professeur enseignait la spécialité de Ji Sa, ce qui renforçait leurs points communs et leurs sujets de discussion. Malheureusement, les relations amicales homme/femme, et qui plus est élève/professeur étaient toujours ambigües et mal vues par la populace ! Ainsi, depuis quelques semaines, Ji Sa ne cessait d'entendre des remarques de ses camarades à ce sujet. Sans compter les regards réprobateurs et lourds de sens de ses professeurs. Aucun n'était venu lui en parler directement, mais il ne doutait pas qu'ils avaient du faire la morale à Ah Soo Lee. Et cela l’embêtait beaucoup. Il ne voulait surtout pas attirer les ennuis à Soo Lee. Mais il ne voulait pas non plus couper les ponts avec elle à cause de cela. Il devait lui en parler, et s'arranger, trouver une solution...

    Autre problème et de taille : son cousin, Ahn Ya Jun. Depuis l'entrée de ce dernier à Anima, Ji Sa l'évitait comme la peste. Il n'avait rien contre lui, et il ne se détestaient pas, bien au contraire. Ils avaient jadis l'habitude de s'entendre comme cul et chemise lors des fêtes de fin d'années, rares occasions où ils pouvaient se voir. Mais pendant quatre ans, ils ne s'étaient pas vu. Et lorsque ce fut le cas, ils étaient tout deux élèves à Anima. Entre temps, chacun avait changé physiquement. C'est à peine si Ji Sa l'avait reconnu. Ce qu'il avait reconnu, en revanche, après maintes nuits blanches à s’interroger, c'est qu'il avait fini par développer une sorte d'attirance pour lui. Pour un homme. Son cousin de surcroit. Bon, cousin "éloigné" mais cousin tout de même ! De quoi devenir chèvre et vous faire des cheveux blancs. Ainsi, l'aîné des Kae fut amené à éviter son cousin. Il ne savait pas ce que ce dernier en pensait, ni comment il avait réagit face à son comportement. Ji Sa avait bien, quelque fois, croisé son regard interrogateur dans la Grande Salle ou dans les couloirs. Mais Ji Sa finissait toujours par détourner les yeux et faire semblant de vaquer à d'autres occupations. C'était d'ailleurs un miracle que ses deux frères ne se soient encore rendus compte de rien. Et il tenait bien à garder tout cela secret. Mais y arrivera t-il éternellement ? Il en doutait. Ses résolutions commençaient sérieusement à vasciller. Il en avait mare de souffrir en silence et de faire attention à tout ce qu'il pouvait dire ou faire...

    Mais revenons à nos moutons... Ji Sa était tranquillement en train de marcher dans les couloirs. Pour une fois, il était seul, ses camarades les plus proches n'ayant pas la même option que lui. Il sortait d'un cours de Sciences médicales, et s'était d'ailleurs attarder un peu pour poser deux trois questions à Ah Soo Lee. Il n'avait, en revanche, pas eu l'occasion de parler du fameux "problème" puisqu'un membre du personnel d'Anima était venu pour demander l'aide de Soo Lee... A croire qu'on avait fait exprès de les déranger alors qu'ils étaient seuls. Toujours est-il qu'il se dirigeait à présent vers sa salle commune, d'un pas lent, mais sure. Du moins... C'est ce qu'il faisait jusqu'à ce qu'il se retrouve happé par un bras sortis de nul part, et qu'il attérise dans une salle de classe déserte, l'air totalement surpris. Le temps de se redresser pour identifier son assaillant... et il tombait nez à nez avec la personne qu'il évitait comme la peste depuis plusieurs années. Ahn Ya Jun, son cousin. Mentalement, Ji Sa jura de milles façons possibles, mais il essaya de ne rien laisser paraitre extérieurement. Il ne savait pas trop comment réagir, ni quoi dire, d'autant que Ya Jun le fixait pour le moment en silence. Mal à l'aise, Ji Sa se passa une main dans les cheveux avant de réaliser que ce geste trahissait son émoi. Il baissa le bras, puis mit ses mains dans les poches.

    "Tu m'as fait peur..."

    Fut tout ce qu'il trouva à dire pour saluer son cousin. De toute manière, il se voyait mal lui dire "Oh Salut ! Ça va ?". Cela aurait été un peu hypocrite sur les bords n'est -ce pas ? Et comme il ne détestait pas Ya Jun, mais l'évitait juste, il ne se montra pas non plus agressif, ni méchant à son égard. Si Ya Jun l'avait "coincé" de cette manière, c'est qu'il avait quelque chose à lui dire. Ji Sa en devinait même la raison, même si cela ne lui plaisait pas. Cela l'effrayait même. Mais à présent qu'il se retrouvait au pied du mur, que pouvait-il bien y faire...?




Dernière édition par Kae Ji Sa le Dim 11 Nov - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Ya Jun
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Terre
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de sapin, mesure 33 cm, coeur en poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Ven 9 Nov - 19:01

    La journée avait été longue. Il n’avait pu se concentrer, s’intéresser aux cours et se trouvait presque soulagé d’en avoir finit. Il avait vu défiler les heures en spectateur sans y prendre attention, ses pensées exclusivement tournées vers une seule chose. La rentrée à Anima récente en cette quatrième année lui laissait peu de répits pourtant il avançait à reculons. Et il y avait une chose qui le perturbait et qu’il ressassait depuis un moment. Voilà 4 ans que Ji Sa l’évitait. Oh bien sur, ils s’étaient vu, mais jamais une seule fois ils s’étaient retrouvé seul à seul. Son cousin semblait tout faire pour que cela n’arrive pas. A peine quelques regards involontaires. Il n’avait pas comprit cette attitude et en avait été blessé. Eux qui auparavant jouaient les adieux déchirants lorsque chaque famille se séparait au départ de la nouvelle année. Le temps avait certes passé depuis les fois où petits ils se voyaient, et voilà longtemps que plus aucunes nouvelles n’avaient filtré depuis leur déménagement. Pourtant lorsqu’il l’avait revu lors de la cérémonie d’introduction en ces lieux, il avait été loin d’imaginer tout ça. Sa joie de retrouver une partie de sa famille dans cet endroit inconnu était vite retombée. D’autant plus qu’il était le seul à agir ainsi.

    Mais si Ji Sa ne voulait pas le voir, il devait bien y avoir une raison, il n’avait alors oser rien faire à cette époque. Espérant qu’il vienne le voir de lui même. Mais les années passantes n’avaient changé quoi que se soit à la situation. Que c’était il passé, était ce lui la raison de ce comportement, avait il fait quelque chose ? Il n’avait plus que ça en tête. Il voulait régler ses comptes. S’il ne l’avait pas fait avant c’est essentiellement parce qu’il avait peur de s’emporter face à son cousin. Peur de lui faire mal. Peur ce qu’il pouvait lui dire. Oui, il était terrifié. . Il voulait … que voulait au juste ? Il ne savait pas exactement ce qu’il attendait de Ji Sa. Mais ce petit jeu l’agaçait. Il en avait marre de faire comme si de rien était, se demander sans cesse pourquoi sans avoir de réponse, marre d’être ignoré et de subir ça en silence. Il avait besoin de lui, de son soutient, simplement de sa présence auprès de lui. Il y avait bien Tae Sun mais il ne supportait plus la façon dont l’ainé des Kae le tenait ainsi à l’écart.

    Toute la journée il avait été hanté par l’ombre du Starlight. iI avait hésité, c’était torturé l’esprit avant de se décider à aller demander des explications. N’étant pas dans la même maison et n’entretenant pas de contact il lui était difficile de savoir où trouver son cousin, mis à part tomber dessus par hasard. Il s’était donc renseigné et avait décidé de l’attendre sur le chemin de la salle commune après que son dernier cour soit finit. Son plan était rôdé. Ji Sa ne pourrait pas s’échapper, pas cette fois ci.

    S’adossant mains dans les poches contre l’angle du mur, il laissa échapper un soupir. Il était fatigué. Las de tout ça. Entendant des pas à proximité il releva brusquement son regard pour voir passer deux jeunes filles. Sans y prêter plus attention il se renfonça dans le recoin. Les battements de son cœur s’étaient accéléré, il était stupide. Se laissant glisser, il s’accroupit croisant les bras sur ses genoux et reposa son front sur ses avant bras. Il n’avait plus qu’à attendre.
    Le temps lui parut long lorsqu’il entendit de nouveau des pas dans le couloir menant à la salle commune. L’ennui l’avait engourdit, il n’avait pourtant pas eu longtemps à attendre. Se relevant il jeta un coup d’œil dans le couloir sur lequel s’avançait son ainé.

    Lorsque le jeune homme passa à proximité, il n’hésita pas une seconde et referma ses doigts fins sur le bras de son cousin, l’attirant ainsi dans la salle vide tel un prédateur bondissant. Le piège refermé, il fit face à sa proie. Son regard noir glissa en silence sur son cousin qui semblait perdu et mal à l’aise. Il n’allait pas le plaindre non plus.

    "Tu m'as fait peur..."

    C’était tout ce qu’il avait à lui dire. Il lui avait fait peur ? Une bouffée de colère traversa son être. Agrippant le haut de son vis-à-vis il le força à reculer pour le coincer contre le mur. Un sourire sarcastique étira ses lippes.

    « Oh, vraiment ? Alors quoi ta capacité à m’esquiver bat de l’aile ? »

    D’accord il allait trop loin. Se mordant un coin de sa lèvre inférieure il recula d’un pas et croisa les bras. Il fronça machinalement les sourcils, ne le lâchant pas des yeux mais sa voix se fit moins âpre.

    « Ji Sa…Pourquoi ?"

    Il n'en dit pas plus. Il n'en avait pas envie, peu d'humeur à arrondir les angles. D'autre part, il était quasiment sur que son cousin savait ce pourquoi il était là. Il voulait qu'il parle, et après s'il le devait, il s'éloignerait, mais il était hors de question de laisser cette situation en suspend encore une année.


Dernière édition par Ahn Ya Jun le Dim 18 Nov - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kae Ji Sa
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Aulne, Cheveux de Vélane, 25 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Dim 11 Nov - 19:25

    Ji Sa ne s’était pas attendu à de la délicatesse ou de la douceur de la part de son cousin. Pas après le comportement qu’il avait eu à son égard depuis ces quatre dernières années. Toutefois, il ne vit pas venir son geste, et se retrouva collé contre le mur, les mains de Ya Jun agrippées à son col d’uniforme. Face à son regard noir et son sourire sarcastique, Ji Sa se figea. Il n’avait pas peur de son cousin. Il n’avait pas peur de sa colère, ou du fait qu’il pourrait éventuellement lui mettre son poing dans la figure. Non, ce qu’il craignait, c’était lui même. C’était les réactions qu’il pourrait avoir en sa présence. Et il détestait le fait qu’il puisse le blesser de façon indirecte. Enfin… pas si indirecte que ça finalement, vu qu’il l’évitait comme la peste. Au fond, si on y réfléchissait bien, Ji Sa était égoïste. En agissant comme il le faisait, il se protégeait lui, mais blessait Ya Jun. C’était un comportement idiot. Insensé. Mais il ne voyait pas quoi faire d’autre face à une telle situation.

    « Oh, vraiment ? Alors quoi ta capacité à m’esquiver bat de l’aile ? »

    Les paroles de Ya Jun firent leur chemin jusqu’au cerveau de Ji Sa, et le cœur de ce dernier se serra. Oui… il avait vraiment blessé Ya Jun en agissant ainsi. C’était totalement injuste. Mais que pouvait-il faire d’autre ? Il n’en avait vraiment aucune idée. Il ne pouvait décidément pas le fréquenter alors qu’il était aussi troublé en sa présence. Il risquerait bien de faire des bêtises, et au final, de s’attirer les foudres de ce dernier. Alors quitte à choisir, autant continuer comme ça… non ? Il pourrait toujours prétendre qu’il ne voyait pas de quoi il parlait… qu’il avait juste pas eu l’occasion de lui parler durant ces quatre ans. Que comme ils n’étaient pas dans la même maison, ils n’avaient pas l’occasion de se fréquenter… Oui, juste ça. Ji Sa ne l’évitait pas. Il n’avait juste pas le temps de lui voir et lui parler… était-ce convainquant comme explication ? Pas vraiment, n’est-ce pas ?

    A présent, Ya Jun le relâchait, se mordant la lèvre inférieure, et croisant les bras. Signe qu’il était définitivement vexé de l’attitude de Ji Sa. Et quand enfin son cousin lui demanda : « Ji Sa…Pourquoi ?", Ji Sa fut une fois de plus muet. Que pourrait-il bien répondre à cela ? Il ne pouvait pas se montrer honnête et lui dire la vérité. N’étant pas un très bon menteur, Ji Sa ne put soutenir le regard de Ya Jun lorsqu’il prit enfin la parole :

    « Je ne t’esquivais pas… J’ai juste… pas eu l’occasion de te voir ou te parler depuis la rentrée. On ne côtoie pas les même personnes, ni les même lieux et tout ça alors… voilà… »

    Il ne s’en rendait pas compte, mais en ce moment même, Ji Sa avait une tête de chien battu. Il s’en voulait vraiment pour son comportement, mais il n’avait vraiment pas le choix ! Il le savait, il en avait conscience. Mais il n’y pouvait rien ! Comment le faire comprendre à Ya Jun sans lui révéler toute la vérité ? Se mordant la lèvre à son tour, Ji Sa reposa les yeux sur son cousin et chuchota, dans un souffle :

    « Désolé… »

    A présent qu’il était face à lui, et s’il voulait que son explication tienne la route, il devait donner le change. Prendre de ses nouvelles, commencer peut-être une discussion sur la pluie et le beau temps ? Même si au fond, Ji Sa n’avait pas besoin de lui demander comment il allait. Tae Sun faisant partis de la même maison que lui, son petit frère avait souvent l’occasion de trainer avec Ya Jun. Aussi, même s’il n’en avait pas l’air ainsi, Ji Sa s’enquérait souvent de son cousin. Il posait des questions à Tae Sun, l’air de rien. Il tentait de ne pas attirer trop l’attention lorsqu’il le faisait. Il en demandait un peu mais pas assez pour que son cadet ne soupçonne quelque chose. Parfois, il lui disait bien : « Mais pourquoi ne lui demandes-tu pas toi même ? » ou encore « Mais il ne te l’a pas dit ?! », et Ji Sa sortait la même excuse qu’un peu plus tôt : « Oh, ça fait un moment que je n’ai pas eu l’occasion de le voir. On n’a pas les même emplois du temps, après tout… ». Et Tae Sun étant Tae Sun, naïf et crédule comme pas deux, il le croyait sur parole. Une vaine pour Ji Sa !

    Encore une fois, le jeune homme se passa une main derrière la nuque, et plongeant son regard dans celui de son cousin, il demanda, sincèrement :

    «... Comment vas-tu ?... »

    Il était sincère, voir même inquiet. Ji Sa était ce genre de personne toujours attentif, et attentionné avec les personnes qu’il aimait. Il était une vraie mère poule auprès de ses deux frères qui se moquaient d’ailleurs souvent de lui. Si Ji Sa évitait Ya Jun comme la peste, cela ne l’empêchait pas de l’observer le plus souvent possible, mais aussi le plus discrètement. Il était inquiet de voir son cousin aussi frêle et pâle. Il avait sans cesse l’impression qu’il était malade et faible. Et pourtant, Ya Jun ne manquait jamais un cours, et n’avait jamais un rhume. Peut-être Ji Sa était-il trop parano. En ce moment même, il n’avait qu’une envie, attraper la main de son cousin et le prendre dans ses bras pour constater s’il était aussi frêle qu’il en avait l’air. Et aussi pour profiter de son contact. Humer son odeur. Apprécier sa chaleur… * STOP !!!! Ji Sa ! Ca y est, tu débloques ! Tu n’as même pas tenu 5 minutes !* Se sermonna le jeune homme.

    Il espérait que Ya Jun n'allait pas le rejeter, ni même continuer d'être en colère contre lui. Il espérait aussi qu'il n'essayerait pas de connaitre la vrai raison de son comportement. Mais n'ayant pas côtoyer son cousin depuis plus de quatre ans, il ne savait pas comment ce dernier allait réagir. Il ignorait comment cette confrontation allait finir. Intérieurement, Ji Sa était tout chamboulé. Extérieurement, il espérait que cela ne se voit pas autant que cela...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Ya Jun
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Terre
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de sapin, mesure 33 cm, coeur en poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Mer 21 Nov - 22:42

    Désagréablement il sentait les battements de son cœur contre sa poitrine. Il se surprenait à redouter les paroles de son cousin. Il ne voulait pas que savoir les raisons, il voulait aussi que cette situation se délie. Et l’issue de cette entrevue pouvait autant le rapprocher de Ji Sa que l’en éloigner. Ce qu’il n’était pas prêt à accepter. Sans un mot il entendit le glas de ses paroles, le détaillant du regard. Ses traits qui n’avaient plus rien du Ji Sa qu’il connaissait 8 ans en arrière. Il y avait si longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu, pas parlé, mais à qui la faute ? Ces années lui semblaient si loin. Il était là, si proche, il ne le laisserait plus s’échapper.

    « Je ne t’esquivais pas… J’ai juste… pas eu l’occasion de te voir ou te parler depuis la rentrée. On ne côtoie pas les même personnes, ni les même lieux et tout ça alors… voilà… »

    Ca faisait mal. Une autre excuse aurait été valable. Il se moquait de lui…Celle ci sonnait tellement faux. Shin Ji était dans une maison différente, il n’était pas celui des trois frères avec lequel il s’entendait le plus et pourtant il devait surement le voir plus souvent que JiSa. Cette excuse ne tenait pas debout et il ne savait pas ce qui l’agaçait le plus. Le fait qu’il avait envie d’y croire, de lui pardonner, ou cette moue de chien battu qui s’affichait sur le visage de son cousin face à ses paroles. Etait ce la réalité ? comment pouvait il seulement le croire. Il hésitait. Perplexe.

    « Désolé… »

    Désolé. Est ce que ce simple mot pouvait suffire à effacer ces années d’ignorance. Il ne pensait pas, Il ne voulait pas, pas avec cette justification. Il aurait aimé que ce soit aussi simple, mais cela restait coincé en travers de sa gorge. Il était bien trop émotif, si cette conversation continuait sur le chemin qu’ils avaient emprunté, il se laisserait submerger et cela n’avait jamais donné rien de bon. Jamais il n’aurait du. Il serrait les dents se forçant à rester immobile de peur de regretter un geste. Ses mains s’étaient agrippées sur ses avant bras sans qu’il ne s’en rende compte. Il ne devait pas bien faire naturel, rigide comme cela. La voix de son cousin le tira de ses réflexions.

    Il aurait aimé se persuader du contraire., lui dire que ce n’était pas grave, qu’il lui pardonnait, qu’il oubliait la façon dont il l’avait traité. Mais non. Il ne pouvait pas. C’était trop. Il n’aurait pas dû ainsi le prendre à cœur. Mais plus que la colère, c’est la déception qui irriguait son être à cet instant. Il n’avait pas envie de partir sur cette conversation, comme si de rien était. Jusqu’à présent il l’avait laissé parler attentif, maintenant c’était à son tour. Il se leva de la table sur laquelle il s’était machinalement assis se rapprochant dangereusement. Ji sa pouvait bien espérer qu’il se contente de ça, qu’il ne lui en veule pas, mais c’était au dessus de ses forces. Croire que tout ceci était de sa faute lui mettait les nerfs en pelote, le stress le rendait agressif

    «Désolé et c’est tout, c’est fini ? Mais qui irait croire ça ! En un an passons mais ne vas pas me dire qu’en 4 ans il n’y a pas un instant où tu ne pouvais pas être présent ! Tu te fous de moi !! Tu crois que je suis aussi stupide ?! Je te pensais plus honnête mais après tout je me rend compte que te connais bien peu…»

    Etre traité comme ça par un membre de sa famille cela le blessait plus que tout autre chose. Plus encore de la part de Ji Sa. Se sentir isolé, abandonné..en même temps qu’est ce qu’il avait espéré. Qu’est ce qu’il pouvait espérer. Il perdait pieds. Il ne pouvait garder contenance. Ses pupilles s’éveillèrent, assombrissant l’obsidienne de ses iris. Se rapprochant d’un mouvement brusque, mâchoire crispée , son poing se crispa. Le visage froissé il mordit l’intérieur de sa joue, évitant de défoncer le mur derrière Ji Sa. Mains posé à plats sur le mur froid, encadrant le visage de son cousin. A quelques centimètres à peine, il pouvait sentir le souffle de son vis à vis. Aussi proche, il n’eut pas besoin de crier, son ton froid et sarcastique jouait pour lui.

    « Comment je vais ? Veux tu vraiment le savoir où est ce juste une façon comme une autre pour toi de changer de sujet. Pourquoi maintenant ? Tu crois que cela fera illusion….»

    Sa voix se brisa. Il étouffait. Il laissa ses bras pendre le long de son corps. Restant immobile près du blond.

    « J’espérais juste… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kae Ji Sa
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Aulne, Cheveux de Vélane, 25 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Jeu 22 Nov - 12:32

    Malheureusement pour Ji Sa, Ya Jun avait beau être plus jeune que lui, il n'était pas aussi crédule que le petit Tae Sun. Ni aussi naïf. Comme il le craignait, Ji Sa vit la réaction de Ya Jun alors qu'il lui sortait son excuse plus que bidon. Il ne le croyait pas. Et ce qu'il avait pu dire ne pouvait que le mettre encore plus en colère. Il ne savait pas si son cousin était du genre à taper dans le tas pour se défouler, après tout, ils avaient beaucoup changé pendant toutes ses années. Mais en ce moment même, Ji Sa eut l'impression qu'il allait effectivement lui mettre son poing dans la figure. Il le vit se tendre, devenir quasi rigide, les mains crispées sur son avant bras. Avant de s'approcher lentement mais dangereusement vers Ji Sa.

    « Désolé et c’est tout, c’est fini ? Mais qui irait croire ça ! En un an passons mais ne vas pas me dire qu’en 4 ans il n’y a pas un instant où tu ne pouvais pas être présent ! Tu te fous de moi !! Tu crois que je suis aussi stupide ?! Je te pensais plus honnête mais après tout je me rend compte que te connais bien peu…»

    Les paroles de Ya Jun lui firent plus de mal qu'il ne l'aurait voulu. Et encore une fois, Ji Sa ne put affronter le regard agressif de son cousin. Il baissa les yeux, et se mordit la lèvre, les sourcils froncés. Que pouvait-il répondre à cela ? Peu importe ce qu'il pourrait dire, cela ne pourrait qu'empirer son cas. La tête baissé, il ne vit pas venir Ya Jun, et se retrouva coincé contre le mur en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Un quart de secondes plus tard, il releva brusquement le visage, et fut encadré par les bras de son cousin posés de chaque côté de sa tête. Ils étaient tellement proches que leur nez se touchaient presque et Ji Sa pouvait sentir le souffle de son cousin sur son visage. Paniqué, il essaya de reculer mais c'était bien évidement impossible. Ya Jun ne se doutait de rien mais en agissant ainsi, il le blessait doucement. Par ses gestes... et par la torture qu'il lui infligeait en étant aussi proche. Ce n'était décidément pas le moment, mais Ji Sa fut malgré tout plus que conscient de la proximité du corps de Ya Jun. Il déglutit difficilement, et croisa le regard devenu plus sombre de son vis-à-vis.

    "Ya Jun... Écoute, je..."

    Il se tut, cherchant les mots mais cela se révélait bien difficile dans une situation pareille. Ji Sa avait perdu le peu de couleur qui lui restait. Il n'avait pas peur que son cousin le frappe, non ! Il avait peur d'autre chose...

    « Comment je vais ? Veux tu vraiment le savoir où est ce juste une façon comme une autre pour toi de changer de sujet. Pourquoi maintenant ? Tu crois que cela fera illusion….»

    La voix de Ya Jun se brisa, et Ji Sa s'insulta de tous les noms intérieurement. Il n'avait pas voulu blesser son cousin. Il avait tout fait pour leur éviter ce genre de douleur. Quand enfin Ya Jun retira ses bras de part et d'autres de sa tête, Ji Sa respira un peu plus librement, même si Ya Jun était toujours aussi prêt. « J’espérais juste… » Ji Sa poussa un petit soupire et secoua la tête. A trop vouloir cacher les choses, il rendait les choses plus difficiles et compliquées. Il avait pourtant été persuadé de faire ce qui était le mieux pour eux deux. Il s'était trompé. Sans vraiment réfléchir, il leva son propre bras et posa sa main sur celui de son cousin, alors qu'il finissait par dire :

    "Ya Jun... Je ne veux pas qu'on se fâche toi et moi... Honnêtement... Je ne peux pas te dire la raison pour laquelle je t'évite... Sache juste que ce n'est pas parce que j'en ai envie, mais parce que je n'ai pas le choix..."

    Se rendant compte de leur proximité, et du fait qu'il s'était encore plus rapproché en parlant, Ji Sa lâcha le bras de Ya Jun, et s'adossa au mur derrière lui. Il soupira une nouvelle fois, plein de regret, et se passa une main lasse sur le visage.

    "S'il te plait, accepte le... ce sera juste plus simple pour nous deux, crois-moi... C'est la seule solution que j'ai trouvé. "

    Le jeune homme avait conscience qu'il n'en disait surement pas assez pour que Ya Jun soit satisfait de ses explications. Mais au moins, il lui disait la vérité. Pas tout, mais il lui disait quand même la vérité. Et la vérité, c'était que lui même n'appréciait pas spécialement d'éviter son cousin comme la peste. Il voulait passer du moment avec, rire avec lui, se confier à lui, comme ils le faisaient quand ils étaient tout jeunes... Mais ils n'étaient plus tout jeune. Ji Sa avait déjà 21 ans. Il avait des besoins et des réactions qui faisaient qu'il ne pouvait pas agir comme avant et comme si de rien était.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Ya Jun
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Terre
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de sapin, mesure 33 cm, coeur en poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Dim 2 Déc - 17:27

    Il se sentait vide. Les relations entre humains l’épuisait. Ce n’était pas quelque chose pour lequel il était très doué. Essayer de comprendre, sourire, agir comme il le fallait. Sans cesse à faire des efforts. Rien n’était jamais simple. Il n’était pas prêt à faire autant. Pas pour tout le monde. Il se demandait bien comment tout ceci avait pu arriver.
    Il tressaillit au contact de sa main. Relevant les yeux il les porta sur son cousin, intrigué. Mais à vrai dire il allait vite déchanter.

    "Ya Jun... Je ne veux pas qu'on se fâche toi et moi... Honnêtement... Je ne peux pas te dire la raison pour laquelle je t'évite... Sache juste que ce n'est pas parce que j'en ai envie, mais parce que je n'ai pas le choix..."

    Son cœur se serra. Ji Sa n’avait aucunement l’intention de changer quelque chose à son comportement. Il avait été bête. Si son cousin l’évitait depuis tout ce temps, qu’est ce qui lui avait fait croire qu’en allant le voir il changerait d’avis. Il n’avait pas le choix. Il ne comprenait rien. Ses iris obscures allèrent chercher ses comparses. Interrogatives. Il était perdu. Qu’espérait il en lui disant tout ceci ? Qu’il allait l’accepter comme ça sans aucune raison valable, parce que c’étaient mieux pour eux. Et en quoi ? Pourquoi ? Les mots de Ji Sa n’avaient fait que attiser sa curiosité. Et sa rancœur. Le comportement de son cousin lui paraissait bien plus suspect maintenant. Ces paroles étaient flous et contradictoires. Pourquoi ne pouvait il pas lui dire. Sa voix trahit son incompréhension

    « Je ne comprend pas. Pourquoi n’aurais tu pas le choix ? »

    "S'il te plait, accepte le... ce sera juste plus simple pour nous deux, crois-moi... C'est la seule solution que j'ai trouvé. "

    Il était loin d’avoir la réponse à son interrogation. La seule solution qu’il avait trouvé…Il était partagé entre le rire et le pleure. Mais de qui se moquait il ? Comment pouvait il décider ainsi pour eux deux. A peu de chose prêt il se sentait l’âme d’un gamin à qui l’on disait de faire ainsi et de ne pas discuter. Parce que c’était comme ça et c’est tout. A moins que ce ne soit pour son bien. Une phrase dite et redite. Mais il voulait comprendre. Savoir ce qu’il en était. Il ne pouvait pas lui dire d’abandonner l’idée de le côtoyer simplement parce que c’était plus simple pour une raison qui lui échappait totalement.

    Si le discours du jeune homme s’il était peu engageant pour lui, était tout aussi inquiétant du point de vue de Jun vis à vis du blond. Ji Sa avait il des problèmes ? Son visage s’était fermé. Mais il avait déjà pris sa décision. Sur un point au moins ils étaient d’accord, il ne voulait pas se fâcher.

    « Non» il empoigna le haut du jeune homme, ses doigts racés crispés sur le tissu. « Mais la solution à quoi ?! »

    Ses doigts se resserrèrent un peu plus sur le vêtement froissé. Il avait eu l’impression d’entendre un de ces discours de psychologue fade et inutile. Un de ces discours qui croyait si bien cibler ce qui était le mieux pour la personne. Un de ceux que tu dois accepter sans broncher au risque qu’il entraîne irréversiblement des conséquences négatives sur ton devenir. Mais il n’avait pas envie de dire d’accord, céder sans avoir essayé. Il ne savait pas pourquoi mais perdre Ji Sa lui laisserait un vide. Le starlight était une grande partie de son enfance, surement celle dont il gardait le plus de souvenirs heureux. D’un côté il semblerait qu’il s’y raccroche un peu trop. Le jeune homme n’avait pourtant rien à lui devoir. Mais lui, lui avait besoin de sa chaleur, de sa présence.

    Depuis que ses pouvoirs s’étaient déclarés, depuis qu’ils savaient, le regard de ses parents avaient changé. Ils disaient toujours l’aimer autant mais leurs gestes s’étaient modifiés. Une certaine réserve s’étaient immiscée entre eux. Son cousin avait toujours tenu une place forte pour lui, l’ainé qu’il admirait, qu’il aimait, il ne voulait pas que lui aussi le tienne à l’écart. Le pire surement était de ne pas savoir la raison, rendant le traitement plus cruel. Mais s’i lavait été en cause, Ji Sa n’aurait pas dit ces paroles là. Est ce que ça devait le rassurer ?

    « Plus simple hein ? J’en ai pas l’impression.»

    Au fond il savait que c’était lui qui ne réagissait pas comme il fallait. Bien qu’il en avait parfaitement le droit après ces 4 années. De plus cette histoire l’inquiétait vraiment. Quelque soit la cause de tout ceci, les paroles du blondinet sonnaient graves. Alors peut être malgré tout devait il s’effacer.

    Il le lâcha et sans bouger reprit la conversation « J’aimerai bien te forcer à me le dire, mais tu dois avoir tes raisons. J’espère juste que tout ceci n’est pas trop…grave » Ce n’était peut être pas le bon mot mais il avait été incapable d’en trouver un autre.

    Il aurait aimé lui dire qu’il pouvait lui dire, qu’il écouterait, qu’il ne le jugerait pas, qu’ils pouvaient essayer de trouver une solution ensemble. Mais sur le coup rien de tout ça n’avait franchit ses lèvres. Fixant les pupilles face à lui, il joignit pieusement ses lèvres à celle de son cousin. Le lâchant, il se recula d’un pas sans rien dire réalisant ce qu’il venait de faire. Il se renfrogna, poings dans ses poches. Finalement il ne pouvait pas faire semblant, cette attitude lui mettait les nerfs en boule.

    « Pardon. Finalement peut être faudrait-il mieux que l’on se fâche non ? Au moins cette fois j’aurai une idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kae Ji Sa
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Aulne, Cheveux de Vélane, 25 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Lun 3 Déc - 14:04

    Ji Sa faisait tout pour ne rien laisser paraître mais en cet instant, il souffrait. Il souffrait énormément. Il souffrait de se retrouver en présence de la personne qui, depuis plusieurs années, hantait honteusement ses pensées. Il souffrait de rester là sans rien faire. De l'écouter sans rien dire. Il souffrait de le faire souffrir. Il souffrait de ne pas pouvoir lui dire la vérité. Tout serait plus simple s'il le faisait. IL serait libéré d'un poids ! Après tout, Ya Jun le détestait déjà à cause de son comportement, alors pourquoi ne pas tout avouer pour se sentir plus tranquille ? Mais non... Ji Sa préférait que Ya Jun le déteste pour une raison qui le dépassait, plutôt qu'il le haïsse et le rejette, ne ressentant que du dégout pour ce que Ji Sa pouvait bien éprouver pour lui.

    Ya Jun reprit la parole, lui montrant qu'il ne comprenait pas. Lui demandant qu'elle était la raison. Et Ji Sa se contenta de secouer la tête, les dents serrés. Il sentait son cœur battre beaucoup trop rapidement. il voulait que tout finisse. Il voulait disparaitre, ou pousser Ya Jun à partir pour le laisser tout seul. Et en même temps, il voulait tellement plus. Il voulait le prendre dans ses bras. Il voulait le rassurer. Il voulait passer la main dans ses cheveux, ressentir son contact, sentir son parfum...

    Ignorant tout du combat intérieur auquel Ji Sa se livrait, Ya Jun empoigna de nouveau le haut de son vêtement.

    « Mais la solution à quoi ?! »

    * A CA ! * Aurait voulu crier Ji Sa, alors qu'il détournait les yeux pour ne pas céder à la tentation. Ya Jun ne se rendait compte de rien, mais il le mettait au supplice en agissant ainsi. Comme il aurait tant voulu remonter le temps et replonger dans cette époque où tout semblait plus simple et beaucoup plus réjouissant. Cette époque où ils n'étaient encore que des gamins, qui faisaient les quatre cent coups pendant les fêtes de fin d'années. Cette époque où Ji Sa était encore "normal". Où il ne se faisait pas honte. Ou il ne devait rien cacher... Avec efforts, Ji Sa reporta son attention sur le visage de son cousin, tout en se mordant douloureusement la lèvre inférieure. « Plus simple hein ? J’en ai pas l’impression.» Disait-il. Et pourtant ! Si Ya Jun découvrait la vérité, comment réagirait-il ? Se mettrait-il en colère, cédant à la tentation de lui refaire le portrait ? Le regarderait-il les yeux plein de dégout ? Son regard refléterait-il un sentiment de trahison ? De douleur ? Qui sait...Ce qui était sur, c'est que tout serait effectivement plus compliqué.

    Encore une fois, Ji Sa sentit la prise de Ya Jun se dé-serrer autour de son cou.

    « J’aimerai bien te forcer à me le dire, mais tu dois avoir tes raisons. J’espère juste que tout ceci n’est pas trop…grave »

    Ji Sa eut un sourire ironique, mais qui était adressé à lui même et non à Ya Jun. Si ce n'était pas trop grave ?... A vrai dire, Ji Sa jugeait qu'il n'y avait rien de pire que cela. Mais mieux valait ne pas en rajouter, n'est-ce pas ? ... Cela ne ferait que jeter encore plus le trouble dans l'esprit du jeune homme. Tout ce qu'il trouva à dire, ce fut :

    "Non, ce n'est pas "grave". C'est juste... compliqué..."

    Pourquoi avait-il dit ça ? Bonne question. Il aurait mieux fait de se taire. A vrai dire, il en arrivait à un point où il se disait qu'il valait mieux attendre en silence que cela passe, pour se retrouver tout seul et pouvoir craquer tranquillement de son côté. Mais non. Ce n'est pas ce qui arriva. Pour être honnête, Ji Sa ne comprit pas tout de suite ce qui se passa. Il vit juste son cousin se rapprocher de nouveau de son visage pour déposer cette fois ci ses lèvres sur les siennes. Le contact ne dura qu'une fraction de seconde, mais Ji Sa se figea comme si l'on venait de le brûler à l'acide. Ses yeux s'arrondirent, et s'assombrirent alors que Ya Jun s'écartait déjà pour dire :

    « Pardon. Finalement peut être faudrait-il mieux que l’on se fâche non ? Au moins cette fois j’aurai une idée. »

    "Qu'est-ce q... qu'est-ce que tu... pourquoi t-tu as fait ça ?!"


    Bégaya Ji Sa, totalement perdu et probablement cramoisi. Etait-il devenu fou au point d'imaginer et de sentir son cousin l'embrasser ? Prenait-il ses rêves pour des réalités ? C'était tout simplement impossible. Il se torturait l'esprit depuis des années à se sujet et voilà qu' à la première altercation qu'il avait avec Ya Jun, ce dernier l'embrassait sans crier garde... et apparemment sans aucune raison. Il arborait toujours la même expression qu'avant. Impossible de savoir à quoi il pensait, alors que Ji Sa, lui, était complètement en ébullition. Il ne savait pas s'il devait en rire ou en pleurer... ou même s'énerver. Ce n'était pas son genre, bien entendu, mais il était tellement pris de court, qu'il aurait pu éclater sans s'en rendre compte. Quand il ouvrit la bouche, tout ce qu'il réussit à dire à chuchoter ce fut :

    "T'es en train de tout gâcher..."


    Son ton était à la fois désespéré et fataliste, voir même attristé, comme s'il s'était fait une raison sans pour autant se l'avouer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Ya Jun
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Terre
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de sapin, mesure 33 cm, coeur en poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Jeu 31 Jan - 17:31

    Pourquoi il avait fait ça ? Bonne question. Dire qu’il ne le savait pas lui même ? Probablement. Il n’osa pas relever les yeux vers Ji Sa. Comment se justifier quand il avait agit sur un coup de tête. Quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse il était toujours à côté. Chacun de ses gestes, chacune de ses décisions, s’avéraient incohérents et injustifiés. Il ne voulait pas se fâcher avec son cousin pourtant il faisait tout pour en prendre le chemin. A croire qu'il le faisait exprès. A vrai dire émotif il se laissait la plupart du temps guider par ses sentiments et émotions du moment. Un fait tout à fait reprochable. Il détourna son regard le laissant fuir sur le côté. Il étouffait. Pourtant sa colère avait disparue.

    Il releva ses iris obsidiennes vers Ji Sa. Il avait beau l’ignorer, des sentiments contradictoires se livraient bataille dans son esprit. Le goût des lèvres qu’il venait d’embrasser, le dégout, la colère, la déception, la fascination et l’adoration. La seule chose dont il était certain était qu’il avait besoin de lui. De quelqu’un à qui se raccrocher pour ne pas sombrer. Il voulait que le Starlight le prenne de nouveau sous son aile, retrouver un ami, il voulait un peu de son attention, qu’il le regarde. Il le voulait avec lui et à lui. C’était égoiste, oui.

    Ce n’était pas vraiment de l’amour, tout juste s’il se rendait compte de ce qu’il attendait vraiment, car Jun était abimé, bloqué. Il n’avait jamais été très expansif et depuis que ses pouvoirs s’étaient révélés il s’était replié, protégé. Il n’avait pas confiance en lui même alors comment pouvait il faire confiance aux autres. Ses parents avaient bien essayés, ses amis, mais ils avaient tous renoncés. Alors il subsistait juste. C’était différent pour Ji Sa. Ce dernier avait laissé une empreinte trop importante dans son esprit d’enfant. Il avait besoin de savoir qu’il serait là pour lui.

    Malgré la distance et les rares fois où il voyait la famille de Ji Sa, ce dernier avait toujours beaucoup compté pour lui étant petit. Il avait toujours vu son cousin comme un ami plutôt que comme un membre éloigné de la famille. Comme un grand frère, un modèle. Toujours à jouer avec lui, trainer dans ses basques. Qu’il l’évite, le laisse à l’écart, il se sentait trahis, abandonné, exclu. Longtemps il avait été blessé et attristé de cette situation et plus elle se prolongeait plus l'injustice et la colère remplaçait le reste, il avait finit par développer de la rancœur vis à vis du Starlight. Ainsi exclu de sa vie, cette incompréhension le rongeait. JiSa avait finit par devenir une obsession. Et le voir évoluer au loin, rire avec d’autres, n’avait fait qu’empirer l’attirance de Jun.

    La voix étrange de son cousin le tira de ses pensées. Il aurait pu s’attendre aux mots qui suivirent. « T’es en train de tout gâcher… » Après tout il l’avait cherché. Mais que pouvait il bien répondre à ça. Ce fut plus fort que lui, ses paroles se firent sarcastiques « Gâcher quoi ? » Un rictus ironique étira l’espace de quelques secondes ses lippes. Un sourire qu’il effaça aussitôt. Mieux valait ne pas aller plus loin au risque de le regretter. Pour le coup il se serait bien mis une claque.

    Quoi qu’il en soit, il était déjà allé trop loin après cette discussion ils ne pourraient plus revenir en arrière. Ainsi, malgré ce qu’il avait pensé précédemment, malgré ce qu’il avait dit, ce qu’ils avaient dit, dans son esprit seules deux fins semblaient possible, soit Ji Sa arrêtait de l’éviter, soit..soit il lâcherait la partie. C’était de loin la fin qu’il aimait le moins, mais il fallait être réaliste, il n’allait pas courir après quelqu’un indéfiniment alors que celui ci ne souhaitait pas l’avoir près de lui. Il reprit les traits fermés, une lueur de déception et de reproches dans la voix.

    « Peut être… Mais j’en ai marre. Marre de ne pas savoir. D’attendre et de ne rien faire. Marre d’être un inconnu. Quand on apprécie une personne on ne l’éloigne pas de sa vie !» Il était rare qu’il parle autant. Il s’étonnait lui même. Il n’était d’ailleurs pas très doué pour ça, et lui était difficile de trouver que dire en ce genre de situation, pourtant il reprit

    « Tu comptes beaucoup, et à vrai dire tu es surement la personne dont j’ai le plus besoin ici, mais je te laisse le choix. Arrêtes de m’ignorer ou je te rayerai définitivement de ma vie. »

    Il avait mentit il reviendrait surement à la charge. Ji Sa avait attisé sa curiosité en restant évasif sur les raisons de son attitude et puis il n’avait pas vraiment envie de laisser le fils Kae derrière lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kae Ji Sa
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Air
SITUATION : Célibataire
Humain

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Aulne, Cheveux de Vélane, 25 cm
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Lun 4 Fév - 17:16

    Ji Sa avait l’impression de devenir sourd tant ses oreilles bourdonnaient. Son rythme cardiaque était tel qu’il avait l’impression que son cœur allait jaillir de sa poitrine. Il était même persuadé qu’il battait tellement fort et tellement rapidement que son cousin devait l’entendre de là où il se tenait. Ya Jun n’en avait pas conscience, mais il le torturait en agissant ainsi et en lui disant pareilles choses. Ji Sa était vraiment sur le point de craquer. Et le jeune homme avait mal. Vraiment mal. Ce n’était pas par plaisir qu’il avait évité son cousin toutes ces années. Il regrettait de ne pas avoir pu être à ses côtés. Il n’aimait pas le fait d’être devenu comme un étranger pour lui. Il détestait ne plus le connaitre aussi bien qu’avant, ne plus avoir cette complicité, cette confiance. Il voyait Jun comme quelqu’un de beaucoup plus sombre que le petit Jun d’antan. Il faut dire que de nombreuses années étaient passés depuis leur dernier Noël ensemble…

    Malheureusement, toutes les décisions qu’il avait prises quand il avait revu Jun à sa première rentrée commençaient à faiblir alors que son cousin l’affrontait face à face. Comment cette discussion allait finir ? Ji Sa n’en savait rien, mais il craignait le pire. Et le baiser rapide qu’ils venaient d’avoir n’engageait rien de bon pour la suite. Pris de court, surpris, heureux, mais aussi apeuré, Ji Sa paniqua et demanda à Jun pourquoi il avait fait ça. Il lui reprocha également d’avoir tout gâché, ce à quoi son cousin répondit « Gâcher quoi ? » avec un rictus qui ne plaisait pas du tout à Ji Sa. Ce dernier serra les dents, les nerfs en pelotte. Il n’était pas en colère, mais il n’arrivait plus à contrôler ses sentiments. Il était au bord de la crise de nerf. Il pouvait soit exploser, soit éclater en sanglot (ce qui serait bien embarrassant pour un garçon de son âge). Il avait atteint un tel degré de lassitude qu’il répondit sans réfléchir :

    « Tu gâches tous les efforts que j’ai fait jusqu’à maintenant. Tu crois que je t’évite parce que ça me fait plaisir ? Tu crois que je n’ai pas souffert pendant tout ce temps ? Tu crois que ça m’a pris du jour au lendemain d’agir comme cela ? Sans aucune raison ? Et… et puis pourquoi tu m’as embrassé ? Je suis un garçon je te le rappelle ! Ton cousin par dessus le marché ! Pas une midinette que tu pourrais croiser à Anima au détour d’un couloir !»

    Oui bon d’accord, c’était l’hôpital qui se fout de la charité. Quand on connaissait les véritables pensées et sentiments de Ji Sa, ces paroles pouvaient vraiment faire rire. Au fond, il reprochait à Jun ce qu’il se reprochait tout seul depuis qu’il avait découvert son attirance pour lui. Et il était jaloux. Oui. Il était jaloux de toutes ces filles qui pouvaient fantasmer sur son cousin sans se sentir coupables. De toutes les petites copines qu’il avait pu avoir et qu’il aurait plus tard. Il était jaloux de toutes les filles de la terre, même ! Ce que ça pouvait être risible… et ridicule. Ji Sa se faisait vraiment pitié.

    « Peut être… Mais j’en ai marre. Marre de ne pas savoir. D’attendre et de ne rien faire. Marre d’être un inconnu. Quand on apprécie une personne on ne l’éloigne pas de sa vie !»

    Mais c’était justement parce qu’il l’appréciait qu’il s’éloignait ainsi de lui. C’était parce qu’il l’appréciait trop. Il s’éloignait pour son propre bien, mais cela, Jun ne pouvait pas s’en rendre compte. Le visage de Ji Sa se ferma un instant, avant qu’il ne craque et laisse voir sa détresse une fois de plus. Il n’y arrivait tout simplement plus. Il n’arrivait pas à rester de marbre devant les traits de Jun. Il ne supportait plus d’être en sa présence et de ne rien faire. Il avait envie de le prendre dans ses bras. De le toucher. D’avoir des contacts avec lui. C’était beaucoup trop dur de ne rien faire, de rester de marbre. De garder ses mains dans ses poches et ne pas céder à ses pulsions. Cela n’avait rien de sexuel. Il avait juste besoin de contacts physiques. Pour soulager le manque qu’il ressentait, cette douleur qui le prenait à chaque fois qu’il croisait Jun depuis plus de quatre ans.

    « Tu comptes beaucoup, et à vrai dire tu es surement la personne dont j’ai le plus besoin ici, mais je te laisse le choix. Arrêtes de m’ignorer ou je te rayerai définitivement de ma vie. »

    L’ultimatum de Jun prit Ji Sa au dépourvu, et pourtant, il aurait du s’y attendre. Le jeune homme détourna les yeux, et se mordit la lèvre. Il réfléchissait à toute vitesse. Il ne savait pas quoi répondre. Il ne savait plus quoi faire. Il avait l’impression que ce qu’il pouvait dire pouvait être décisif pour sa relation avec son cousin. Il se passa les deux mains sur le visage et soupira. Ses muscles étaient tendus, il le sentait. C’était désagréable, mais à cet instant, il s’agissait d’une douleur qu’il ne remarquait même pas tant il était perturbé par tout le reste.

    « Jun… Si j’arrête de t’ignorer, tu vas le regretter…. Tu ne sais pas ce que je risquerai de faire… »

    A l’entendre, on aurait pu croire qu’il se présentait comme une sorte de dangereux psychopathe, et au fond c’est ce qu’il pensait de lui. Il avait une piètre opinion de lui-même en vue de ce qu’il pouvait ressentir pour un homme, membre de sa famille de surcroit.

    « Je risquerai bien de… »

    Il marqua une pause, réfléchissant à comment il pouvait expliquer la situation sans pour autant lui faire peur. Malheureusement pour lui, ses yeux tombèrent une fois de plus sur le visage de son cousin, visage qui l’attirait beaucoup trop. Aussi, sans plus réfléchir aux conséquences de ses actes, il franchit la distance qui le séparait de Jun en quelques secondes, passa une main derrière la nuque de ce dernier, et s'empara de ses lèvres. C'était toutefois différent du baiser qu'ils avaient pu avoir un peu plus tôt. Jun avait été rapide, et ne l'avait qu'effleuré. Mais le baiser de Ji Sa reflétait toute la frustration qu'il pouvait ressentir depuis des années. Il était plus prononcé, plus profond. Un baiser qu'on n'échangeait pas avec un membre de sa famille. Il ne s'attendait évidement pas à ce que Jun y réponde, aussi finit-il par se séparer au bout de quelques secondes.

    " ... faire ça..."

    Conclut-il. Mais il était déjà trop tard. Le jeune homme garda les yeux clos. Il ne voulait pas voir la réaction de son cousin. Il ne voulait pas lire le dégout dans son regard. Il craignait sa réaction, mais se disait qu'au final, les dés étaient jetés. Après ça, c'était à lui de décider s'il le voulait le rayert effectivement de sa vie ou non. Allait-il comprendre tout ce que ce geste signifiait ? Ou allait-il jouer à l'autruche ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ahn Ya Jun
POINTS : 13
ÉLÉMENT : Terre
SITUATION : Célibataire
unique

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de sapin, mesure 33 cm, coeur en poil de licorne
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   Lun 4 Mar - 23:29

    Il ne comprenait pas. Il gâchait ses efforts ? Dans d’autres circonstances il aurait ri au nez de cet effronté. Vraiment navré de vouloir renouer des liens avec toi. Il pouvait bien se récrier, toutes ces questions qui semblaient vouloir le justifier, tout ceci n’avait aucun sens à ses oreilles. Des lamentations déjà vu qui sonnaient faux. Il se rembrunit de nouveau. Ici c’était lui la victime, il pouvait bien lui dire qu’il avait souffert de cette situation, qu’il ne l’avait pas fait par plaisir et que c’était somme toute un comportement tout réfléchi, cela ne changeait rien. Cela ne l’excusait en rien. Peut être aurait il pu être plus compréhensif, peut être..Si il avait connu la cause. Mais en allant se confronter au Starlight il n’avait pas pensé que tout ce cirque avait une raison bien mystérieuse qu’il ne pouvait lui dévoiler. C’était ridicule.

    « Tu gâches tous les efforts que j’ai fait jusqu’à maintenant. Tu crois que je t’évite parce que ça me fait plaisir ? Tu crois que je n’ai pas souffert pendant tout ce temps ? Tu crois que ça m’a pris du jour au lendemain d’agir comme cela ? Sans aucune raison ? Et… et puis pourquoi tu m’as embrassé ? Je suis un garçon je te le rappelle ! Ton cousin par dessus le marché ! Pas une midinette que tu pourrais croiser à Anima au détour d’un couloir !»

    « Peut être… Mais j’en ai marre. Marre de ne pas savoir. D’attendre et de ne rien faire. Marre d’être un inconnu. Quand on apprécie une personne on ne l’éloigne pas de sa vie !»

    Il était fatigué de ce petit jeu.
    Son regard noir glissa sur son vis à vis. Ce dernier semblait mal à l’aise, et il était incapable de définir l’expression sur son visage. Et alors quoi ? Devait il arrêter, ne plus le revoir ? Ce n’était pas envisageable, pas pour l’instant, pas ici, pas maintenant. Mais est ce qu’il savait ce qu’il avait engendré ? Cette discussion, ce baiser volé à la va vite. Il ferait mieux de se questionner sur où s’arrêtaient son ressentit pour Ji Sa. Car ce n’était pas clair, ni pour lui ni pour son cousin, son baisé n’était peut être pas si inoffensif que cela. Qu’il lui sorte le prétexte d’être un homme ne l’atteignait pas plus que ça. Il avait déjà découvert son attrait pour les deux sexe. Encore une chose qu’il ne faisait pas comme les autres. Encore une chose qui détournerait le regard de ses parents. Il n’était plus à ça prêt. Cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Bien au contraire. Quant au fait que c’était son cousin… l’inceste, il en avait conscience, c’était malsain et interdit. Mais pour le coup il s’en fichait pas mal.

    « Effectivement, merci de me rafraichir la mémoire. Ecoutes… »

    L’ultimatum qui avait spontanément franchit ses lèvres afin de régler cette histoire qui n’avait que trop durée, avait semble t-il porté ses fruits. Mais ce n’était pas plus clair. Voir plus étrange. Qu’était il arrivé à son ainé.. que se passait il dans sa tête ?

    « Je risquerai bien de… »

    Son regard planté dans celui du blond il attendait la suite, pendu à ses lèvres. Il avait espérer que son cousin flanche. Qu'il choisisse de ne plus l'ignorer. Mais il ne s'était pas attendu à ce qui suivit. Sa nuque se crispa sous l’étreinte de sa main et le voile de la surprise le recouvrit.

    L’espace de quelques secondes, il aurait voulu fuir, le repousser, au lieu de ça il resta immobile ne cherchant pas à éviter ce contact imprévu. Se laissant faire, il sentit les lèvres interdites contre les siennes. Son cœur s’affola prit au piège. Ce baiser n’avait en effet rien à voir avec le sien. Une pression plus forte, plus prononcée, plus désespérée ? Elle entraina sa presque résistance, lui faisant clore ses paupières. Cela dura que quelques temps, quelques secondes et il rouvrit les yeux. Laissant s’échapper presque avec regret l’ainé des Kae.

    " ... faire ça..."

    Ces joues étaient devenues chaudes. Du moins en avait il l’impression. Il tremblait. D’excitation, de peur ? Il ne savait pas bien. Il s’était figé, incapable de briser le silence qui s’installait doucement. Encore sous le choc de cet événement inattendu. Il hésitait, troublé. Etait ce pour ça qu'il l'ignorait depuis tout ce temps. Aucun doute, et il s’en trouva étrangement, soulagé ?

    Un fin sourire étira ses lèvres. Il aurait aimé lui foutre la raclée de sa vie, il y avait des choses qui ne se faisaient pas après 4 ans d’ignorance, de mensonges, pourtant toute rancune s’envola devant l’attitude du Starlight. Ji Sa était sans défense. Etre provoqué, il n’attendait que ça finalement. Il s’approcha silencieux, son attitude parlerait pour lui, il acceptait les sentiments qui lui étaient offerts. Immobile devant ces yeux clos, ses doigts vinrent frôler la joue de son aîné, s’égarer dans ses cheveux châtains, scellant lui même ses lèvres à celles de ce dernier. Heureusement que personne ne les voyait, cela en aurait choqué plus d’un. Mieux valait que personne ne l'apprenne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Confrontation inévitable [PV Ya Jun]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confrontation inévitable [PV Ya Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Confrontation] Maelÿn et Galhyan, héros cynwälls
» [Vds] Confrontation
» confrontation l'âge des escarmouches
» VENTE FIGURINES CONFRONTATION
» Confrontation LOL - Aarklash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: TROISIÈME ÉTAGE ET QUATRIÈME ÉTAGE-