AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tell me your secret ... [SHION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jung Liän
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Foudre
SITUATION : Amoureux ... ?
Homme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Guayacan Real, 22cm, sang de sirène.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Tell me your secret ... [SHION]   Mer 17 Oct - 21:11

&&
Tell me your secret ...

    Une heure. La petite gerboise attendait que son cher maître daigne se lever pour la sortir depuis plus d'une heure. Oh certes, elle était bien assez grande et intelligente pour aller se promener seule, mais la bestiole était bien trop semblable à Liän sur un point : la protection. Le petit animal était apeuré à l'idée que la blondie se fasse attaquer tandis qu'elle n'était pas là pour se battre à ses côtés. Alors, impatiente, trépignante, elle patientait difficilement. Et plus les secondes passaient, plus sa patience s'effritait et manquait de craquer. On connait tous le dilemme du fameux ascenseur qu'on a appelé il y a bien longtemps mais qui tarde à venir, et pourtant on s'efforce d'attendre avec la seule pensée « Et s'il arrivait tandis que je partais ? » Hé bien pour Gayl, c'était la même chose. Et si elle partait alors que l'étudiant se levait ? Et si un ennemi attendait, armé, dans un coin sombre que la petite bête s'en aille pour l'attaquer ? C'était la même chose. Une théorie agaçante sur le simple principe du « Et si ? »

    Cependant, s'il y a bien un autre point sur lequel ces deux-là se ressemblent, c'est également leur besoin d'avoir tout ce qu'ils veulent, quand ils le veulent. Alors, sa patience ayant atteint sa limite, la gerboise mordit vivement la joue de l'endormi - pas à sang, bien évidemment ! Mais bien assez pour le réveiller en sursaut grâce à une douleur vive - ce qui provoqua une réaction immédiate. Poussant un cri aigu, le chat se redressa et fixa la petite bête avec des yeux noirs de rage. Personne ne le réveille, pas même elle. Cependant, il ne pouvait pas lui en vouloir et savait bien que c'était de sa faute. Il faut dire qu'il lui avait promis de la sortir dans dix minutes ... Il y a maintenant presque deux heures.

    Décidé cette fois à quitter son lit, il repoussa ses couvertures, s'empressa de se laver et de s'habiller assez simplement. Enfin, simplement pour lui. Son T-Shirt était la représentation d'une poupée Barbie, sucette aux lèvres. Quant à son jean, un simple léopard bleu électrique. De quoi passer inaperçu, bien sûr. Après tout il n'avait pas cours, alors pourquoi se compliquer la vie ? Si bien qu'il fût prêt assez rapidement. Claquant la porte derrière lui, il posa le petit animal à terre qui partie comme une furie et le suivi au pas de course.

    Il faut dire que tout aurais été très bien si Gayl n'avais pas prit ce chemin. Liän lui aurait couru après et environ dix minutes plus tard, ils seraient rentrés tous les deux heureux, prêt à faire une nouvelle sieste. Cependant, quand la gerboise stoppa net, la blondie sut que quelque chose clochait. Il ralentit, avança sans aucun bruit et essaya de trouver ce qui n'allait pas. Tout était normal à première vue. Le vent faisait trembler quelques arbres, maltraitait certaines feuilles jusqu'à les faire tomber. Il n'y avait personne. Enfin c'est ce qu'il croyait, jusqu'à suivre le regard de son animal.

    Il n'y avait aucun doute possible. Cette tignasse grise, cette odeur et le sentiment qui serra immédiatement le coeur de l'étudiant ne pouvait pas le tromper. Shion. Les chats ont un sixième sens leur permettant de déterminer si une personne dort ou ne fais que se reposer, et visiblement, il dormait. Ramassant sa gerboise et la posant dans son cou, il s'approcha très lentement du petit corps qui lui faisait face, confortablement installé sur un banc. Il n'était pas du genre à recouvrir ceux qui s'endorme à l'extérieur d'une veste ou d'autre chose ni à rester près d'eux pour qu'ils puissent se reposer en paix, non. Il était du genre à se moquer de tout cela et à passer son chemin. Mais pas si la personne en question était Shion. Abandonnant toutes ses précautions, il s'assied au sol, juste au niveau du visage de ce dernier sans aucune discrétion, détaillant chaque petite parcelle visible de la peau du second homme-chat. Il osa même remettre en place un de ses mèches de cheveux, vulgairement tombée sur ses yeux.

      Liän - « Explique moi comment un petit bout d'homme comme toi peut produire cet effet ... »


    Soupirant, il se contenta de fermer les yeux en se disant qu'ici était peut-être un très bon endroit pour piquer un somme.


[Je m'excuse à nouveau pour le temps d'attente et la qualité ...]


Dernière édition par Jung Liän le Dim 21 Oct - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ayanami Shion
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Célibataire.
Homme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Tilleul Argénté, Larme de Phoenix, 21,8 cm.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Tell me your secret ... [SHION]   Jeu 18 Oct - 8:39

「Shion と Liän 」


Shion aujourd'hui c'était l'affront. Un affront envers tout dans ses bons comme ses mauvais côtés. Levé, et déjà pas de si bonne humeur, il avait décidé de manière rebelle ou non qu'il n'irait pas en cours de Préparation Physique et Terrain Dangereux et que si ce Tsukiyo voulait le voir, il faudrait qu'il vienne le chercher. Il ne pensait pas que son côté teigneux et tenace pouvait trouver pire c'était sans compter sur le professeur qui le prit au mot. En effet à neuf heures tapantes, sous le rire de certains et les sourires dépités d'autres, Shion tranquillement rendormi dans son lit fut porté comme une princesse jusqu'au cours par Tsukiyo le blasphémateur. Bien sûr il eut beau hurler, tempêter, tenter de le mordre, essayer de lui arracher une oreille, il ne fallait pas oublier que c'était un fantassin en face de lui. Malheureusement il n'eut aucune chance et se retrouva parmi les autres fantassins de quatrième année vêtu tout bonnement d'un jean et d'un boxer mais de rien d'autres. Déjà il ne dormait qu'en boxer, en se levant ce matin là il avait eu la bonne idée de mettre un jean avant de choisir de ne pas aller en cours. Forcément habillé comme ça, il décida qu'il ne ferait pas les entrainements tant qu'il n'aurait pas au moins un tee-shirt, une veste, il ne ferait vraiment rien. Et puis donner ce cours un vendredi après midi, tout de même. Suspect de voir que le Fantassin reconnu ne s'occupait pas de lui, il ne tarda pas à somnoler jusqu'à la fin du cours, grignotant un croissant que lui avait donné un de ses camarades avant d'aller cours et s'entrainer. Le cours finit, décider à partir il se leva, mais fut bien vite brisé dans son élan.

Ayame le traitre lui avait ramené une de ses paires de bottes et un tee-shirt qui devait trainer sur le bord de son lit. Quand avait-il fait ça ? Et sous le regard surpris de certains, ce fut vers onze heures que tout le monde put voir un certain Ayanami effectuant ses tours de terrains autour du château. Parce qu'à défaut de le faire en dehors de la propriété de l'école, il était obligé de le faire après dans l'enceinte de l'école. Note à lui-même ne jamais affronter Ayame. Jamais. Non pas que ça déplaisait aux élèves d'Anima. La plupart appréciait Shion, et les compliments sur son physique était monnaie courante, alors le voir s'élancer, mettant son corps en valeur de manière indirecte, ça avait de quoi enchanter ce public imprévu. Une dizaine de tour plus tard, il put enfin s'arrêter, une bouteille d'eau sous le nez, de même qu'un encas. L'avantage c'est que Tsukiyo-Sensei sous ses airs de tyrans était capable également de bon sens et de gentillesse. Il savait en effet qu'un homme-chat ne tenait pas très longtemps sans manger et que Shion n'avait pas pris son petit déjeuner. Une fois l'encas avalé, les remontrances reçues, le garçon trottina jusqu'au parc, s'essuyant le visage et les cheveux vu qu'il avait réussi à prendre une douche dans les vestiaires mis en place pour les cours à l'extérieur. Doit-on aussi parler de l'émoi que ça déclencha ? Non, forcément. Shion et ses cheveux. Blond, argenté, blanc, personne n'arrivait à définir la couleur, mais une chose était sûre les gens l'aimaient. Shion était beau c'était un fait. Mince, élancé, certes petit mais rien de dérangeant, il était une figure de la beauté nippone, mais une beauté froide. Une beauté inaccessible.

Voyant un banc dans les environs, il s'y dirigea, et malgré sa fatigue évidente, son pas resta gracieux et léger. Roulant la serviette en boule, il la posa au bout de celui-ci, avant de s'allonger sur le meuble en bois, repliant une de ses jambes contre le dossier. Une main non loin de son visage, sans doute en guise de protection, l'autre posée sur son torse, le sommeil ne tarda pas à le cueillir dans cette position offerte à la vue des autres. Même si beaucoup de genre passèrent dans les environs, personne n'osa s'approcher du Prince. Autant ne pas le déranger dans son sommeil. Autant ne pas le déranger tout court. Personne n'ignorait sa double notion des choses, et le fait qu'avec le doux prince calme, légèrement trop froid, il y avait également cet être mordant, dont l'ironie était douloureuse, surtout quand elle vous était destinée. Non autant ne pas le déranger. Même s'il était tentateur dans cette position, il y avait des choses à ne pas faire et le déranger en était une. Tournant légèrement dans son sommeil, il se replia un peu plus sur lui même, sa jambe quittant le dossier du banc pour se poser au dessus de l'autre, dans une position légèrement fœtale. Oui tout bonnement tentateur le Shion. Trop pour certains. Peut-être qu'il était tentant également pour Liän va savoir.

Tout bonnement inconscient de ce qu'il se passait autour de lui, et profitant de ce temps libre pour rattraper tout le sommeil qu'il n'avait pas eu, il ne sentit ni le jeune homme s'installer au pied de son banc, ni celui-ci remettre une de ses mèches folles derrière son oreille. Non quand Shion dormait c'était pour de bon, sinon la question de Liän l'aurait fait froncer les sourcils. « Explique-moi comment un petit bout d'homme comme toi peut produire cet effet ... » Il n'aurait pas pu y répondre. Lui qui cherchait assez souvent la solitude ne sachant absolument pas comment se gérer et gérer ses émotions en société était très, trop, souvent entouré de personnes. Le pire étant sans doute les filles. Elles l'adoraient sans qu'il n'y comprenne rien, et les compliments fusaient facilement sur sa personne. De quoi le rendre chèvre. Mais Shion était maître de soi, et sans les repousser avant de s'enfuir en courant, il se glaça juste un peu plus, leur répondant poliment sans pour autant trop s'ouvrir. Il n'était ouvert de toute façon qu'avec peu de monde, et personne ne pouvait se vanter de connaître Shion dans ses moindres détails, son passé étant de toute façon sujet tabou. Tournant un peu plus sur lui-même à cause d'un coup de vent qui lui donna des frissons, il eut la surprise de se retrouver au sol, ou plutôt sur quelqu'un, non sans avoir lâché un cri quelque peu disgracieux. Papillonnant des yeux, il eut la surprise de trouver Jung Liän, un garçon qui semblait avoir un peu trop d'intérêt pour lui à son humble avis.

« Jung-San ? » demanda-t-il légèrement surpris, et surtout absolument pas réveillé ce qui lui donnait une tête plutôt mignonne. De quoi faire craquer la plupart des filles d'Anima si elles l'avaient vu ce qui n'était heureusement pas le cas. « Qu'est-ce que tu fais ici ? ... Hn ? » Continua-t-il pas tellement conscient qu'il se trouvait au dessus de l'autre garçon et que la position aurait pu porter à confusion aux yeux des autres.



氷の王子様。
Désolée mon amour j'ai la bouche bien cousue de ces fils barbelés en forme de motus où s'accrochent tour à tour mes idéaux perdus ces mensonges emboités comme des poupées Russes. Plus je tire d'un côté plus ma langue se déchire, je finirais un jour par la mettre en lambeaux. S'il fallait expirer tout ce que tu m'inspires, il faudrait des vautours pour manger tous mes mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jung Liän
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Foudre
SITUATION : Amoureux ... ?
Homme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Guayacan Real, 22cm, sang de sirène.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Tell me your secret ... [SHION]   Dim 21 Oct - 16:41

&&
Tell me your secret ...

    La tête appuyée contre le banc pour ne pas tomber sur le côté, les yeux semi-clos et prêt à s'endormir, le coréen réfléchissait difficilement. Il savait très bien où il en était, jamais de sa vie entière il n'avait eu de doute sur ses sentiments et c'était toujours le cas. La blondie faisait parfaitement la distinction entre tous ses états d'âme. Cependant, cette sensation qu'il ressentait en regardant Shion, il ne l'expliquait pas. C'était quelque chose de si étrange. Un pincement au coeur mais aussi un fond d'amertume et de jalousie. Peut-être de l'envie aussi, et de l'admiration. Egalement de la répulsion pour ce type de personne aimée à rien faire. Un soupçon de dégoût, provenant de l'envie et de la jalousie. Mais d'un autre côté ... c'était comme si son regard était accroché à lui, comme deux aimants. Au début, Liän se posait énormément de questions, jusqu'à s'y faire. Après tout, c'était comme ça. Il s'était résigné à le trouver adorable et pourtant si détestable.

    La blondie se serait sûrement endormie si un cri strident n'avait pas vibré dans l'air et surtout si personne ne lui était tombé dessus. Sous le poids et à cause de la fatigue, il ne réussit pas à se redresser et sa tête atterrit durement sur le sol bitumé. Heureusement que les cancres ont une boîte crânienne résistante. Gémissant - ou plutôt grognant - de douleur, il se releva difficilement pour se retrouver à quelque centimètre à peine du visage du quatrième année. Son souffle se coupa quelque instant pour reprendre difficilement à peine trois ou quatre secondes après. Il se serait volontiers débarrasser du poids qui l'encombrait mais celui-ci n'avait pas l'air d'accord pour bouger et l'homme-chat n'était pas non plus décidé à le faire changer de place. Quitte à être dans une position étrange, autant être confortable. Alors, posant les mains derrières lui et baillant grossièrement, il s'installa plus convenablement à son goût, en profitant pour ancrer son regard dans celui de son vis-à-vis. La plupart du temps, il ne cache pas le fait que ses yeux ont plutôt tendance à se balader sur la silhouette des gens, la jugeant bien plus intéressante à regarder. Cependant, cette fois il trouvait que fixer Shion dans les yeux était bien plus passionnant que le détailler encore de la tête aux pieds.

      Shion - « Jung-San ? »


    Une envie irrévocable de se moquer de lui en répliquant une phrase du genre « Non, Elisabeth II, enchantée. » prit le jeune homme mais il savait très bien qu'elle ne serait pas appréciée à sa '' juste valeur ''. Et puis le visage angélique du blond/gris à peine éveillé lui donnait des airs d'enfant. Il dégageait une aura fragile, comme celle d'un petit être fragile ne demandant qu'à être protégé. Le fossé entre cette personne et le Shion habituel l'aurait presque fait douter de son identité si rien dans son physique ou son odeur n'avait changé. C'était très certainement le '' tour de magie '' le plus complexe qu'il n'ai jamais vu. Cependant, l'influence qu'avait l'aîné sur son cadet ne lui plaisait guerre.

    Après la question de son vis-à-vis, Liän se senti piégé. Une affreuse sensation d'avoir raté quelque chose. Que lui dire ? Il savait très bien que son petit jeu de séducteur ne fonctionnerais pas sur lui, inutile d'essayer. Tenter de faire l'innocent en prenant une voix de gamin et dire '' je ne sais pas. '' ? Inutile. La blondie avait toujours été coupable, jouer l'innocent était impossible pour lui. Faire le nerveux et lui hurler de bouger ? Trop tard. Quitte à avoir ce genre de comportement, il aurait fallu le faire avant. Plus il se posait de questions, plus le temps de réponse s'allongeait et plus l'étudiant savait qu'il semblerait de plus en plus bizarre. Pas qu'il n'ai pas l'habitude après tout ... N'ayant aucune idée des réactions de Shion, la dernière solution était donc de faire un micmac des deux premières options. S'appuyant sur une seule main pour ne pas tomber, l'autre alla glisser le long de la joue du '' poids '' qui l'écrasait pour repousser une nouvelle fois ses cheveux avec un sourire aux lèvres. Le jeune homme pouvait même les sentir sur sa propre peau tant ils étaient proches tous les deux.

      Liän - « Rien ... Je suppose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ayanami Shion
POINTS : 0
ÉLÉMENT : Eau.
SITUATION : Célibataire.
Homme-Chat

ANIMIAN CARD
BAGUETTE MAGIQUE : Bois de Tilleul Argénté, Larme de Phoenix, 21,8 cm.
INVENTAIRE :

MessageSujet: Re: Tell me your secret ... [SHION]   Mer 21 Nov - 19:05

Shion avait toujours sans le savoir déclenché des ouragans dans les cœurs des gens. Que ce soit sa bouille mignonne, son attitude princière, ou encore son ironie blessante, on ne pouvait pas rester de marbre devant lui. Lui qui recherchait l'indifférence il se retrouvait toujours à être aimé ou haï. Peu de gens faisaient dans la demi-mesure en se décidant de l'ignorer. Toute son existence se faisait ressentir à lui ce gamin longtemps oublié et non désiré. Mais Shion ignorait tout des effets qu'il procurait chez les autres, d'une modestie dérangeante ou d'une naïveté désespérante, il ne comprenait pas l'intérêt des gens lui qui s'en méfiait tellement malgré son air avenant et le fait qu'il laissait s'approcher les autres. Mais ce n'était qu'une façade. Une façade devenant vraie, avec un sourire de circonstance tandis qu'il contenait en lui le gamin qui cherchait à fuir. Sociable dans une certaine limite. Lors de ses deux premières années, il avait si souvent fuis les gens, il avait fait tant de crises que les gens savaient dans le fond qu'il y avait une limite à sa sociabilité. Il n'était pas un enfant du monde, il était à part et le faisait facilement remarquer mais surtout il paraissait inatteignable, inapprochable et ça, malheureusement, ça attirait du monde. Un paradoxe à lui tout seul.

Pourtant dans la situation actuelle Shion n'avait plus rien de l'inatteignable. Non loin de là, il faut dire qu'il chevauchait quand même le plus jeune. Plus jeune dont la tête n'avait pas apprécié de rencontrer le bitume. Mais pour ce qui est de Shion, il ne voyait pas encore le côté incongru de la scène, encore perdu dans les limbes du sommeil pour concevoir qu'il était tout de même allongé sur le jeune homme blond. Se relevant péniblement, ou tout du moins, s'appuyant sur ses mains pour se surélever, il croisa le regard de l'élève en dessous et y retrouve Jung Liän d'où ces questions. Il l'observa d'ailleurs avec un air interrogateur quand celui-ci se replaça un peu mieux sous lui, non sans oublier l'idée de se déplacer. Toujours dans la brume, il ne fit que se déplacer à son tour, calant ses jambes, et s'appuyant un peu mieux sur ses bras, afin de ne pas trop peser lourd sur Liän. Parce que non il ne lui serait pas venu à l'esprit de bouger non. Enfin la question qui lui trottait en tête était comment en étaient-ils arrivés là ? S'il se souvenait bien, il avait pris une pause après son cours de préparation en terrain et s'était posé sur un banc afin de rattraper son sommeil, le temps prêtant à la sieste en extérieur.

Mais la sieste était finie et il se souvenait juste être en train de tomber dans son rêve. Il était peut-être tombé du banc, mais ça n'expliquait pas ce que faisait Liän en dessous de lui. Commençant enfin à sortir des limbes qui embrouillaient son esprit il remarqua enfin que le second année avait planté son regard dans le sien. Comme s'il cherchait quelque chose. Mais qu'avait-il à voir dans le regard bleuté du chat qu'y avait-il à voir dans ce regard enfin dépourvu des signes du sommeil si ce n'est qu'une froideur certaine se réinstallait, qu'il remettait les barrières dans son regard, qu'il s'arrangeait pour retrouver son regard clair, vif mais si vide. Vide ce qui faisait vivre les humains. Un regard maitrisé. Des faiblesses à cacher, un passé à protéger, une vie également. Heureusement les horreurs qui faisaient ce que Shion était ne se voyaient plus tellement dans son regard. Juste un certain éclat de peur, un regard d'alerte avant que l'expression calme ne revienne l'habiter. Et tandis que le silence s'éternisait et qu'il commençait à se demander s'il devait appeler le jeune en dessous de lui une nouvelle fois, celui-ci bougea et Shion se figea.

Non.
Ne me touche pas.

Suivant la main des yeux, il tressaillit lors que celle-ci se posa sur sa joue remettant ses cheveux en place. Non. Léger frisson. Non. Réprimant cette envie de fuir au loin en feulant tel un chat sauvage il tenta tant bien mal d'écouter la réponse de Liän. « Rien ... Je suppose. » Hn ? S'appuyant un peu plus pour éviter cette main qu'il considérait limite comme une menace, Shion n'étant absolument pas tactile, il finit par finir assis, à califourchon sur le jeune homme. Il espéra mentalement que son cadet n'est pas vu le moment de panique qu'il avait eu face à son geste, ou même qu'il ne chercherait pas à en savoir plus, mais connaissant Liän qui semblait éprouver une curiosité envers lui, qu'il jugeait de son côté malsaine, il devait s'attendre à tout. Et puis c'est quoi ce rien ? Passant une main dans ses cheveux, il rejeta la tignasse vers l'arrière en le regardant avec toute l'incompréhension du monde. Rien ? C'était une manière comme une autre de ne rien faire, mais la situation paraissait juste trop étrange pour que cela ne soit rien.

« Sôka ... Anô ... Je peux faire quelque chose pour toi ? » Changer de sujet oui. Changer et essayer de dissiper cette gêne qu'il avait face au regard du jeune homme et au geste qu'il avait eu.

Ne plus y penser.
Ca n'était pas comme avant ici.
Non.


氷の王子様。
Désolée mon amour j'ai la bouche bien cousue de ces fils barbelés en forme de motus où s'accrochent tour à tour mes idéaux perdus ces mensonges emboités comme des poupées Russes. Plus je tire d'un côté plus ma langue se déchire, je finirais un jour par la mettre en lambeaux. S'il fallait expirer tout ce que tu m'inspires, il faudrait des vautours pour manger tous mes mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tell me your secret ... [SHION]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tell me your secret ... [SHION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kingdom Hearts : The secret key
» [Vente] Secret Wars en blister.
» Oyez oyez, venez montrer comment votre père noël secret vous a gaté!
» [Xbox] Doom 3 + Roe : Stage secret exclusif de Doom 1 et 2
» Le Secret des Cendres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMA ::  :: L'EXTÉRIEUR DU CHÂTEAU-