AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Sam 20 Oct - 19:42



«Fuis moi je te suis, suis moi
je te fuis. Je t'aime, moi non plus. »


Un petit soupire s’échappa des lèvres de Seo Suk. Son cours de sortilège venait de finir, ce qui annonçait également la fin de la journée. Ses pas la menèrent droit vers la maison des Windfire, ou, après avoir traversée les innombrables couloirs, avec fait bouger Pil Suk de son tableau pour pouvoir passer, avoir traverser tout le couloir menant à sa chambre, et enfin, la chambre elle-même, jusqu’à venir s’affaler sur son lit. Une moue boudeuse pris place sur son visage et ses yeux se fermèrent alors qu’enfin elle pris le temps d’apprécier le silence de sa chambre. Il était dix sept heures trente, et elle devait être en bas à dix huit heures pour aller manger avec Liän. C’est avec un nouveau soupire qu’elle se releva pour passer en vitesse dans la salle de bain, se changeant pour mettre une tenue plus à l’aise que l’uniforme de l’école. La troisième année enfila un débardeur des plus simples, blanc, avec un mini-short en jeans, qu’elle rajouta au dessus d’un collant couleur peau. En sortant de la salle de bain, elle enfila son pull préférée et des baskets, pris son téléphone et quelques autres trucs dont elle ne se séparait jamais, et repartis serpenter dans les couloirs, au milieu des élèves et professeurs allant ici et la. L’école était vraiment immense, mais il y avait toujours du monde dans les couloirs.

Arrivée dans l’immense salle, elle alla trouver Liän pour s’installer au milieu d’une des immenses tables à manger. Quelques personnes posèrent les yeux sur les deux personnages, mais l’un comme l’autre étaient bien trop occupée à bavarder. Grâce à lui, le sourire de la windfire était revenu, et elle avait vider tout son sac en parlant à son meilleur ami. Liän était vraiment quelqu’un de spéciale pour la jeune femme, elle pouvait vraiment parler de tout avec lui, et c’était tellement plaisant, qu’à force, ils en avaient même oublier qu’ils ne se connaissaient que depuis un an. Le sujet principale du repas avait été un homme, bien entendu –elle ne parle presque que de ça-, mais pas n’importe lequel. Hwang Kim. Des rumeurs courraient comme quoi il avait des sentiments pour elle, et vice versa, mais quiconque osait dire ça avec Seo Suk dans les parages pouvait être sur de repartir avec des griffures et des cheveux en moins. Cet homme était certes mignon, voir même parfait, mais son caractère était totalement opposée à celui de la jeune femme. Quand les deux se croisent, leurs regards s’entrechoquent, les piques fusent et les paroles blessantes font leurs chemins jusqu’au cœur de l’autre. Mais alors pourquoi cette culpabilité quand je le vois ? Pourquoi est-ce que je pense parfois à lui, sans aucune raison, et qu’il me fait sourire ? C’est impossible non ?

C’est la tête remplie de question qu’elle quitta la table un peu plus tôt que les autres, laissant Liän avec les autres, Seo Suk alla se perdre dans les couloirs, ou ses pas la menèrent jusqu’à l’immense porte qui mène à la cours pavée. C’est en arrivant dans le dernier couloir avant le hall qu’elle le croisa lui. Hwang Kim, avec ses airs froids et son visage angéliquement diabolique. Les yeux de Seo Suk vinrent se ficher dans les siens, elle ne pu s’empêcher de ralentir quand ils se rapprochèrent tout deux. Elle se contenait « ne pas lui parler, ne pas lui sauter dessus, ne pas lui montrer qu’il ne te laisse pas indifférente. ». Mais la phrase que le garçon lâcha fut celle de trop dans la journée –car oui, ils se croisaient souvent, malgré le fait qu’ils ne soient pas ensemble en cours. A croire que le destin leur en veuillent- et à peine eu t’il finis de parler que la femme-chat fit volte-face vers lui, le poussant, s’appuyant sur son épaule, jusqu’au mur de gauche, ou il s’y retrouva plaquer. La windfire s'agrippa à lui en tenant son t-shirt, et planta ses deux grands yeux bruns/noirs dans ceux du Starlight « Encore une remarque comme celle-la, et je fait qu’une bouchée de ta petite personne... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Sam 20 Oct - 21:16

    Kim sortit de son cours d'Histoire de la Magie et se dirigea directement vers les sous-sols. Beaucoup de Starlight se dirigeaient vers leurs chambres pour se changer. Kim regarda sa montre : 17h45. Il pressa le pas et aperçut au passage Seo Suk, il l'avait croisé plusieurs fois dans la journée, des piques fusant de leurs cordes vocales comme de l'eau sortant d'une bouteille. Cette fois, Kim l'ignora, jamais, ô grand jamais il n'allait céder.
    Il débarqua dans le couloir menant à la maison des Starlight en courant presque. Tous les regards se tournèrent vers lui lorsqu'il débarqua mais il les ignora. En effet, depuis plusieurs semaines, des rumeurs circulaient dans l'école, sur lui et cette Seo Suk. Plusieurs personnes avaient racontés que Kim avait des sentiments pour "la féline", comme il l'appelait souvent dans leurs répartis cinglantes, et vice versa. Mais il ne tomberait jamais amoureux d'une personne comme elle, une femme-chat des plus mignonnes, certes, mais pas d'elle.
    Kim regarda de nouveau sa montre : 17:50. Il arriva dans sa chambre et se dirigea directement dans la salle de bain après avoir jeté son sac sur son lit, réveillant au passage Hwaiteu qui poussa un cri de surprise. Elle se calma aussitôt et se rendormit.
    Kim ressortit de la salle de bain quelques minutes plus tard, habillé d'un tee-shirt bleu et d'un short en jean noir. Des bracelets noirs, blancs et d'un tas d'autres couleurs jonchant ses poignets et une bague logée sur le pouce du jeune sorcier. Il repartit, laissant Hwaiteu seule.
    Il débarqua dans la salle où l'on mangeait assez rapidement et alla s'installer à un bout de table, là où il pouvait voir Seo Suk assise à côté de Lïan. Ce Lïan, franchement, il l'aimait bien, mais il n’a pas le droit de s’approcher aussi près de Seo, non ! Kim se leva brusquement de table après avoir avalé son repas et sortit de la salle à manger sous le regard des autres élèves, sauf celui des deux amis qui papotaient joyeusement.

    « Je ne cèderai pas, jamais. »

    L’adolescent marcha dans des couloirs qui lui semblaient interminables, il était presque aveuglé par la colère, une colère qu’il puisait de la splendide amitié qui unissait ces deux chats, Lïan et Seo Suk. Sans le savoir, il arriva dans le Hall d’Entrée et, en soupirant, se laissa aller contre le mur. Pourquoi se mettait-il dans un tel état, juste pour elle ? Pourquoi semblait-il que tout le monde croit qu’il est des sentiments pour cette créature, cette femme-chat ? Pourquoi tout le monde pensait que le chien et le chat allaient bientôt s’unir ? Trois questions sans réponses. Trois questions si lointaines, mais pourtant si proches de la réalité.
    Un nouveau soupir, Kim n’aurait jamais de réponses. Toc ! Toc ! Toc ! Des bruits de pas se firent entendre venant du couloir. Le jeune chien tourna instinctivement la tête vers le bruit et la vit. Elle arriva, dans toute sa splendeur. Kim la dévisagea et elle en fit de même. Et se fut plus fort que lui mais il fallut qu’il sorte quelque chose.
    « Alors féline aux longs cheveux, on est plus en train de se nourrir aux côtés de son éternel ami ? »

    Apparemment, ce fut la phrase de trop. Elle fit volte-face, se dirigea vers Kim et le plaqua contre le mur, une main tenant fermement l’épaule du jeune homme.

    « Encore une remarque comme celle-là, et je fais qu’une bouchée de ta petite personne... »

    Ses yeux s’encrèrent dans ceux du Starlight. La surprise put se lire un instant sur son visage et dans ses yeux puis elle laissa place à de la colère.

    « Non, je ne cèderai pas ! »

    Il se plia en deux et se dégagea de l’emprise de la jeune femme, un morceau de tissu venant de son épaule gauche tomba au sol.

    « Tu ne m’aura pas aussi facilement, je ne me laisserai pas faire. »

    Il plaqua la Windfire contre le mur. Elle était dos au mur, lui avait les mains juste au-dessus de ces épaules, leurs visages étaient à quelques centimètres l’un de l’autre. Kim parut décontenancé, le fait qu’ils soient si proches le rendait fou de joie.

    Ils étaient si proches l’un de l’autre, mais pourtant si loin.




Be or not to be ? That is the question ~


Dernière édition par Hwang Kim le Dim 28 Oct - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Sam 20 Oct - 21:49

Un mélange de sentiments, tous plus fort les uns que les autres vinrent s’entrechoquer sous le crâne de la Windfire. La colère en tout premier. Comment osait-il parler de Liän, alors qu’il n’avait absolument rien à voir avec cette histoire, il le savait, que c’était un sujet sensible pour la jeune femme. Les deux mi-chats ne s’étaient même pas encore donner en spectacle devant le Starlight pour le rendre jaloux, si ce n’est pour dire ! Puis l’amertume vint prendre place dans le cœur de l’adolescente. « Non, je ne cèderai pas ! » Les pensées de Seo Suk fut interrompu par le retournement de situation. En essayant de se dégager, Seo Suk avait sans faire exprès sortis les griffes pour s’accrocher à lui, et un bout de tissus tomba de l’épaule du garçon pour laisser la place à sa peau si délicate, avec une empreinte de sang. En se rendant compte de son geste, elle rétracta aussitôt ses griffes. « tu ne m’aura pas aussi facilement, je ne me laisserai pas faire. » situation inversée, la troisième année se retrouva dos au mur, son apollon à quelques millimètres d’elle, si proche mais pourtant si loin. Les mains de la jeune femme était retombée le long de son corps sous l’impact de son dos contre le mur, qui avait provoquer un minuscule gémissement de douleur de sa part. Les deux mains du garçon encadrant sa tête, sous l’impulsion, ils s’étaient retrouvés si proche que la Windfire put sentir le souffle de Kim sur son visage. Ses yeux noisettes se plantèrent dans ceux du Starlight, et l’émotion qu’elle put y détecter la surpris. Quel était ce sentiment ? Il avait l’air bouleversée de se trouver si proche d’êlle, mais ne venait-il pas de dire l’inverse ? qu’il ne cèderai pas ?

Un sourire malicieux vint l’espace de quelques secondes se ficher sur le visage de la femme-chat, et jouant de ses atout, ses mains attrapèrent le t-shirt au niveau du torse et d’un geste brusque attira sa proie un peu plus près d’elle, de façon à ce que leurs corps se touchent. Les yeux toujours rivées dans ceux de son interlocuteur, elle lâcha dans un chuchotement, près de son oreille qu’elle avait atteint « Et qui te dis que je te veux ? » Puis à nouveau, elle pris le dessus en mettant tout son poid sur le corps du Starlight, le déséquilibrant ainsi, pour le faire rouler sur le côté. Une nouvelle fois, elle l’avait plaqué au mur, mais était rester à quelques millimètres de son visage, sentant le souffle qui se coupe sous l’impact, puis qui reviens, comme pour reprendre vie. « tu ne m’auras pas non plus ! ».

La Windfire lâcha le t-shirt de sa proie et après un autre sourire mi-enjoleur, mi-provoquant, elle se recula d’un geste sur et gracieux. Une nouvelle fois, ses yeux vinrent trouver ceux du Starlight, et une phrase cinglante sortie de sa bouche de vipère pour aller atteindre sa cible, le coeur du malheureux : « De toute façon tu m'intéresses pas ! T’es tellement...froid ! ». Une petite moue vint approfondir ses dires et elle tourna les talons pour partir. Alors qu’elle n’avait fait qu’un pas, elle sentis une présence dans son dos, et se retrouva une nouvelle fois en position d’infériorité face à l’homme qui lui faisait face. Elle le dévisagea de son regard profond et noir. Mais comment ne pas regarder ses traits parfaits, son regard envoutant, et ses lèvres qui n’attendent qu’une chose... Elle détourna la tête pour ne pas céder, regardant au loin, l’écoutant simplement répondre, en faisant comme si elle s’en foutait. Mais au final, ses phrases étaient surement celle qui atteignaient le coeur de la Windfire plus profondément que les autres. Mais une éternel question trottait dans la tête de la jeune femme : Pourquoi lui ? Pourquoi lui et pas un autre ? Lui, opposé, mais lui, si fascinant. Quand il eu finis sa phrase, la tête de la troisième année se tournis à nouveau vers lui, mais le silence s'installa quelques secondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Dim 21 Oct - 19:40

    « Tu ne m’auras pas non plus ! »

    Presque aussitôt, elle se recula et lui cracha :

    « De toute façon tu m'intéresses pas ! T’es tellement...froid ! »

    Le monde parut s’écrouler autour du jeune Starlight, mais, fidèle à sa couverture, il lui répliqua.

    « Et tu crois qu’une fille comme toi m’intéresses peut-être, tu n’es qu’un chat de gouttière ! »

    La Windfire, qui partait et tournait le dos à Kim, se retourna, elle le fixa, il en fit de même, un silence pesant s’installa. Les pensées de Kim s’entrechoquaient, son cœur semblait tirailler entre la colère et la tristesse, si bien que sa tête finit par lui faire mal, sa poitrine aussi et il ne put retenir un gémissement de douleur. Ne désirant pas que son ennemie n’entende ceci, il répliqua, toujours avec une remarque aussi cinglante.

    « La seule chose qui pourrait m’intéresser chez toi sont tes cheveux, et tes yeux et peut-être aussi… » commença-t-il.
    *Arrête-toi là Kim. Tu vas te faire griller.*

    Il sentait la colère grandir en lui, ses mains commencèrent à trembler et ses lèvres en firent de même.

    « Tu n’es rien pour moi, absolument rien ! »

    Des bruits de pas se firent entendre, les élèves devaient les avoir entendu et peut-être même les profs. Mais cela importait peu Kim, il n’allait pas se laisser intimider par quelques grandes perches qui voulaient le coller en retenue pendant tout le trimestre.

    « Hey, regardez ! Les deux amoureux se battent ! brailla une voix masculine. »

    Les élèves étaient tous arrivés derrière Kim et formaient une barrière humaine, ils étaient condamnés. Kim bouillonnait et voulait mettre une raclée à ses prétentieux, les envoyés valser avec un sort, malheureusement, au niveau magie, il n’était pas le meilleur.

    *Calmes toi, tu ne vas rien faire, absolument rien. Sauf la défier et la trucider, c’est tout.*

    Il soupira, planta son regard dans celui de la 3ème année et lui cria.

    « Toi, moi, maintenant ! Dans la cour, je vais te mettre une raclée devant tout le monde. »

    Des murmures se firent entendre, des murmures frénétiques, il osait défier une 3ème année, une personne plus vieille que lui et en plus, plus expérimentée en magie que lui, qui suivait des cours que depuis 1 mois. Seulement, ce que personne ne savait, c’est que Kim s’entraînait en douce toutes les nuits, ce qui explique les deux grands cernes qui se trouvent sous ses yeux. Il connaissait même les sortilèges informulés et en maîtrisait quelques-uns. Et bien sûr, il maîtrisait aussi des sorts puisant de l’énergie dans son élément, l’eau.
    Kim plongea la main dans sa poche et en sortit sa baguette. Sa compagne de l’ombre, celle qui allait lui permettre, peut-être, de gagner ce duel. Puis il se dirigea vers la cour pavée, accompagnée de Seo et des élèves, qui pouvaient être comparés à une marée humaine suivant une célébrité comme si leurs vies en dépendaient.
    Ils arrivèrent dans la cour et Kim se plaça en face de Seo, à environ 10 mètres et plaça sa baguette devant son visage.

    *Mais tu as fait quoi ? Dans quel m*rdier tu t’es fourré ?*

    Kim eut peur que son visage illustra ses émotions, de la peur mais aussi de l’impatience, c’était son premier duel et il voulait le gagner à tout prix , même au prix le plus cher.
    Un moulinet de trop avec sa baguette et Kim souleva accidentellement un élève de première année, comme lui, au-dessus du sol et le fit retomber dans la boue, transformant son corps en une vraie mare de boue.

    « Ben vous attendez quoi, allez-y ! cria une voix suraigüe. »
    *Je suis mort, je suis mort.*

    Et c’est sur cette pensée que Kim s’élança, il fit un moulinet avec sa baguette et, fort heureusement, une énorme sphère sortit et fonça vers la femme de sa vie.

    *Ou pas* pensa Kim.





Be or not to be ? That is the question ~


Dernière édition par Hwang Kim le Dim 28 Oct - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Dim 21 Oct - 20:23

« Et tu crois qu’une fille comme toi m’intéresses peut-être, tu n’es qu’un chat de gouttière ! » Ses mots résonnèrent encore dans l’esprit de la Windfire quand leurs yeux s’étaient encore une fois accrochés. « La seule chose qui pourrait m’intéresser chez toi sont tes cheveux, et tes yeux, et peut-être aussi... » *Peut-être aussi quoi ? Vas-y, dis le moi... * La troisième année chassa cette pensée aussi vite qu’elle était arrivée. Il n’essayait que de se défendre, ou était-il sincère ? Et elle, tait-elle sincère dans ses mots ? « Tu n’es rien pour moi, absolument rien ! » Les grands yeux noirs, pleins de rage et d’amertume, de regret mais aussi de tristesse regardèrent le sol l’espace d’un instant, Seo Suk totalement abattue de ce qu’elle venait d’entendre, les dernières paroles du Starlight résonnant encore dans son esprit...Les griffes qu’elle avait l’habitude d’avoir rétractée avait refait surface, ses yeux s’était agrandis légèrement et les pupilles s’était allongés, et un petit grondement sourd s’échappa de la gorge de la femme-chat sans que celle-ci ne pu contrôler quoi que se soit. Elle redressa la tête d’un mouvement vive et cracha tel une vipère « si je suis rien, pourquoi t’es encore la ?! Vas-t’en ! » Ses paroles crues était accompagnée par un geste de la main en direction de la porte, toute griffe dehors, en colère. Seo Suk était en colère, mais les mots qui s’échappèrent de la bouche de Kim la choquèrent presque.

« Toi, moi, maintenant ! Dans la cour, je vais te mettre une raclée devant tout le monde. » Un duel ? Il voulait un duel ? Jamais il n’était aller aussi loi, dans leurs chamailleries, jamais leurs mots n’avaient blesser l’autre si profondément, plus que n’importe quel sort. Une mine enjôleur, un sourire sadique et une autre remarque cinglante, ignorant totalement l'attroupement qui se formait rapidement autour d’eux, en arc de cercle, ne leur laissant aucun échappatoire « Un duel ? t’es sur d’avoir envie de te ridiculiser devant tout le monde ? » Par réflexe, elle attrapa sa baguette qui était coincée dans sa basket montante, et joua avec en la maitrisant parfaitement . Elle planta ses grands yeux noisettes dans ceux de Kim, lui faisant partager tout ses sentiments : haine, envie, colère, pitié, culpabilité. Comment pouvait-elle faire pour ne pas se faire ridiculiser, sans lui foutre la honte pour les six prochaines années qui lui restait à vivre ici ? Elle n’en avait aucunement envie. *Quel abrutis, j’hallucine ! On fais quoi maintenant.* La foule se dirigea vers la cours pavée, et sans qu’elle ne s’en rende plus compte, elle se retrouva face au Starlight, à dix mètres d’écart, le jaugeant du regard.

« Ben vous attendez quoi, allez-y !»
cria une voix suraigüe. Ne pouvant s’en empêcher, la Windfire cracha avec puissance et haine « Ta gueule ! Tu veux venir aussi?!» à la personne qui avait oser parler plus fort que les autres. Son regard était fixé sur le jeune homme en face d’elle, attentive à tout ses mouvements. L’accident qu’il venait de causer à un élève innocent confirmait ce que Seo Suk pensait, il n’était pas près pour son premier duel. Il n’était la que depuis un mois, que voulait-il faire ? *Kim, arête maintenant.* Alors que la troisième année le mettait en joue avec sa baguette, comme pour le menacer, une énorme sphère se dirigea vers elle à une allure folle. D’un geste maitrisé et sur, elle décrivit un arc de cercle avec sa baguette, qui installa un champ de force juste devant elle, le temps que la sphère éclate de mille morceaux sur le bouclier invisible. Un rire confondu avec un miaulement aigüe sortis de sa bouche, et sans faire attention aux autres élèves, qui étaient presque tous de première ou deuxième année, tous excité à l’idée de voir un duel, elle lança sèchement « C’est le moment de voir ce que tu sais faire, chaton ! » Le distraire, le déconcentrer, juste quelques secondes pour que son intention soit dirigée sur autre chose que le sort qu’elle se préparait à lancer. Seo Suk opta pour un sort de feu, déclenchant une avalanche de minuscule boule de feu arrivant vers le Starlight à bonne allure, mais assez lente pour qu’il ai le temps de se protéger.

A peine son attaque lancée, la Windfire murmura une des formules qu’elle avait apprise il n’y as pas si longtemps, en cours. Un moulinet de la part de sa baguette juste au bon moment, et elle pu voir une demi-sphère se former en englobant seulement leurs deux silhouettes, mettant à l’écart tout les élèves de l'extérieur, ou elle entendis quelques exclamation, certains de dégout de ne pas pouvoir voir la suite, d’autre d’admiration, car c’était un sort qu’on apprenait à utiliser qu’en troisième année. Une fois la demi sphère totalement fermée, donc insonorisé du bruit extérieur, et ne montrant que du blanc tout autour d’eux, la Windfire lâcha à nouveau, comme du venin « tu compte vraiment te battre jusqu’au bout ou t'arrête tout de suite ?! » Puis sans réfléchir, elle lança une deuxième attaque, alors que ses boules de feu venait à peine de s'effacer. Ce qui sortis de sa baguette fut un trait électrique de couleur violette, courant vers sa proie. Se sort n’était pas très violent, mais il avait pour but d'immobiliser l’autre. Tout c’était passer si vite que la colère qu’elle ressentait encore dans le hall du château était bel et bien présente quand ses yeux se posèrent à nouveau sur le Starlight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Lun 29 Oct - 12:07

    Une immense demi-sphère entoura totalement les deux sorciers. La sphère gardait à l’intérieur tous les bruits et personnes ne pouvaient voir à l’intérieur. Certains laissèrent échapper des cris de dégoût d’être privé d’un tel duel et d’autres d’admiration. C’est à ce moment-là que Kim réagit qu’il avait trop loin, beaucoup trop loin, Seo Suk était beaucoup plus forte que lui, il allait se faire terrasser.

    « Tu comptes vraiment te battre jusqu’au bout ou t’arrêtes tout de suite ? ! »

    Un éclair violet sortit de sa baguette et courut à une vitesse folle vers le jeune adulte. Un autre sort alors que les boules de feu, qu’il avait évité de justesse, faisant quelques petits trous dans la manche gauche de son tee-shirt, venaient juste de se dissiper.
    Kim sauta sur le côté, l’éclair le frôla de quelques millimètres, puis envoya une deuxième sphère, plus grosse que la première qu’il avait envoyée. Ensuite, d’un moulinet peu confiant de sa baguette, une aura d’eau entoura la sphère, la poussant à éclater. La sphère éclata et laissa échapper de la fumée.

    « J’ai été trop loin, tu le sais ! Mais je ne m’arrêterais pas, pas tout de suite. Pas tant que tu ne m’auras pas expliqué ! »

    Se tenant droit, attendant que la fumée se dissipe pour voir celle qui le fait peu à peu devenir fou.

    *Tu me fais perdre la tête, j’en ai marre, très marre. Je ne peux plus le supporter.*

    La colère monta de nouveau en lui, sa baguette sembla lui brûler la main et sa tête commença à lui faire mal. Ses pensées recommencèrent à s’entrechoquer contre son crâne, son cœur battait la chamade et sa respiration se fit plus difficile.
    Il se leva, non sans difficultés, et envoya un sort au hasard avec sa baguette. Le duel recommença. Il constata quelques secondes après qu’il venait d’envoyé un éclair, le même éclair que Seo Suk avait envoyé auparavant, créant une fumée dense. Puis il envoya plusieurs sphères d’eau à travers la brume. Un dernier moulinet pour créer une dernière sphère, plus grosse que les autres et l’envoya au sol, créant ainsi un sol mouillé et glissant sur les pierres de la cour pavée.

    *Non, elle ne m’aura pas.*

    Il créa un vent froid qui fit geler le sol, créant plusieurs plaques de verglas autour de la jeune femme-chat.
    Kim regarda le sol, il s’étonna lui-même de sa performance, sous le coup de la colère, il avait envoyé des sorts qu’il ne connaissait que pour les avoir lus dans un livre.
    Le sol était gelé partout, une fumée dense entourait la jeune fille et plusieurs gouttes d’eau giclèrent, mouillant la sphère qu’avait créée la sorcière.
    Les mains de Kim commencèrent à trembler, ses jambes aussi, sa tête lui faisait mal, ce qui le poussa à poser ses mains sur ses tempes, les appuyant sur ses oreilles pour ne plus entendre ses pensées.

    « J’en ai marre, très marre. »

    Il avait dit cette phrase sur un tel ton de désinvolture qu’il s’en étonna lui-même. Sa baguette tomba au sol, créant un bruit aigu sur les pavés de la cour. Ses jambes fléchirent et il tomba sur les genoux, une douleur le prit dans cette partie de son corps. Il plaque les mains au sol et plaça sa tête en face du sol, ses yeux étant grand ouvert, perdu dans ses pensées les plus profondes, pensant à son duel, son accrochage dans le hall, la proximité de leurs visages quand il l’avait plaqué au mur, les cris d’allégresse que les élèves avaient poussés, la chose qu’il lui avait dite, la façon dont il avait accusé Lïan, alors qu’il n’avait rien à voir là-dedans.

    *Je suis vraiment c*n, beaucoup trop d’ailleurs.*

    Cette rumeur était vraie, il pense qu’il est amoureux d’elle, mais le seul fait d’être lui ne lui permet pas d’être amoureux, pas d’elle tout du moins.





Be or not to be ? That is the question ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Jeu 1 Nov - 13:57

La Windfire eu un mouvement vers Kim quand celui-ci s jeta par terre, de peur qu’il ne se fasse mal. Seo Suk n’avais aucune attention de vouloir lui faire mal, bizarrement, elle ne voulait pas le voir souffrir. Alors que la sphère se dirigeais vers la troisième année, cette dernière ne bougea pas, regardant les gestes de son cadet, qui fit exploser sa boule à égale distance entre lui et elle, laissant échapper un immense nuage de fumée assez opaque pour brouiller la vue. « J’ai été trop loin tu le sais ! Mais je ne m’arrêterais pas, pas tout de suite. Pas tant que tu ne m’auras pas expliqué ! » Expliquer ? Mais expliquer quoi ? Le pourquoi du comment elle avait envie d’aller le voir, de l’emmerder pour le provoquer, pour que leurs deux corps se touchent, pour que leurs yeux se croisent ? Lui expliquer pourquoi elle n’était pas indifférente à ses problèmes, ses humeurs et ses intentions ? Le starlight s’était redressé légèrement pour être à moitié assis et son regard était fixé droit dans les yeux de la femme-chat. Tant d’émotions palpable dans sa posture, dans son regard et dans ses gestes. Seo Suk ne sut que répondre à ses paroles, mais, pour ne pas perdre la face, comme d’habitude, elle répliqua d’une voix qu’elle voulue sèche mais qui sonna légèrement faux, tremblante, perdue. « T’expliquer quoi ? Pourquoi quoi ? Je sais même pas de quoi tu parles ! »

Détourner le sujet, encore une fois. Fuir devant les paroles, toujours. En position défensive, la baguette légèrement vers le bas, attendant qu’il réagisse, Seo Suk analysait le moindre de ses mouvements. Elle le voyait cligner des yeux, et faire un effort monstre pour se relever. Mais l ‘énergie qui sortait de son corps était presque palpable, même à dix mètres de distances. Perdue dans ses pensées, elle ne vit pas l’éclair la viser et foncer droit vers elle, et se laissa avoir comme une débutante. Il vint lui exploser l’épaule, créant un million de picotement dans tout son corps. Un petit cri de douleur s’échappa de sa bouche pour venir se perdre contre les parois de sa demi-sphère. A nouveau, Kim avait jeter un autre sort, et c’est en criant une formule de feu qu’elle installa un mur de flamme devant elle, d’un coup de baguette brusque, faisant ainsi disparaitre les sphères d’eau avant d’en être touchée. Malgré ça, sa frange commença à lui tomber dans les yeux à cause de la brume. Les flammes s'estompèrent et elle vit à nouveau son adversaire, un peu chamboulée, elle se concentra sur ses gestes *qu’est-ce qu’il...*

Une autre boule vint s’éclater contre le sol et la mouilla de la tête au pied de plusieurs milliers de petites gouttes crée par l’explosion. Le sol était trempée, comme elle, puis il gela alors que Kim lançait des sorts de glace, et d’eau, à la suite. Furieuse, n’aimant pas particulièrement l’eau, elle se mit à gronder tel chat furieux, mais tout râle/grondement/cri avait été ravaler quand Seo Suk entendit la nouvelle phrase du Starlight « J’en ai marre, très marre. » « Marre ? Tu en as marre ? Moi aussi j’en ai marre ! » Sur cette phrase cracher tel du venin, elle décrivit un autre moulinet avec sa baguette, et se laissa tomber au sol pour faire toucher sa baguette sur une des plaque de glace, qu’elle fit fondre avec une dense chaleur. Les cours d’approfondissements étaient plus utiles qu’ils n’y paraissait. Sans se soucier de ce qu’il se passait à quelque mètre d’elle, elle fit parcourir aux petites flammes la moitié de la distance, créant un chemin sec, voir chaud, jusqu’à Kim. En relevant les yeux, la Windfire stoppa net toute flamme, tout sort, et même tout mouvement. Il était par terre, il avait l’air tellement mal que son coeur rata un battement. Ses yeux s’écarquillèrent et elle assimila enfin quel était le bruit aiguë, puis le sourd qui avait suivis. Il avait lâcher sa baguette, puis était lui même tomber.

A son tour, terrifiée à l'idée de lui avoir fait du mal, pensant que peut-être il ne supportait pas la chaleur, un cri s’échappa de sa bouche, qui se perdis en une voix cassée « Kim ! Qu’est-ce qu’il y a ? » Seo Suk avait fait quelques pas vers lui, parcourant le chemin qu’elle avait crée au sec des plaques de glaces, à l’abris de n’importe qu’elle glissade possible. *Je l’ai blessé ? mais j’ai fais doucement ! Allez lève toi !* Ses mots lui brulaient les lèvres mais jamais elle ne le dirais, se serais perdre face à lui, en quelques sorte. La phrase prononcée quelques secondes plus tôt prouvait déjà qu’elle n’était pas indifférente à ses émotions, ou à son état. Tout le long du duel, elle avait lancer des sorts minimes, se contrôlant à peut-près, sauf ceux de spécialité feu. Que faire maintenant ? « Kim ! »

Le coeur de Seo Suk battait la chamade, bloquée à quelques mètres de lui, elle n’arrivait pas à aller vers lui, mais n’arrivais pas non plus à détourner son regard du garçon plaquée au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Mer 14 Nov - 20:30

    « Kim ! »

    Le jeune homme se releva, assez difficilement, et ancra son regard dans celui de la Windfire qui lui faisait face. Un grand sourire s’étala sur son visage blanc comme un linge, suite d’un mal trop intense.

    « Tu t’inquiètes pour moi maintenant, féline ? »

    L’énerver, c’est tout ce qu’il y a à faire, se rappelant un sort, il fit un coup sec avec sa baguette et une gerbe d’eau puissante se dirigea vers son interlocutrice. Presque aussitôt, l’eau éclata en plusieurs milliers de gouttes quand la gerbe toucha soit Seo Suk, soit la sphère.

    « Tu vas m’expliquer pourquoi on est sans cesse en train de s’engueuler ! Ça m’énerve ! »

    Lâchant sa baguette, qui tomba au sol dans un bruit aigu, comme du verre se brisant en milles morceaux. Il sourit encore une fois, marcha vers elle et, à son plus grand étonnement, la gifla. C’était la première fois qu’il tapait une fille, deux ans plus vieille que lui en plus, même si elle avait emmené ses nerfs à leur apogée, il n’avait jamais voulu la taper, jamais il n’avait voulu être violent.

    « Je suis désolé, je ne voulais pas. »

    Il recula instinctivement, attrapa sa main droite dans son autre main et s’empourpra automatiquement.

    « Je… Excuse-moi. »

    Il ne savait plus ou se mettre, il devenait encore plus rouge qu’une tomate et il avait la bouche grande ouverte devant tant de méchanceté de sa part. Autant dire que la seule fois où il fut aussi violent fut le moment où un certain garçon dont il ne se souvient plus le nom avait voulu lui chiper ses bonbons quand il avait le dos tourné, en CM1 et quand on avait voulu lui plonger la tête dans la cuvette des toilettes, au collège. En CM1, le gars avait fini au sol avec un œil au beurre noir puis au collège, le trio, qui le harcelait depuis plusieurs jours déjà, avait fini tout trempé, l’eau des toilettes de toute la salle s’était dirigée vers eux et les avaient mouillés jusqu’aux os.

    Les larmes trouvèrent le chemin vers ses yeux très rapidement, trop rapidement d’ailleurs et il explosa en sanglots.


Spoiler:
 




Be or not to be ? That is the question ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Dim 18 Nov - 23:16

« Tu t’inquiètes pour moi maintenant, féline ? » son sourire la glaça sur place, un frisson parcourant son dos. Ses yeux vinrent s'ancrer dans ceux sur Starlight. Quoi, il la cherchait? Les lèvres de la troisième année se pincèrent et ses poings se rétractent également. Heureusement pour elle, ses griffes étaient rangées et les seules marques qu'elle se laissa furent celle de ses ongles. elle ferma rapidement les yeux et mis un bras devant ses yeux en sentant les gerbes d'eaux l'éclabousser encore plus qu'elle ne l'ai déjà. « Quoi, c'est un crime d'être gentille une fois de temps en temps?!»

Seo Suk avait crier. Elle ne se contrôlait plus, s'en était trop. Quand elle avait vu l'eau foncer sur elle, l'idée de se protéger de lui était même pas venue à l'esprit. Elle était tellement bouleversée, énervée, et choquée par les propos de Kim qu'elle ne savait plus quoi faire. « Tu vas m’expliquer pourquoi on est sans cesse en train de s’engueuler ! Ça m’énerve ! » Elle répliqua du tout au tout, comme si la baguette qui résonne claquant au sol à un effet de déclic « Comment tu veux que je le sache? Peut-être parce qu'on est con?! Que tu es con?» Seo Suk avait les yeux planter dans ceux de Kim, jusqu'à ce qu'il diminue la distance entre leur deux corps.

La femme-chat s'attendait à beaucoup de chose, mais pas à une gifle. Sa tête partis vers la droite sous la force du cou. D'un geste vif, elle retourna la tête vers lui et planta ses grands yeux noisettes dans ceux de Kim. Elle exprimait tant de chose à la fois qu'elle même ne savait pas trop ce qu'elle pensais. « Je suis désolé, je ne voulais pas. » Les poings de Seo Suk se relâchèrent d'eux-même. Elle n'entendis même pas les nouvelles excuses du première année et murmura, le fixant toujours, un peu choquée. «Pourquoi t'as fais ça?» Sa main n'était même pas venu trouver sa joue, pour se la frotter, comme toute personne normal ferait «t'es un pur...» Seo Suk n'arriva pas à finir sa phrase pour deux raisons : la première fut que voir Kim pleurer lui tirailla le coeur, et la seule chose qu'elle avait envie de faire, même après une gifle, c'était de le prendre dans ses bras. La deuxième était que ce qu'elle avait faillit dire était un tissus de mensonge. Elle ne le détestait pas. Elle lui en voulait mais pas au point de le haïr.

La Windfire approcha encore d'un pas, passa une main sur son front pour enlever la mèche tremper qui lui barrait le visage puis posa cette même main sur la joue du garçon. Ses yeux n'avait pas quitter son visage fin, mouillé par les larmes, contrairement au siens, mouillé par l'eau. Elle tenais toujours dans son autre main sa baguette, et fit un moulinet pour laisser une vague de chaleur rassurante virevolter autour des deux adolescents. Seo suk força Kim à relever la tête et planta à nouveau ses yeux dans les siens. « Je comprend pas pourquoi t'as fais ça, mais si t'en à tellement marre qu'on s'engueule, faut peut-être qu'on arête de jouer au con. »

La main de la windfire retomba le long de son corps, incapable de rester en contact avec lui. Elle tourna la tête vers la droite pour fixer la sphère, ou derrière se trouvait surement encore des élèves attendant qu'elle se dissipe. Un soupire vint s'échapper de ses lèvres alors qu'elle tournait légèrement les talons, pour faire quelques pas avant de s’arrêter, de croiser les bras et de se perdre dans la contemplation de sa boule, ou plutôt de se perdre dans ses pensées.. « Je ne te comprend pas, Kim. Je me comprend pas non plus...»


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Ven 14 Déc - 20:41

    « Je ne comprends pas non plus… »

    Une larme roula d’elle-même sur la joue de Kim, puis une autre, encore une autre. Ce fut bientôt un déluge de larmes qui se mit à ruisseler sur le visage du jeune sorcier. Il se mit une claque intérieurement. Elle ne devait pas voir cette partie de Kim, l’ado sensible et aussi pleurnichard qu’un bébé.

    « Je suis désolé. »

    Il en était resté à la claque qu’il lui avait mis, aux poings fermés de Seo Suk, de ses remords après l’avoir frappé.
    Ses larmes coulaient toujours, il reniflait en se forçant de rester calme. Il fixait le dos de la jeune femme en face de lui, s’attardant sur ses cheveux, si beau.

    *Non mais arrête !*

    Il détourna le regard vers l’immense demi-sphère, entendant les cris du peu d’élève qu’il restait. Certains vociféraient, d’autres tapaient contre la paroi, produisant un bruit irrégulier et sourd qui faisait, au bout d’un certain temps, très mal aux oreilles.
    Il détourna encore une fois son regard vers le sol. Leur petit accrochage avait valu qu’une bonne partie des pavés étaient gelés, un trou se trouvait à côté du première emplacement de Seo Suk, toute le sol se trouvant dans la sphère était mouillé et quelques autres petits trous formaient une sorte de rond autour d’un banc.
    Kim s’approcha de la jeune femme, lâchant un petit « Qu’est-ce que tu as ? » en glissant. Il tomba sur le dos de Seo Suk. Il la fit tomber à la renverse, l’attrapant instinctivement par la main et l’amenant vers lui en l’attrapant par les hanches, la dominant de son mètre soixante dix-neuf. Il la dévisagea pendant quelques minutes, examinant chaque traits parfaits de son visage. Il s’éloigna, les joues rouges comme des tomates. Une soudaines envie de sourire le prit devant l’ironie de la situation. Lui qui ne cesse de démentir le fait qu’il soit amoureux d’elle, devient des plus heureux par ce contact en rien calculer. Il se força à ne pas sourire et lui lança un petit « Excuses. J’ai glissé » dans toute la froideur qu’il possédait face à ce regard si angélique qu’il avait devant lui.
    La rougeur de ses joues s’étant dissipée, il enleva les mains qu’il avait placé quelques temps avant sur ses joues et alla vers la paroi de la sphère où il donna un grand coup, un sourire sur les lèvres.

    « Ils vont sûrement arrêtés. »

    Il se transformait et cela ne signifiait rien de bon. Il devenait soit doux et gentil comme un agneau, ou, fidèle à sa couverture, il commençait leurs répartis cinglantes en lui envoyant un des nombreux pics qu’ils partageaient depuis le début de l’année, 1 mois, seulement.


Spoiler:
 




Be or not to be ? That is the question ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Jeu 20 Déc - 0:19

Seo Suk racla les pavés glacées et non glacées du pied, nerveusement. Elle attendais patiemment que tout deux soient calmés pour s’enfuir en faisant éclater l’énorme demi-sphère qu’elle avait érigée pour éviter les regards indiscrets. Elle sentait cependant qu’elle perdait de sa magie car les bruits devenaient de plus en plus fort, et elle sentait à nouveau un léger courant d’air passer dans les fissures provoqués par les sorts. C’est en voulant commencer une nouvelle discussion qu’elle se retourna juste a temps pour voir Kim glisser. Trop près, bien trop près d’elle pour qu’elle l’évite, son pied glisse alors sur une des plaques de glace mais évite de se casser quoi que se soit, se sentant rattraper par la cause de cette presque chute. « Qu’est-ce que tu as ? » Elle ne peux s’empêcher de laisser échapper un petit crie de peur, puis de surprise qui l’empêche d’entendre la question de son cadet. Ne comprenant rien par la vitesse des mouvements, la femme-chat se retrouve en tout cas plaquée contre le corps de Kim. Sous le coup de la surprise, tout deux restèrent collés pendant un temps qui parut bien trop court à la troisième année. Ses grands yeux noisettes se plantèrent dans ceux du première année, cherchant à comprendre ses sentiments, alors qu’elle devrais plutôt apprendre à gérer les siens. C’est dans un chuchotement qu’elle osa lâcher un « Quoi ? Pourquoi tu me regarde comme ça ? ». Une folle envie de se hisser sur la pointe des pieds pour venir embrasser les douces lèvres qui l’appelle prend la femme-chat, mais elle n’arrive à ne rien bouger du tout.

Quand Kim rompit ce lien pour reculer, Seo Suk se racla la gorge, comme pour mettre fin à cette confusion, croisant les bras pour se refermer à nouveau sur elle-même. Cachée par sa mèche qui lui barre les yeux, Seo Suk osa un regard vers son interlocuteur. Seo Suk ne savait pas quoi penser, ne savais pas comment réagir. La proximité avec celui qu’elle se plait à chercher pour le voir proche d’elle, avec celui qu’elle veux câliner l’avait quand même chambouler un peu, et était perdue entre colère et pardon. Ce qu’il venait de se passer était totalement puéril, idiot et inutil, mais ce n’étais pas faute de l’avoir prévenu. Seo Suk gonfla ses joues alors qu’elle se perdait dans ses pensées, elle n’entendait ni les bruits de dehors, ni le ton froid qu ’empruntait Kim pour s’excuser. Elle avait juste vu ses lèvres bouger et en avait déduit ce qu’il avait dit. Elle avait répondu en bougonnant « Ca va, prend pas se ton chiant, c’est bon. »

La troisième année sursauta quand le jeune homme donna un grand coup dans la demi sphère. Elle leva les yeux aux ciels à sa phrase, mais le cacha en tournant la tête à l’opposé. Elle ne voulait pas que leur dispute recommence, et avait juste envie d’arêtter ses chamailleries idiotes. Seo Suk inspira un grand coup avant de mâcher ses mots et de dire d’une petite voix « Ouais, ils vont arrêtés puisqu’on va arrêtés nous aussi... ». A nouveau,elle inspira un grand coup avant de s’approcher de Kim. D’un geste habituel, elle poussa sa mèche qui lui barre les yeux et s’approche très près de lui, lève la tête et les yeux vers son visage si fin et si doux, et ses yeux se plantent dans ceux du ténébreux. Quand leurs deux regards se croisent, la femme-chat ne peux pas s’empêcher de sourire doucement avant de rajouter «Kim, on arrête la d’accord ? J’ai plus envie de te voir pleurer...Jamais, s’il-te-plait.»

Elle se hisse alors sur la pointe des pieds et se laisse rattraper, même avec Kim, par ses pulsions félines, et viens déposer un léger baiser, furtif et rapide sur sa joue droite. Elle recule alors à nouveau légèrement la tête, de quelques centimères pour mieux le regarder. Elle rajoute alors «On fais la paix ? »



« be good, be romantic, be polite, be careful, be discreet..
Be excessive, but be mine.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Sam 29 Déc - 21:55

    Kim sentit un grand soulagement lorsque Seo Suk posa ses lèvres sur sa joue. Il se tortura pour ne pas enlacer sa si petite aînée et l’embrasser tendrement. Gardant ses élans d’amour dans un coin de son cerveau, il sourit. Il était tellement heureux.

    « Eh bien… Si tu savais à quel point je veux faire la paix. Bien sûr que j’accepte. »

    Il posa ses mains sur les épaules de Seo Suk, approchant sa tête vers celle de son interlocutrice, il courba légèrement le dos et, commençant à s’approcher de ses lèvres, détourna les siennes pour embrasser sa joue, s’attardant légèrement sur la peau de la plus vieille.
    Le vent souffla légèrement dans le dos du brun. Il enleva ses mains, fit un pas en arrière et se retourna.

    « Tu peux détruire ta sphère, elle va céder de toute façon… Et puis, ils vont continuer jusqu’à ce qu’elle se brise tu sais ? »

    Il s’approcha un peu plus de la sphère, posant sa main contre la paroi de l’immense boule, essayant de voir à travers. Il colla son visage pour faire son action et posa ses mains au dessus de sa tête pour faire de l’ombre. Il arrivait à distinguer les silhouettes des élèves, certains ne bougeaient pas, d’autres frappaient contre la sphère et Kim en voyait même quelques uns faire les cent pas, comme s’il réfléchissait au pourquoi du comment de la dispute.

    « Ils sont pathétiques. » dit-il en se retournant, faisant quelques pas sur les pavés gelés pour s’approcher un peu plus de son aînée.

    Il glissa encore une fois, tombant sur son derrière, fermant un œil de douleur.

    « Qu’est-ce que ça peut me faire chi** tout ça ! »

    Fulminant contre lui-même, il essaya de se relever mais sa main glissa, il retomba sur la même partie de son corps et cette fois, il ne pût s’empêcher de rire.

    « Quelle blondasse je fais ! »

    Il repartit dans une crise de rire en essayant une troisième fois de se relever et glissant encore une fois, déclanchant une crise de rire beaucoup plus forte que l’autre.
    Il arriva à se relever, deux essais plus tard, une douleur contractant son estomac et des larmes perlées aux coins de ses yeux.

    « C’est pas drôle… » lâcha-t-il en direction de la Windfire. « Je te défends de rire plus. »

    Il s’approcha d’elle, marchant doucement en lançant des regards insistant sur le sol puis, arrivé à Seo Suk, tira doucement la joue de la jeune sorcière. Il la lâcha, sourit sincèrement, gentiment et doucement et lui embrassa la joue après.

    « Désolé, mais c’était beaucoup trop tentant. »

    Il sourit de nouveau et lui tira la langue dans un élan de gaminerie pure. Un petit frisson le parcourut et ses joues rosirent lorsqu’il se rendit compte de ce qu’il venait de faire.






Be or not to be ? That is the question ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Mar 1 Jan - 22:57

Son sourire était sincère et tellement doux. Seo Suk ne put décrocher son regard du visage de son cadet, même quand celui-ci se pencha doucement en avant. Les yeux de la femme chat se fermèrent à moitié par réflexe, et tendit légèrement le visage vers lui, alors qu’il venait embrasser sa joue. C’est pour ne pas perdre la face qu’elle le laissa s’éloigner, alors qu’elle s’imaginait déjà blottie dans ses bras protecteur, sa tête posé sur son torse. En le voyant près de la sphère, la femme-chat croisa les bras et regarda le sol en se mordant la lèvre inférieur. Elle essaya de chasser son cadet de son esprit, et remonter au tout début de leur conflit, mais elle n’y arriva, preuve que leurs querelles n’était en fait qu’une chose pour renier ce qu’ils pensaient vraiment l’un de l’autre. C’était évident pourtant, il s’appréciaient, mais comment était-ce possible, après toute ses engueulades ? La voix du plus jeune la sortis de ses pensées « Ils sont pathétiques. » La première chose que la femme-chat voulu répondre devait être « nous aussi. » mais elle préféra se taire. Ses yeux se posèrent alors à nouveau sur Kim et elle ne pu s’empêcher de sourire en le voyant revenir vers elle. Seo Suk n’avait pas bouger, et quand il vit son cadet se casser la figure pour venir s’exploser le fessier sur la glace, elle se dit qu’il valait mieux ne pas bouger au final. La troisième année ne put s’empêcher de rire en l’entendant râler, puis le revoyant tomber, elle fit quelque pas vers lui. « Quelle blondasse je fais ! »

La femme-chat manqua de tomber à son tour, elle arrêta alors d’avancer et se contenta de s’accroupir partout tout en riant, regardant Kim galérer à se relever. Après la troisième tentative, il arriva enfin à se remettre sur ses pieds, et Seo Suk ne put s’empêcher de se moquer gentillement de lui, encore en train de rire « En plus d’être blonde, t’es pas doué des pieds, super cumbo ! » Une main distraite vint remettre une mèche de ses long cheveux derrière son oreille, alors qu’elle se calmait doucement, en même temps que Kim. « C’est pas drôle..-Seo Suk hoche vivement la tête avec un sourire mesquin sur le visage-.. Je te défend de rire plus!» Aux mots de son cadet, elle ria de plus belle alors qu’elle se relevait, le voyant approcher. A nouveau, il vint poser ses lèvres douces sur la joue de la femme-chat. Son coeur battait de plus en plus fort alors qu’il la regarda l’espace d’un instant avec une douceur méconnu jusqu’à aujourd’hui au fond de ses yeux. Mais l’amusement repris le dessus alors qu’il lui tirait la langue. « Yah ! »

Seo Suk le poussa d’une main alors qu’elle recommençais à rire, faisant semblant d’être choquée. Malheureusement pour lui, le cou portée par la femme-chat fit re-glisser Kim, alors qu’elle essayait de le stopper dans sa chute, elle glissa elle aussi sur le sol gelée. Elle ferma les yeux en attendant l’impact de son corps avec le sol, mais fut légèrement retenu par le corps de Kim, sur lequel elle tomba. Heureusement, Elle eu le réflexe de freiner sa chute, et avant qu’elle ne soit totalement allongé sur Kim, elle s’assit sur ses genoux, tirant sur le t-shirt de l’animorphe pour le faire se relever. Elle riait encore un peu, et dit avec un air malicieux dans les yeux « Désolée, j’ai pas fais exprès, j’te jure... J’voulais pas endommager plus ton fessier ». Alors qu’elle finissait à peine sa phrase, elle se remit à rire en voyant la mine de Kim. En se rendant compte de leur position, la femme-chat ne réfléchit pas, et tira un peu plus sur le t-shirt du plus jeune pour rapprocher son visage du sien.

Leurs visages écartés d’a peine quelques centimètres, Seo Suk ficha ses yeux dans les yeux de Kim, lâchant son t-shirt en dépliant les doigts. Son coeur s’emballa et ses yeux se perdaient dans le regard de Kim. Ce dernier ouvrit la bouche pour parler mais la femme-chat ne lui en laissa pas le temps, inspirant doucement avant de rapprocher son visage de Kim (.) en posant ses deux mains sur ses joues. Elle se redressa doucement et vint effleurer les lèvres qui lui crient passion depuis le début. Impulsivement, elle passe ses bras autour du coup de kim en venant l’embrasser plus franchement. Aucune idée de combien de temps cela dura, mais une chose dont Seo Suk pouvait être sur, leur relation avait effectivement évoluer. Elle plongea a nouveau ses grands yeux noisettes dans ceux de Kim, sourit doucement, ne lâchant pas son visage. Elle se releva alors avec grâce, laissant ses mains prendre celle de Kim pour l’aider à se relever, une fois debout, elle ne lâcha pas ses mains et repris son air malicieux, glissant alors près de lui « Désolée... c’était trop tentant » Elle vint alors à nouveau poser furtivement ses lèvres contre les siennes, l’espace d’un instant, avant de reculer en riant doucement, fière d’elle. Le sentiment qui l’envahissait était plus fort que tout ce qu’elle avait pu connaitre avec qui que se soit. Etait-ce de l’amour ? Elle n’en savait strictement rien, mais cela l’emplissait d’une joie sans faille. Elle recula alors et s’approcha de la demi-sphère en sortant sa baguette, du côté ou tout les élèves étaient amassés. Elle la pointa vers la demi-sphère alors qu’elle tourna à demi pour regarder Kim qui était toujours un peu plus loin. Elle se mordit la lèvre inférieur pour résister à l’envie de retourner près de lui et lança assez fort pour couvrir les sons des élèves frappant sur la demi-sphère « Quelque chose à rajouter avant que je me sauve ? ». Seo Suk avait les yeux qui brillaient, le coeur battant à la chamade, ainsi que les jambes légèrement faible sous le coup de se qu’elle venait de réaliser : Elle l’aimait surement. Mais jamais elle ne lui dirais, ou tout du moins, pas tout de suite. Prête à lancer son sort, elle fit un clin d'oeil à Kim et se tourna alors à nouveau vers la demi-sphère.



« be good, be romantic, be polite, be careful, be discreet..
Be excessive, but be mine.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar
Hwang Kim
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Amoureux ? P't'être bien ~
Animorphe

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Rose, 30,5 cm, plume de phénix.......
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Mer 2 Jan - 18:03

    « Attends ! »

    Kim s’avança vers son aînée, doucement mais sûrement. Il posa sa main sur l’épaule de la jeune femme et la fit se retourner, il posa son front sur celui de son interlocutrice.

    « Pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi ON a fait ça ? »

    Il insista sur le « on », gardant son front contre celui de Seo Suk, appuyant ses mains contre la demi-sphère, ses bras passant au-dessus des épaules. Il approcha encore un peu plus sa tête de celle de la brune/rousse. Il s’arrêta que lorsque leurs nez furent collés et remonta une mèche de cheveux qui tombait sur le front de la Windfire. Le Starlight, tremblait presque, de peur qu’elle ne le pousse.

    « Tu sais, j’ai toujours aussi mal. Et c’est en partie à cause de toi. »

    Il pinça sa joue, pas très fort, tirant la langue en fermant un œil comme un enfant. Enfant qu’il avait gardé au fond de lui et qu’il faisait ressortir de temps en temps. Enfant qu’il cache aux autres, enfant qui le fait se retrouver devant la télé à regarder des films et des séries pour enfants qui ont pour âge la moitié du sien, voir encore plus que la moitié.
    Sortant de ses pensées en entendant un gros coup contre la paroi, il poussa instinctivement Seo Suk derrière lui et regarda à travers la paroi, croyant qu’un ou plusieurs élèves avaient prévenu un professeur et qu’il essayait de briser la sphère.

    « Il serait peut-être temps qu’on arrête, non ? »

    Se plaçant devant elle, il posa la main sur sa joue, souriant doucement et le plus sincèrement possible.

    « Et on arrête d’être méchants. On ne devient n’amis.  Et t’as pas le choix. »

    Il colla encore une fois son front sur celui de la Windfire, son cœur s’emballant alors qu’il se remémorait une heure auparavant. Et dire qu’il y a une heure ils auraient été prêt à se tuer ! Et que maintenant ils se faisaient presque des câlins ! Cela faisait bien rire le Starlight, il ne s’était jamais imaginé s’attacher à une personne autant qu’il s’était attaché avec Seo Suk, tombant amoureux d’elle.
    Décidant de partir, il attrapa Seo Suk par le bras, l’attirant vers lui. Une fois collé à elle, il posa ses mains sur ses joues et posa délicatement ses lèvres sur celles de la Windfire.

    « J’t’aurais la prochaine fois, bien avant qu’ils arrivent. »

    Il lui sourit avec douceur et gentillesse avant de se retourner et de se diriger vers la paroi de la sphère à grands pas. Arrivé à la sphère, il se retourna à demi, toujours en souriant, avant de frapper d’un coup de baguette la paroi qui se dissipa sous le coup.
    Dehors, il ne restait qu’une vingtaine d’élèves, bien moi qu’au début. Kim poussa plusieurs d’entre eux qui se précipitait vers lui. Il se retourna, criant un « Désolé ! » à Seo Suk avant de s’enfuir à pas rapide dans le château. Une fois arrivé dans sa chambre, il mit un coup sec avec chaque jambes pour faire voler ses chaussures et se jeta dans son lit, épuisé par tant d’action en moins de deux heures, en rejetant les draps sur lui. Il posa sa tête sur l’oreiller et ferma les yeux tandis qu’il se laissait aller peu à peu vers les bras réconfortants mais parfois effrayants du grand Morphée.




Be or not to be ? That is the question ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Seo Suk
POINTS : 70
ÉLÉMENT : Feu
SITUATION : omnibulé par une beauté froide qui met mon coeur dans tout ses états. Que faire face à Jae-Sun?
Femme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'Orme, cheveu de Vélane.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    Dim 13 Jan - 11:39

Le contact du front de kim contre le sien, et la proximité entre leur deux corps la fit frémir. Cette nouvelle facette de leur relation la fascinait, et voir Kim si près d’elle, de son plein gré et non brutalement la fit sourire. Sa question toucha Seo Suk en plein coeur, car elle ne pouvait répondre à sa demande. Son coeur accélérait alors qu’elle gardait le silence. D’un geste affectif, elle frotta doucement son nez contre celui de son cadet, comme chaton ferais. Quand il se plaignit encore une fois, la femme-chat ne put s’empêcher de rigoler. Les deux bras de Seo suk passèrent autour de la taille de Kim alors qu’il lui tirait la langue comme un enfant. La femme-chat répliqua en gonflant les joues et faisant la moue, avant de pouffer à nouveau de rire. Malheureusement, les bons instant ont une fin, et elle le compris alors qu’elle se retrouva projeter légèrement en avant, ou plutôt en arrière, derrière Kim. Un hoquet de surprise s’échappa de ses lèvres alors qu’elle réalisa que la sphère était toujours la, et que quelques minutes avant encore, ils s’engueulaient comme chien et chat. « Qu’est-ce qu’il y a ? »

La troisième année releva les yeux vers lui alors qu’il était à nouveau près d’elle, sa main contre sa joue. A son contact, elle ferma doucement les yeux avant de sourire doucement « Je l’avais déjà dis y’as cinq minute, ça, tu copie ! ». Une nouvelle fois, elle passa avec douceur ses mains autour de sa taille et s’y accrocha doucement, se rapprochant un peu plus de lui. « Et on arrête d’être méchants. On deviens amis. Et t’as pas le choix. » Elle hocha positivement la tête, mais ne pu s’empêcher de rajouter en se moquant doucement « Tu sais pas à qui tu demandes ça on dirais... Je suis la garce de service tu te souviens ? ». La femme chat lui tira à son tour la langue en souriant en coin. Bien qu’elle l’eut fais quelques instant avant, elle ne s’attendait pas à se que Kim l’embrasse, et eu dont un tout petit mouvement de recul quand leurs lèvres se rencontrèrent une nouvelle fois. Il profita de sa surprise pour se dégager de son emprise et retourna près de la sphère après avoir lâcher un « J’t’aurais la prochaine fois, bien avant qu’ils arrivent. ». Frustrée qu’il soit partis si vite, elle lâcha un « YAH ! » criée en tapant du pied. Les cheveux dans la figure et les joues gonflées, elle le regarda s’enfuir entre les élèves en lâchant un « Désolé ! ». Seo Suk était du genre à ne pas aimer se faire laisser en plan, et la réaction de fuite de Kim la fit légèrement bouillir de l’intérieur. Voyant les élèves s’approcher d’elle à une vitesse folle, elle attrapa sa baguette et d’un geste vif, envoya éclater une boule d’air juste devant eux, les faisant reculer. Elle cria « KIM ! si je t’attrapes j’te... ». Ne finissant pas sa phrase mais gonflant les joues, elle partie de l’autre côté, vers le parc, fusillant les élèves osant venir lui poser une question. Elle se dirigea vers les jardins éloignées la tête pleines de pensées différentes, ne sachant pas comment réagir. Soufflant tout l’air qu’elle avait dans les joues, elle se laissa tomber près d’un arbre et replia ses genoux contre son torse en bougonnant, perdue.



« be good, be romantic, be polite, be careful, be discreet..
Be excessive, but be mine.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: «Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim    

Revenir en haut Aller en bas
 

«Je t'aime, moi non plus.» Ft.Hwang Kim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» artistes, illustrateur(trices) , peintres qu'on aime
» Souffleur-alcolique lvl 17 n'aime pas l'alcool )-:
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...
» Faust, l'homme qui aime le feu.
» Quand Murdoc n'aime pas quelqu'un...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: L'EXTÉRIEUR DU CHÂTEAU :: COUR PAVÉE-